« LES CONTACTS AVEC LES ÊTRES DE LA TERRE »

Les raisons :

Pourquoi des êtres cosmiques éprouvent-ils le besoin de visiter la Terre et

d’entrer en contact direct et physique avec quelques habitants de cette planète?

Plusieurs raisons à cela :

– Aide à l’évolution de la planète Terre :

Nous avons déjà développé ce cas, lequel correspond à l’action principale des

Instructeurs Cosmiques. C’est un élan qui est proposé. Ils apportent un idéal, ils

aident à une ouverture de conscience, ils apportent aussi une technologie.

Ils se font voir de temps en temps afin de sensibiliser tout doucement l’opinion

publique sur les réalités cosmiques. Les hommes de la Terre doivent maintenant

comprendre et surtout admettre qu’ils ne sont pas seuls dans l’Univers. Ils ne

doivent pas seulement l’admettre intellectuellement, mais s’en rendre compte par

eux-mêmes. Leur conscience doit pouvoir s’ouvrir à ces possibilités de vies

différentes, venant de divers points du cosmos, avec des technologies qui défient

l’espace et le temps. Ainsi la civilisation terrestre pourra être aidée dans son

évolution spirituelle, par les messages donnés, et dans sa science par les remises

en questions que pose la présence de technologies impossibles à réaliser

actuellement. Cet ensemble doit pouvoir permettre aussi une reconsidération de

certaines théories fondamentales de la science, notamment l’électromagnétisme,

l’électricité, la gravitation, mais aussi la réalité des plans de fréquences subtils, et

les possibilités de vie différentes, etc.

Ces êtres se montrent parfois à des terriens afin qu’ils puissent réaliser que les

apparitions dans le ciel ne sont pas des hologrammes, ou des abstractions, ou des

inventions du psychisme, et ensuite pour que ces terriens puissent observer

différentes anatomies d’autres planètes, et les faire réfléchir sur les variantes de

la vie extra planétaire.

Ils contactent certains individus incarnés qui correspondent à certains critères de

sélection afin de donner en direct, hors possibilités d’interférences ou de

mauvaises interprétations, des enseignements pour aider notre civilisation à

régler des problèmes fondamentaux. Nous en avons déjà parlé.

Mais il y a d’autres raisons qui s’imbriquent avec ce qui vient d’être dit. Les

voici.

– Aide aux êtres incarnés de même origine :

Les êtres éveillés au cosmos, qui travaillent au sein de la Confédération, et qui

sont en incarnation ont parfois besoin, à un certain moment, de recevoir un

impact psychique du cosmos, une accélération, pour les aider dans leur travail.

Un certain nombre d’êtres venant de diverses sphères du cosmos sont incarnés

sur Terre, pour des raisons d’évolution ou d’aide au développement de cette

planète.

Ces êtres ont besoin de temps en temps d’un regain d’énergie psychique au

niveau de leur conscience incarnée pour rester équilibrés. Lorsque vous regardez

des photos de votre lieu de naissance, ou du lieu où vous avez passé votre

enfance, vous vous retrempez dans une énergie correspondant à un point

d’équilibre pour vous. C’est un peu la même chose pour ces êtres en incarnation

hors de leur lieu d’origine.

Des êtres viennent physiquement auprès de la Terre pour travailler

psychiquement à l’épanouissement de leurs frères de la même sphère, en leur

apportant une vibration de leur sphère d’origine. Dans ce cas, seuls les êtres qui

correspondent à la vibration de leur sphère d’origine sont concernés. Les autres

ne ressentent rien, même psychiquement, car la vibration apportée ne leur

correspond pas. Pour ceux qui sont concernés, il peut y avoir contact du 1er, 2e

ou 3e type.

Il faut tout de même remarquer que tous ceux qui sont incarnés sur Terre et qui

viennent d’autres sphères ne peuvent recevoir des visites physiques. Il existe

bien sûr des sphères qui n’ont pas acquis les possibilités d’un tel voyage. Le

regain d’énergie se fait alors purement psychiquement dans le canal des êtres

incarnés. Cette aide psychique se fait d’ailleurs aussi pour les autres, mais

l’influence est tout de même plus faible. Lorsque cela est possible, autant faire le

maximum.

– Aide aux êtres incarnés d’origines différentes :

Des êtres qui évoluent dans des cycles d’incarnation, qui ne font pas partie de la

Confédération, mais qui dans leur cheminement deviennent sensibles aux

vibrations du cosmos, ont parfois besoin eux aussi de recevoir un impact

psychique du cosmos, une accélération, pour les aider dans leur évolution. C’est

le cas général qui correspond aux informations données dans le sous chapitre

consacré à l’aide à l’évolution de la planète Terre.

– Aide pour atteindre les buts futurs :

Des êtres viennent pour influencer les humains en évolution sur la Terre à se

diriger vers les directions souhaitées par la Terre. Ils aident les hommes à se

rapprocher des buts de la Terre elle-même. Par exemple :

– La Terre a pour but, entre autres, d’amener ses locataires humains vers la Paix,

l’Harmonie, l’Amour. Des êtres qui ont atteint ce but viennent pour aider les

humains terriens à l’atteindre.

– Les êtres humains devront dans un lointain avenir quitter la Terre, pour leur

évolution, mais aussi parce que la Terre doit s’offrir à d’autres consciences. Des

êtres qui ont eu déjà cette expérience, et qui ont atteint le niveau technologique

requis, viennent dès maintenant pour influencer l’homme dans ce sens.

Les différents types de contact :

– Introduction :

Depuis 1945 de très nombreuses apparitions « d’objets volants non identifiés »

(Ovni) sont apparues de par le monde, au dessus de la majorité des pays.

Plusieurs dizaines de milliers de cas sont parvenus aux organismes officiels.

D’après les résultats d’analyses sérieuses, 74% des cas correspondent à des

phénomènes naturels, (ballons sonde, astres, météorites, illusions d’optique,

nuages lenticulaires, appareils de technologie terrienne contrôlés, etc.), mais

26% de ces apparitions ont été qualifiées de phénomènes non naturels, et ne

correspondant pas à une technologie pouvant être élaborée par l’homme dans son

développement actuel. Ces apparitions concernaient un, deux ou plusieurs

appareils à la fois.

En ce qui concerne les phénomènes non identifiés, surtout pour ceux qui sont

très marqués et qui ne prêtent pas à confusion, les réactions sont diverses :

– Beaucoup de gens se posent des questions. Que sont ces apparitions, d’où

viennent-elles? Qui les dirigent? Pourquoi n’entrent-elles pas en contact avec

nous? Etc. Nous allons essayer d’y répondre le plus brièvement et le plus

clairement possible.

– D’autres réfutent catégoriquement la possibilité de présence étrangère à la

Terre et ridiculisent ceux qui y croient. Cela peut correspondre à un blocage

inconscient d’ouverture de conscience vers des vibrations plus subtiles, ou bien à

des peurs de l’inconnu, du vide sidéral, ou bien à un refus de se remettre en

question dans sa conscience incarnée, ou bien refuser que l’homme ne soit pas le

centre de l’Univers, la pensée unique et la plus évoluée, ou bien encore le refus

d’abandonner une matérialité rassurante, etc.

– D’autres encore recherchent passionnément à voir, photographier, ou mieux

filmer de tels engins. Mais curieusement la plupart n’admettent pas la possibilité

que quelques uns aient pu être en contact avec les occupants de ces appareils.

Sans doute n’acceptent-ils pas de ne pas faire partie eux-mêmes de la famille

fermée des contactés. Possédant des documents, étant passionnés par le

phénomène ovni, ils n’admettent peut-être pas que d’autres aient vécu ce qu’ils

recherchent eux-mêmes.

Remarque :

Suivant l’état d’ouverture de la conscience, suivant les possibilités d’absorption

de cette conscience, suivant l’état mental ou émotionnel de l’être, et suivant en

général les circonstances propres à la vie de cet être, les contacts peuvent être de

différents types. Et là il est nécessaire de faire la distinction entre un contact

visuel de vaisseaux spatiaux, et un contact physique, direct avec les occupants

de vaisseaux spatiaux Commençons par le plus simple et le plus courant :

– Contact visuel de vaisseaux spatiaux (dits contacts du 1er type) :

Ces contacts concernent des observations plus ou moins rapprochées et plus ou

moins longues de différents types de vaisseaux spatiaux, depuis un vaisseau- mère

(très rarement), jusqu’aux disques d’enregistrement de d’analyse.

De nombreuses personnes ont eu l’occasion de photographier et de filmer des

engins en vol, ou même d’être témoin de leurs apparitions et leurs évolutions, sur

Terre, dans le ciel à bord d’avions, ou dans l’espace lui-même pour les

astronautes.

Ces témoins sont, outre des « personnes de la rue », n’ayant pas forcément de

connaissances spécifiques, des techniciens, des ingénieurs, des spécialistes

scientifiques, des pilotes civils et militaires, des agents de la police, des

astronautes, et même des présidents.

Nous n’allons pas entrer dans les détails de ce type d’observations. De nombreux

ouvrages traitent de ces phénomènes appelés « phénomènes ovni ». On y trouve

des récits détaillés, des enquêtes, des statistiques, des chiffres, etc. S’y reporter si

cela vous intéresse.

Je vais pour ma part vous donner simplement quelques indications qui ne

paraissent peut-être pas dans les ouvrages courants.

Les présidents des États-Unis Jimmy Carter et Ronald Reagan ont reconnu

publiquement avoir été témoin de phénomènes Ovni.

Quand aux astronautes, durant leurs séjours dans l’espace et sur la lune, ils ont

eu de nombreuses rencontres avec des Ovnis, informations qui devaient rester

top secret défense, mais ils peuvent maintenant entrer dans le domaine public.

En voici quelques exemples :

L’astronaute John Glenn a photographié deux ovni lors du vol spatial de Mercuri

I, en février 1962.

L’astronaute James Mac Divit a photographié un ovni lors du vol spatial de

Gémini IV, en juin 1966.

L’astronaute Franc Borman a photographié deux ovni lors du vol spatial de

Gémini VII.

Les astronautes Pitt Conrad et Richard Gordon ont photographié un groupe

d’ovni près de leur capsule lors du vol spatial de Gémini XI, en septembre 1966.

Les astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin ont photographié deux ovni en

orbite autour de la Lune lors du vol spatial de Apollo XI, en juillet 1969. Ils les

ont même accompagnés jusqu’à la Lune.

Pendant leur marche sur la Lune les astronautes ont observé un grand ovni

éclatant de lumière qui s’est même arrêté au-dessus de leur tête.

Pendant qu’ils étaient en orbite autour de la Lune, un grand ovni est resté près

d’eux assez longtemps. Il a été par la suite vu au-dessus du site d’alunissage.

Lors du vol primordial d’Apollo XI, les astronautes ont été escortés par plusieurs

ovni. Après s’être posés sur la Lune, les ovni étaient toujours présents à bonne

distance.

Et bien d’autres cas semblables de la part de cosmonautes. Il est bien entendu

que les cosmonautes américains n’ont pas été les seuls à entrer en contact avec

des ovni, mais nous possédons plus d’informations de la part de ce pays.

Les astronautes rencontrent des ovni si régulièrement qu’ils font maintenant

partie de leur vie quotidienne. Mais des consignes leur interdisent de parler de

ces rencontres au public. Ils sont conscients qu’ils sont observés tout au long de

leurs missions.

L’un des premiers à rompre le silence a été l’ancien astronaute Brian O’Leary,

professeur de physique et astronome. Il a proposé pour la première fois de parler

de la réalité de ces visiteurs venus d’autres mondes.

L’astronaute Gordon Cooper a parlé de la réalité des contacts ovni devant

l’assemblée des Nations-Unies en 1978.

De nombreuses instances militaires et civiles ont reconnu, sous la foi de photos

et de films qui ont été analysés dans des laboratoires spécialisés, ou

d’enregistrements irréfutables, (radars notamment), que certaines apparitions

proviennent de machines volantes non terrestres.

Les engins observés sont de toutes tailles et ont des formes différentes, en forme

de soucoupes, assiettes renversées, chapeaux, sphères, lentilles, cloches, cigares,

etc.

– Contacts à distance (dits contacts du 2e type) :

Certaines personnes ont avoué avoir vu, à petite ou grande distance, des entités

étrangères, et ont donné des récits très divers de leurs contacts. Ces contacts se

sont effectués sans dialogue, même télépathique.

Les êtres observés sont tous humanoïdes, mais parfois très différents les uns des

autres. Leur taille peut varier de 1 m à 3,5 m de hauteur, ils peuvent être minces

ou dodus, ils peuvent porter des combinaisons ou pas, des scaphandres ou pas,

avoir des formes de visage très différentes, avoir de cheveux ou pas, etc. En

somme autant de différences que les différents types d’habitants de la Terre.

– Contacts directs (dits contacts du 3e type) :

Un nombre restreint de personnes affirment avoir eu des contacts personnels

avec des êtres venant d’ailleurs. Ils ont tous la même apparence que nous, et des

dialogues ont pu s’établir. D’après l’ensemble des dialogues, ils viennent sur

Terre dans notre intérêt, pour nous guider à travers nos problèmes, et nous aider

à ne pas prendre la mauvaise direction. Ces contacts ont eu lieu dans l’unique but

de nous faire prendre conscience de ce qui se passe au-delà de notre sphère

terrestre, d’ouvrir notre conscience à l’espace pour pouvoir en parler. Ces

personnes ont reçu des messages de différentes teneurs. L’ensemble de ces

messages est cohérent et correspond à un véritable enseignement.

On peut citer :

° Des messages d’enseignements évolutifs et spirituels, basés entre autres sur

l’Amour, la Sagesse, et la Paix.

° Des messages d’informations sur les technologies de l’espace.

° Des messages qui contiennent des conseils d’évolution pour notre civilisation

planétaire, mais aussi des avertissements concernant les conséquences de nos

actions dans la manipulation non contrôlée des énergies nucléaires, notamment

les expériences atomiques, les armements, et aussi les productions d’énergies.

° Des messages qui contiennent des enseignements concernent nos attitudes de

destruction de la nature, du non respect qu’on lui porte, de sa dégradation par les

pollutions, et des conséquences dans l’équilibre planétaire.

Dans le cas de contact direct, l’être incarné se retrouve en face matériellement

d’un être de l’espace, pour un échange direct. Le contact se fait généralement par

transmission de la pensée. Le contenu du discours est spirituel, les questions

abordées aboutissent à un impact puissant d’éveil aux hautes valeurs de la vie, ou

à la mise au point d’un travail bien particulier.

Ce cas est très rare, et il est généralement réservé à des Frères de la

Confédération en action dans l’incarnation. Mais il peut tout de même s’effectuer

pour des êtres qui, avant incarnation, ont voulu aider l’humanité à un niveau

cosmique. Le contact est alors programmé depuis la préparation de l’incarnation,

et si l’être s’est bien comporté dans sa vie, n’a pas dérapé par rapport à son plan

d’incarnation, le contact-impact a lieu. Dans les deux cas c’est une

programmation.

Pour les présidents, des archives montrent qu’en 1954, Eisenhower, président des

États-Unis aurait rencontré dans leur vaisseau, des êtres venant de l’étoile Bételgeuse

sur la base militaire Edward Air Force. En 1963 une rencontre aurait eu lieu entre des

êtres de l’espace et le président des États-Unis Kennedy sur la même base. Le président

de l’Urss Khrouchtchev aurait été contacté en même temps.

Contacts directs physiques en décalage de fréquence :

Les raisons et les schémas de ce type de contact sont identiques au cas ci-dessus.

La différence réside dans le fait que l’être incarné se décale dans sa vibration, sur

le plan d’intervention des êtres de l’espace. Le contact n’est pas matériel, mais

bien tangible sur un plan physique calé sur la fréquence d’intervention des êtres

de l’espace, c’est-à-dire en principe sur la dimension 4. Nous avons abordé ces

notions auparavant dans d’autres ouvrages.

– Contacts dits subtils :

Ces contacts se font sur un plan mental, ou haut astral, soit éveillé, soit pendant

le sommeil. C’est le cas le plus général, car il demande d’utiliser le moins

d’énergies universelles, il est le plus à la portée des êtres, il est beaucoup plus

doux à accepter et à gérer que les cas précédent, mais la portée est tout de même

puissante et marque la conscience des individus.

Les êtres vivent ces contacts au niveau d’un rêve initiatique. Ils le perçoivent

comme un vécu, comme une réalité, et ils sont marqués à jamais par la puissance

du vécu. Ils font bien la différence avec un rêve normal, et ne peuvent remettre

en doute l’événement, car il a marqué la conscience de veille. Bien sûr, là aussi

la teneur du contact est spirituelle, évolutive. Le contact agit au niveau d’un

impact.

– Contacts par le canal intuitif :

Les messages peuvent être reçus de différentes manières :

° Contacts par écriture automatique :

Ce type de contact est réservé à ceux qui en ont la possibilité. Le processus est,

dans ce cas très doux, car il est dilué dans le temps, ce qui permet d’aborder

différents sujets. Cette possibilité est d’ailleurs courante pour ceux qui entrent en

contacts avec un monde totalement différent, celui des désincarnés terrestres.

° Réception par sensations, fortes, intuitions précises :

Les informations sont dans ce cas, générales et émises sur un plan global par la

Confédération comme nous venons de le voir. La teneur reste toujours spirituelle,

évolutive, cosmique.

° Langage parlé :

La réception à l’intérieur du canal intuitif, peut se faire d’une manière beaucoup

plus précise. Les informations se transforment de vibrations en langage parlé, le

canal restant généralement conscient de la réception. Ces informations peuvent

être très précises car l’émission provient d’une focalisation des énergies

générales vers le canal. L’opération est conduite par un ou plusieurs Instructeurs

qui se présentent sous la coloration de l’énergie ou du responsable du secteur

concerné. Les sujets abordés peuvent être très variés, depuis les grands concepts

universels et cosmiques jusqu’à des notions scientifiques ou médicales très

précises. Comme toujours les points de vue sont spirituels. Ils n’abordent pas les

problèmes particuliers de la vie personnelle des êtres qui sont du domaine des

guides planétaires du moyen astral.

D’ailleurs cette méthode est aussi employée régulièrement par ceux qui peuvent

entrer en contact avec le monde des désincarnés (généralement moyen astral) et

le monde des guides planétaires (haut astral).

° Réception par incorporation :

Dans ce cas, la méthode consiste, pour le canal, à se décaler pour laisser la place

à une conscience choisie, qui se situe sur un plan choisi, (en l’occurrence les

plans cosmiques de la Confédération). La conscience cosmique en question

projette son énergie, sa pensée vers le corps du canal. Cette pensée se retraduit

en sons à travers les cordes vocales du canal après avoir été interprétée par son

cerveau, et en fonction du vocabulaire propre du canal. Il s’en suit la possibilité

d’entendre « en direct » la traduction de la pensée d’un être qui se situe sur un

autre plan, et d’en ressentir l’énergie, ou plutôt une petite partie de l’énergie qu’il

diffuse. La voix et les intonations sont donc différentes suivant la vibration

propre des êtres qui s’expriment.

L’avantage de ce processus est qu’il y a moins de possibilités d’interférences, car

c’est l’énergie de la source qui pousse à l’intérieur du canal médiumnique, et non

le canal qui part à la recherche du contact. Il y a donc moins de parasites et de

possibilités d’interférences dus à des présences extérieures au couple source- canal.

La pression énergétique et vibratoire de l’émetteur, surtout dans le cas de contact

avec des hautes fréquences du cosmos, diminue la possibilité d’interférences par des

intrus éventuels d’interpénétrer le canal. Enfin les colorations dues au mental et à

l’émotionnel du canal se font moins sentir. Ce qui me fait dire cela est mon expérience

et non une théorie.

La seule précaution à prendre pour le canal, et elle est de taille car elle implique

la qualité de la réception, est de savoir mettre ses propres protections pour isoler

son canal médiumnique, et d’effectuer un travail constant sur soi d’épuration

pour garder ce canal le plus pur possible. C’est ce qui fait la différence entre un

bon et un mauvais canal.

L’image la plus simple est celle d’un conduit de cheminée : Pour qu’il fonctionne

bien il faut que son épaisseur soit suffisante afin que son étanchéité soit parfaite,

et qu’il soit bien ramoné afin que le passage reste libre.

Cette possibilité est réservée à peu d’individus, et qui y ont travaillé dans un

certain nombre de vies antérieures.

– Remarques :

Un nombre non négligeable de personnes affirment avoir reçu des massages par

différents procédés de réception, sans avoir été en contact visuel ou physique

avec des engins ou leurs occupants.

On y trouve souvent dans ces messages un fatras invraisemblable qui démontre

aux spécialistes une majorité d’interférences dues à plusieurs facteurs (mental,

émotionnel, désirs personnels, idéalisme personnel, égrégores planétaires, etc.).

Mais on y trouve aussi des messages de hautes valeurs morales, spirituelles, ou

scientifiques, du même ordre que ceux qui ont été donnés aux contactés

physiques dont l’action correspond à une prise de conscience positive planétaire.

D’autre part, il ne faut pas confondre ces contacts (nous parlons des vrais), avec

ceux établis par certains médiums provenant des plans astraux moyens ou bas de

la planète, (monde des désincarnés).

Les processus sont les mêmes, mais l’origine est différente. Nous rappelons les

relations plans-vibrations :

Plans cosmiques : Confédération Intergalactique. Aspects universels, cosmiques

et extra-planétaires de la vie et de l’évolution. Impact spirituel.

Plan de L’Agartha : Organisation Planétaire Humaine. Aspects universels et

planétaires de la vie et de l’évolution. Impact spirituel.

Plans du Haut astral : Guides d’évolution. Aspects planétaires de la vie et de

l’évolution, mais à un niveau moins général, plus proche de l’homme incarné.

Impact spirituel et concret.

Plans du Moyen astral : Monde des désincarnés. Guides personnels en évolution.

Aspect de protection et considérations pratiques et personnelles. Impact parfois

peu ou pas spirituel. Possibilités d’erreurs de la part de l’émetteur.

Plans du Bas astral : Zones de l’ombre et des grandes interférences. A éviter à

tout prix.

Encore une fois attention aux interférences ou influences de tous ordres qui

peuvent de glisser entre l’émission et la réception des informations. Nous ne

cesserons de vous conseiller la plus grande prudence. Soyez vigilants, critiques

constructifs, et faites au moins trois recoupements sérieux avant de considérer

une information comme possiblement bonne, surtout en ce qui concerne les

informations précises.

Nota :

Les navettes spatiales de la confédération intergalactique ne se montrent pas.

Bien qu’elles naviguent régulièrement dans notre ciel, elles n’apparaissent pas à

notre regard. Leur but n’est pas de se montrer mais d’intervenir notamment dans

des travaux de stabilisations dans les énergies de la Terre, et en partie dans des

sites dangereux créés par l’homme. Tout ceci dans une certaine mesure (respect

du libre arbitre et non ingérence).

Les vaisseaux qui sont visibles dans notre ciel font partie de civilisations

associées à la Confédération Intergalactique, et ils font en sorte de se montrer

pour faire admettre aux peuples de la Terre, que la vie extraplanétaire existe.

Par contre, il est possible de repérer un ou plusieurs vaisseaux de la

confédération intergalactique dans un cas précis. Lorsqu’un vaisseau qui se situe

sur un plan décalé par rapport à notre dimension matérielle, reste immobile en

station au dessus d’un site, les énergies du vaisseau ionisent l’air ambiant, et il se

forme alors un nuage constitué de vapeur d’eau autour de l’engin. Le nuage a

donc la forme de la navette. Dès que l’engin se déplace, l’ionisation n’a plus le

temps de se faire et ce nuage artificiel s’évapore rapidement. Cela est

caractéristique lorsqu’un ou plusieurs nuages lenticulaires de petites tailles et à

basse altitude se trouvent dans un ciel entièrement dégagé, restent immobiles

pendant un moment, et disparaissent en quelques secondes tout à coup.

A ne pas confondre tout de même avec des vrais nuages lenticulaires atmosphériques.

Les contacts du 3e type sont toujours de la Confédération Intergalactique.

Les autres contacts physiques des 1er et 2e types sont généralement issus de

diverses civilisations extraterrestres qui visitent et étudient notre planète.

Les contacts médiumniques peuvent provenir de toute conscience de la Terre ou

autre, et quel que soit le plan où cette conscience se trouve. D’où la difficulté à

bien définir l’émetteur (au-delà du nom auquel il se présente), et bien analyser le

contenu des informations (possibilités d’interférences, d’informations fausses ou

erronées, etc.).

Pourquoi ne se montrent-ils pas officiellement :

Tout le monde n’est pas prêt à rencontrer physiquement des êtres venus d’autres

mondes. A chaque fois qu’un individu est le témoin, ne serait-ce que d’une

apparition d’ovni, il reçoit un choc psychologique. La réalité d’une vie organisée

ailleurs est difficilement admissible encore pour beaucoup. La prodigieuse

avance technologique que cela implique déroute de nombreuses personnes. Nous

pensons que cela est dû à la nécessité de remettre en question bien des valeurs

de la Terre, y compris d’ailleurs celles des religions. De plus, l’homme se croit

arrivé à un haut stade d’évolution à différents niveaux. En face d’une navette qui

vient du fond de la galaxie, il se sent tout petit, son ego est remis brutalement à

sa place.

D’autre part l’homme a encore peur de ce qu’il ne connaît pas, il l’assimile mal. Il

est souvent plus simple de ne pas croire que d’admettre. Il peut même réagir

brutalement, et il l’a fait à plusieurs reprises. L’homme a même réussi à abattre

plusieurs engins appartenant à des civilisations extra-terrestres, qui n’avaient pas

la possibilité de rester à l’abri des attaques humaines, car faisant partie de

civilisations de dimension 3 en évolution qui n’ont donc pas encore acquis toute

la maîtrise des énergies universelles. (Voir les documents et enquêtes qui

existent à ce sujet).

Beaucoup d’êtres ont une peur viscérale d’invasions venant de l’espace. Les

hommes regardent le ciel et ressentent au-delà d’eux-mêmes, ce qu’ils sont

eux- mêmes à l’intérieur, c’est-à-dire souvent un instinct agressif et possessif,

violent et conquérant. Encore de nos jours de nombreux films, livres et même jeux,

sont basés sur la guerre dans l’espace, et entre l’espace et la Terre.

Donc, afin d’éviter des troubles, des paniques, ou des réactions brutales ou

agressives de la part d’une majorité de terriens, les êtres de l’espace ne se

montrent pas au grand jour. Au contraire, ils prennent toutes les précautions

pour ne pas traumatiser les foules. Cependant, à dose homéopathique, ils

imprègnent dans le cerveau des hommes de la Terre les notions de vie élargie

cosmique. Certains sont les témoins d’apparitions, d’autres vivent des rencontres

de 2e ou 3e type. Les êtres parlent, les autres les croient ou ne les croient pas, les

polémiques s’installent, les discutions s’échauffent, et le temps passe. Des films,

des livres, des tableaux, je dirais initiatiques, montrant de bonnes valeurs,

diffusent doucement le message, et la psychologie générale de la planète change

lentement mais sûrement.

D’autre part les gouvernements qui, pour des raisons de pouvoir, ont caché aux

populations la réalité qu’ils connaissent, seraient immédiatement désavoués par

les peuples, et cela pourrait provoquer des grands troubles politiques,

économiques et sociaux. Les visiteurs ne tiennent pas à ce que cela arrive. Ils

œuvrent pour la stabilité et non pour le contraire.

En réfléchissant un peu, nous pouvons facilement imaginer quels traumatismes

pourraient engendrer une civilisation hautement évoluée en apparaissant

brusquement dans une civilisation inférieure comme la nôtre, et voulant, même

de bonne foi, lui imposer sa sagesse et sa foi. Les gens ne pourraient ni la

comprendre, ni l’absorber. Les êtres de la Confédération essayent de nous

éduquer en procédant avec attention.

Il est certain que nos amis, les êtres de l’espace, ne débarqueront officiellement

sur notre sol que lorsqu’une grande majorité pourra les admettre et les recevoir

dans la paix, en tant qu’ambassadeurs des autres mondes, les hommes étant prêts

à collaborer fructueusement avec eux. Ce sera le temps de l’Amour. Quand viendra-t-il?

Les avis divergent!

Cependant, avec le temps qui passe, les visualisations dans le ciel partout sur la

planète, les films qui sont pris par nombre d’amateurs, les massages que

reçoivent de plus en plus de canaux médiumniques, et des informations top

secrètes déclassifiées, sans parler des langues qui se délient, tout cela fait de la

vie extra-planétaire et de la présence d’autres civilisations dans notre

environnement proche, tout cela fait un secret de polichinelle.

Même les représentants des principales religions et philosophies admettent que

la possibilité d’une vie extraterrestre n’est pas incompatible avec les principes

religieux!

Même un certain nombre d’hommes politiques ou occupant des fonctions officielles

s’expriment positivement sur ces sujets.

Par contre je n’entrerai pas dans l’analyse de civilisations négatives et expansionnistes

dont certains parlent (même si je sais que certaines existent dans le cosmos), et de

leurs relations avec des consciences de la Terre. Ce n’est pas de mon domaine et

j’ai peu d’éléments en ma possession. Je préfère parler de ce qui m’est familier…

Conclusion :

Donc les choses avancent…

Reste à évoluer ici vers des comportements de Paix, d’Harmonie, de Fraternité,

d’Amour, de Compréhension, etc. Ceci risque d’être plus long à mettre en place.

Il ne fait aucun doute qu’un jour nous recevrons officiellement la visite de nos

amis et frères de l’espace (les bons), mais pour cela les hommes de la Terre

doivent préparer ce contact, et pour le préparer chacun se doit de faire les efforts

nécessaires pour évoluer vite et bien, d’autant plus que la vibration de base de

Gaïa augmente, et qu’il nous appartient de suivre nous aussi le mouvement, en

tant que locataires d’une terre qui ne nous appartient pas, et qui nous est prêté

pour notre propre évolution. Mais ceci est un autre sujet.

LES CONTACTES

Présentation :

Il faut, bien sûr différencier les véritables des faux contactés, et la distinction

n’est pas toujours évidente. Il est rare qu’ils puissent apporter les preuves

irréfutables de leurs contacts. Dans le cas où cela est possible, une polémique

s’en suit entre ceux qui croient, et ceux qui ne croient pas, entre ceux qui

affirment que les documents sont authentiques, et ceux qui affirment qu’il y a

supercherie. On se rend compte que le sujet est encore brûlant, même parmi la

gente des spécialistes et des scientifiques. Quoi qu’il en soit, un contacté

déclenche souvent, la raillerie, le mépris, le jugement. Il est souvent vilipendé,

ridiculisé, discrédité ou cassé socialement. Un contacté ne génère pas

l’indifférence car il touche à un principe fondamental de l’expression de la vie. Il

oblige autrui à rejoindre son subconscient et à faire ressortir ses peurs, ses

craintes, ses blocages, ou bien ses aspirations, ses souhaits, ses échappatoires

aussi.

Un contacté, quel que soit la nature de ses contacts, crée aussi, qu’il soit

authentique ou faux, un cortège de passionnés, d’illuminés parfois, qui le

considèrent comme un être exceptionnel, un dieu humain, et ils ouvrent la

brèche aux cohortes de gourous en quêtes de pouvoir, d’argent, ou tout autre

chose de nature licencieuse.

Nous pensons qu’un véritable contacté est tout d’abord un être non violent. Les

êtres de l’espace ont expliqué qu’ils ne peuvent contacter que des êtres pacifiques

et doux, en paix avec eux-mêmes, et désirant être en paix avec autrui.

Ensuite, ce véritable contacté a une conscience ouverte aux notions du cosmos,

il peut aller au-delà de la vie incarnée, et peut s’exprimer à ces niveaux.

D’autre part, les contacts étant de nature spirituelle, ces contactés sont imprégnés

par les enseignements qu’ils ont reçus. Ils ne s’expriment pas uniquement avec

leur mental, mais souvent quelque chose d’autre passe, une vibration d’amour, de

compréhension, une certaine sagesse et tolérance pour le genre humain.

Un véritable contacté regarde la vie du ciel vers le sol.

Le meilleur test est donc tout d’abord d’observer l’état d’être de l’individu, ensuite

de bien ressentir la teneur des enseignements qu’il exprime, qu’il a reçu.

Et, malgré cela, de véritables contactés sont influencés par leur mental ou leurs

peurs subconscientes, ou leurs défauts personnels. Comment s’y retrouver donc,

dans cette jungle? Faire confiance à son intuition, et posséder suffisamment d’éléments

pour analyser logiquement une situation donnée.

Réactions diverses après un contact :

Nous avons vu que des individus peuvent être contactés de différentes manières,

(1er type, 2ème type,3ème type), en décalage de fréquence, psychiquement,

par le canal.

Tout le monde ne réagit pas de la même manière. La réaction

peut dépendre du type de contact, mais surtout dépend de l’état d’être de la

personne contactée. En voici les principaux exemples :

– Le contacté parle de son contact à un groupe restreint de personnes, et n’essaye

pas d’en faire une publicité.

– Le contacté ne parle pas du tout, ou le moins possible de son contact par peur

du ridicule, par peur de passer pour un illuminé ou un fou, d’être la risée de son

entourage, et d’être jugé. Son ego le supporterait mal, il a peur de ne plus être

reconnu, d’être rejeté.

– Le contacté au contraire parle beaucoup de son contact en se faisant passer

pour un missionné choisi spécialement pour rassembler autour de lui les brebis

égarées. Il filtre ou transforme les informations reçues afin de se poser en élu, et

fonde un mouvement qui souvent prend l’allure d’une secte. Ici c’est l’ego

inférieur qui prend le dessus, et la basse nature de l’individu s’exprime par

l’égocentrisme et toutes ses déviations.

– Le contacté parle de son contact sans vouloir le déformer et, de bonne foi,

rassemble autour de lui des êtres qui le croient et le reconnaissent, afin de suivre

la philosophie de vie enseignée. Cela débouche vers des regroupements, ou

parfois vers des communautés plus ou moins spirituelles ou cosmiques, qui ont

tendance à vouloir se détacher de la société, et qui vivent parfois en marge de

cette société, dénigrant ses valeurs ou montrant ses défauts. Ces groupes ou

communautés sont souvent idéalistes et peuvent perdre le sens critique. Des

dérapages sont alors constatés et le fondateur et les membres ne sont plus

sensibles aux remarques de l’extérieur. Nous constatons là des déviations de

comportement ou de gestion des informations. Ils sont alors peu ou plus

réceptifs à l’extérieur, car le libre arbitre des membres s’efface pour laisser la

place à une sorte de conscience-groupe. Dans ses groupes ou communautés, on

constate un fort élitisme.

– Certains contactés exploitent leur contact vers des buts politiques, sociaux, ou

vers l’établissement de sociétés plus ou moins secrètes.

– Enfin d’autres contactés essayent de transmettre honnêtement les informations

reçues, en acceptant courageusement les jugements énoncés plus haut. Ils ne se

replient pas sur eux-mêmes, ne se mettent pas en avant, ne fondent pas des

regroupements ou communautés dont ils seraient le chef. Pour certains, ils

fondent cependant des associations, ou mouvements dans le but de faire

connaître les messages à un plus grand nombre possible de personnes. Quelques

uns même n’hésitent pas à contacter des responsables politiques ou religieux afin

qu’ils soient eux aussi officiellement avertis.

Cette dernière catégorie de contactés me semble être la plus proche de ce qui est

demandé par les Frères Cosmiques. Mais aussi, elle est la plus rare.

Ces différenciations ne sont, bien sûr, par rigides, et tous les intermédiaires sont

possibles, autant que les manifestations de l’âme humaine sont diverses.

Les différentes raisons :

Mais, pourquoi, me direz-vous, des êtres qui n’offrent pas toutes les garanties de

sérieux et d’efficacité, sont contactés?

Revenons à ce qui a été dit dans le chapitre des contacts avec les êtres de la

Terre. Il ne faut pas confondre :

– L’être incarné qui reçoit un contact personnel afin d’être dynamisé par des

énergies de son origine cosmique. Celui-ci gardera son aventure pour lui et ses

amis proches capables de le comprendre car ce contact lui est personnel. Il ne lui

est pas demandé d’en faire un étalage. Il a un autre rôle à jouer.

– L’être incarné qui est destiné à avoir des contacts de nature spirituelle pour les

diffuser, sensibiliser et responsabiliser les êtres de la Terre.

Ces contacts sont faits avec des êtres sélectionnés auparavant, avant incarnation.

Le contact fait partie intégrante de leur plan d’incarnation. Ils ont accepté avant

incarnation, et en toute conscience les conditions et conséquences de leur

aventure. Tout en poursuivant leur évolution, ils ont une action (j’aime moins le

mot mission qui a été galvaudé) à mener vers l’extérieur. Généralement ces êtres

font déjà partie de la Confédération.

Bien sûr, pour eux aussi le libre arbitre existe. Si l’individu choisi dérape dans sa

vie, commet des erreurs, le contact prévu ne se fait pas. Il ne s’agit pas de faire

du gâchis. Lorsque l’individu a été contacté, par son libre arbitre il peut être

attiré par des illusions de l’incarnation, et ainsi dévier. Cela fait partie des

risques, car rien ne peut être totalement affirmé par avance sur cette Terre.

– Enfin, et c’est le lot le plus important en quantité, les contacts concernent des

êtres incarnés d’origines différentes, en plein cycle d’apprentissage, qui ont la

sensibilité requise, ou qui réunissent des conditions pour être contactés.

Ces contacts ne sont pas du 3e type. On y trouve, pour un certain nombre d’entre

eux, les déviations énumérées ci-dessus, mais d’autres qui ont la conscience

nette et le cœur ouvert font de l’excellent travail.

Les Instructeurs savent bien qu’il y aura du déchet, mais il vaut mieux casser

quelques œufs en dehors de la poêle, que de ne pas faire d’omelette du tout. Et

puis, même des déviations feront office d’expérience, autant pour ceux qui se

seront fait entraîner, que pour les témoins extérieurs. Il ne faut pas regarder la

vie par le petit bout de la lorgnette. La vie s’exprime sur des cycles d’incarnation,

sur des millions d’années de la Terre, avec les bons et mauvais moments, avec

des échecs et des victoires. Que celui qui n’a jamais chuté, jette la première

pierre!

Exemples de contactés médiatiques :

– George Adamski :

George Adamski naquit en 1891 en Pologne mais il vécut au Etat Unis dès l’âge

de deux ans.

Il fut professeur, philosophe, enseignant les lois Universelles et était déjà connu

comme conférencier avant d’être contacté.

Passionné d’astronomie, il observait le ciel avec un télescope personnel sur les

pentes du Mont Palomar où il habitait, en Californie.

C’est ainsi qu’il fit la 1ère observation d’un vaisseau spatial en 1946.

Vers 1951-1952 il prit de nombreuses photos de navettes et de vaisseaux-mères,

(environ 500 dont une douzaine assez nettes), et même des films.

Il fut contacté physiquement pour la 1ère fois en novembre 1952, dans le désert le

l’Arizona, en présence de plusieurs témoins, par un être d’apparence humaine

identique à notre race.

Il lui dit que leur rencontre n’était pas due au hasard, et qu’elle était porteuse d’un

message. L’être venait nous avertir du danger que nous créons en utilisant l’arme

nucléaire. Il a dit que la race humaine n’avait aucune idée de ses effets très

puissants, et à la longue mortels, tant sur elle-même que sur la planète d’où il

venait, (il venait de Vénus, mais d’un plan plus subtil que celui de la Terre où se

situe notre incarnation). Il a rajouté que l’explosion continue de telles bombes

pouvait un jour mettre en danger nos voisins cosmiques. Il demanda à Adamski de

répandre ce message.

Le visiteur lui a promis de revenir le rencontrer, ce qui fut fait.

Il fit son 1er voyage en soucoupe en 1953.

De 1953 à 1955 il rencontra de nombreux êtres de l’Espace avec qui il eut des

conversations initiatiques sur la vie de l’homme de la Terre et d’ailleurs. Des

messages significatifs lui furent transmis, afin d’aider la race humaine à avoir un

autre point de vue du monde.

Il fit plusieurs voyages en soucoupe, notamment autour de la Lune, fut admis

dans un Vaisseau-Mère et ramena des photos de ses aventures.

Il fut très connu au États-Unis et enseigna à de nombreuses personnes ce qu’il

avait appris. Il en écrivit plusieurs livres.

– Howard Menger :

Howard Menger naquit en 1922 aux États-Unis et vécut sa jeunesse dans le New Jersey.

Il fut témoin dès son enfance de phénomènes Ovni et d’atterrissages et ressentait

vivement la présence de la vie ailleurs.

Il rencontra pour la 1ère fois un Frère de l’Espace sur Terre en 1932, puis d’autres

en 1942.

Il eut de nombreuses conversations initiatiques avec eux sur la vie de la Terre et

d’ailleurs.

En 1945 il s’établit comme peintre d’enseignes dans le New Jersey et continua à

avoir des contacts avec les Frères de l’Espace. Il put ainsi prendre des photos.

A partir de 1946 il aida un certain nombre d’entre eux à s’intégrer dans notre

civilisation, à leur arrivée sur Terre pour de courtes missions.

Il eut l’occasion d’effectuer plusieurs voyages en soucoupe autour de la Lune et

de Vénus.

A partir de 1956 il fit de nombreuses conférences et émissions radio aux Etats

Unis où il racontait une partie de ses aventures et l’enseignement qu’il avait reçu.

Il écrivit un livre sur sa vie et ses rencontres avec les Frères.

– Eugénio Siragusa :

Eugénio Siragusa naquit en 1919 en Sicile et vécut dans la province de Catane

où il fut employé d’octroi.

Il vit pour la 1ère fois un vaisseau en 1962 et en fut profondément marqué.

A partir de cette date, il fut régulièrement contacté télépathiquement par les

Frères de l’Espace, qui lui donnèrent un enseignement spirituel et de nombreuses

indications sur la vie de la Terre.

Il rencontra pour la 1ère fois un Frère physiquement en 1972 sur les pentes de

l’Etna et fonda un mouvement appelé « Centre d’Études de Fraternité Cosmique »,

qui diffusa les enseignements qu’il reçut, et qui eut un grand succès. Il fit en

parallèle de nombreuses conférences.

Ce mouvement fut dissout en 1978.

De nombreuses revues ont été diffusées et plusieurs livres ont été écrits sur lui,

sa vie, ses aventures et les enseignements qu’il reçut.

– Edouard Meier :

Edouard Meier est un fermier suisse, assez pauvre, sans éducation, qui a effectué

de nombreux petits boulots pour survivre, d’autant plus qu’il a perdu un bras

dans un accident.

A partir de 1975, il a été l’acteur d’une série de contacts visuels avec des ovnis. Il

a été contacté par les occupants des navettes spatiales qui lui ont expliqué venir

du système des Pléiades, et lui ont demandé de se munir d’un appareil photos et

d’une caméra afin de fixer sur de la pellicule leurs évolutions dans le ciel.

Entre 1975 et 1977, Edouard Meier prend des centaines de photos et des km de

films 8 mm, qu’il a distribué à ceux qui le lui demandaient.

Les engins n’étaient visibles que de lui seul, et pourtant les pellicules étaient

impressionnées. Les contacts visuels pouvaient durer jusqu’à 2 heures durant

lesquelles il pouvait prendre jusqu’à une centaine de photos.

Les appareils effectuaient d’étranges figures, apparitions et disparitions

soudaines, ondulations, dégagements d’énergie qui éclairaient le paysage

alentours, déplacements instantanés, stoppages instantanés durant des

mouvements d’oscillation. Par des journées sans vent, l’on pouvait aussi observer

des arbres bouger par rapport aux mouvements ou dégagements d’énergie des

engins, etc.

Il a été téléporté devant témoins plusieurs fois vers leurs vaisseaux lors de leurs

atterrissages.

En 1978 un institut de recherches américain a fait plusieurs enquêtes et a

récupéré des photos et des films afin de les faire analyser dans des laboratoires

spécialisés.

En 1979, des japonais ont mené leur propre enquête et ont effectué leurs propres

analyses.

Tous les résultats ont démontré en définitive l’impossibilité de truquage des

documents. Les japonais ont réalisé une émission télé sur le cas Meier et les

résultats des analyses devant 30 millions de personnes.

Autre fait rarissime, les Pléiadiens lui ont remis 4 échantillons de métal utilisés

pour la fabrication de leurs vaisseaux. Les analyses effectuées aux Etats-Unis au

microscope électronique et au scanner ont montré des structures, une pureté et

un assemblage de composants impossibles à réaliser sur Terre.

Durant ses contacts directs, les Pléiadiens lui ont donné un enseignement

spirituel. D’autre part ils lui ont expliqué qu’ils agissaient ainsi pour que les

hommes de la Terre possèdent des preuves irréfutables de la vie dans le cosmos.

Ils ont expliqué aussi qu’ils ne désiraient pas se montrer officiellement pour ne

pas créer de paniques sur les consciences non prêtes à accepter tout cela, mais

aussi pour ne pas entrer en contact avec l’armée. Leur technologie est à l’abri de

toute attaque, mais ils ont expliqué qu’ils ne désirent pas créer de troubles avec

les forces terriennes vindicatives.

– Autres :

Le docteur Fraye, ingénieur en fusées, chef d’une équipe de scientifiques

employés par le gouvernement américain, a vu et photographié un Ovni en 1949.

Il a été contacté par des visiteurs qui l’ont informé que l’humanité vit en danger

d’autodestruction totale à cause des moyens qu’elle a elle-même créés. Ils lui ont

dit que la technologie de la Terre a progressé plus vite que la capacité de

l’homme à se contrôler lui-même. Ils ont rajouté que la paix est le résultat

automatique de la compréhension entre les hommes et les races, et que cette

compréhension des êtres humains est la clé ouvrant sur un monde uni.

D’autres êtres ont été contactés en divers endroits la planète, et ont mené avec

plus ou moins de succès leur action. Ils sont moins connus car leur travail

demandait plus de recul. Il est inutile d’en dresser même une liste approximative.

Ce n’est pas un travail exhaustif qui compte mais le principe. Je parle bien sûr

des véritables contactés, ceux qui ont, et qui continuent à diffuser des messages

évolutifs et spirituels. Je passerai sous silence les opportunistes, les illuminés

(dans le mauvais sens), les gourous et autres hurluberlus dont la foi est celle du

matérialisme et du pouvoir, et non celle du service.

Serge-Reiver Nazare (http://www.reiver.fr/)

Advertisements

2 réflexions au sujet de « « LES CONTACTS AVEC LES ÊTRES DE LA TERRE » »

  1. Je sais qu il y a des personnes qui veulent tout ou en partie savoir sur les extra terrestres et les ovins. La verite c est que les deux sont lies. Les apparitions existent bel et bien mais ne sont pas d origine humaine c est de l ordre spirituel. Les extra terrestres n existent pas et ne pourrons jamais exister. Pourquoi croire au mensonge? J ai ma source et les americains n ont jamais mis les pieds sur la lune et ne le pourrons jamais le faire. Il y a la Verite et ceux qui la connaissent prient pour ceux qui sont dans les tenebres pour qu enfin s ouvrent leur yeux. Jesus est la verite croyez en Lui putot qu au mensonge du diable et de ses enfants que l esprit qui fait apparaitre ces choses (Satan) manipule pour ne pas croire que Dieu existe. Satan se deguise comme ange de Lumiere pour faire croire qu il n existe pas alors qu il est derriere toute cette histoire. Et dans le monde il y a des gens qui ne le connaissent pas puisqu il nient son existence et ca marche. Apres il leur fait croire a des histoires comme quoi il y a das extraterrestres ou des etres super intelligents autre que les humains venus d ailleurs et meme d autre planete habitable. Le mensonge existe et la verite aussi. La Bible revele la verite sur les deux. Il suffit de la lire en croyant a l existence de Dieu. C est la condition pour connaitre la verite. C est la seule source dont je possede car j ai aussi ete temoin et meme ayant eu contact tres rapproche avec ce genre d esprit. Mais ce qu il faut retenir c est que c est fait pour confondre les hommes et oublier qu il y un Dieu qui l aime et qui le cherche pour etre en relation intime avec lui.C est le pourquoi Dieu a fait ecrire la Bible pour que chacun puisse le chercher et le trouver. C est cela la Vie Eternelle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s