TURQUIE – LA GRANDE PURGE, APRES LA MASCARADE DE COUP D’ETAT. Erdogan joue avec le feu !

 

 

« Je sais de source turque sure qu’Erdogan et des officiers supérieurs qu’il avait nommés ont manipulé des officiers subalternes pour créer un « coup d’Etat » qui pouvait être facilement écrasé, dans le but de consolider son pouvoir. »


Par Moon of Alabama le 19 juillet 2016

 

On commence à faire le tri entre les fausses preuves et les vraies, et il ressort de tout cela que le coup d’Etat en Turquie a été complètement mis en scène, orchestrée pour pouvoir procéder à une grande purge bien planifiée.

Des officiers subalternes impliqués dans le coup d’Etat ont pu penser qu’il était vrai, mais Erdogan et son appareil du pouvoir savaient qu’il allait y avoir un coup et ils avaient tout sous contrôle. On se demande comment on a fait pour tromper des officiers subalternes et les entraîner dans cette malheureuse tentative, hâtive et mal préparée, de coup d’état. Ont-ils eu peur d’une enquête qui devait soi-disant bientôt avoir lieu?

Erdogan a admis aujourd’hui à la télévision qu’il savait qu’il y allait y avoir un coup:

19:47 – 17 juillet 2016 Mahir Zeynalov @MahirZeynalov

Erdogan reconnaît qu’il a eu connaissance d’une «activité militaire» au moins 7 à 10 heures avant le coup d’Etat (vidéo)

09:34 18 juillet 2016 Borzou Daragahi @borzou

Officiel turc: «Les Gulenistes (partisans de Fethullah Gülen, ndt) de l’armée sont surveillés depuis un certain temps. Le groupe a agi en urgence lorsqu’il s’en est aperçu»

Ces « Gülenistes » étaient plus probablement les Kémalistes séculiers nationalistes que le New York Times (que tous les médias ont ordre de relayer) qualifie maintenant «d’extrémistes».

Le fait qu’il s’attendait au coup explique pourquoi Erdogan a quitté l’hôtel de Marmaris, où il était en vacances, des heures avant que les soldats ne viennent l’arrêter:

21:12 – 15 juillet 2016 (((Garrett Khoury))) @KhouryGarrett

#Turquie: Erdogan confirme que les forces putschistes ont encerclé son hôtel à Marmaris … 4 heures après qu’il l’ait quitté. Quelle incompétence !

Cela explique aussi pourquoi deux avions de combat F-16, qui faisaient soi-disant partie du coup d’Etat, avaient l’avion d’Erdogan en ligne de mire mais ne l’ont pas abattu:

«Au moins deux F-16s poursuivaient l’avion d’Erdogan alors qu’il était en route vers Istanbul. Ils avaient son avion dans leurs radars ainsi que les deux F-16 qui l’escortaient», a déclaré à Reuters un ancien officier militaire, au fait des événements.

«Pourquoi ils n’ont pas tiré est un mystère,» a-t-il dit.

Ces pilotes n’étaient pas de vrais putschistes. Ils avaient dû recevoir l’ordre de ne pas tirer. Les enregistrements des radars ont montré que l’avion d’Erodgan a fait des cercles dans le ciel, au sud-ouest d’Istanbul, pendant des heures. Il aurait été très facile de l’éliminer.

Dans le même communiqué de Reuters :

La suite sur: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2016/07/2107-turquie-la-grande-purge-apres-la.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s