Vos frères aliens étaient comme des êtres humains

Voilà pourquoi vous les appelez « anges déchus »

Transmis par Aurélia Ledoux le 30 juillet 2016

Voici que la pensée sage et fourmillante de joie d’un alien familier surgit. La voix télépathique qui s’exprime est celle de mon ami, le professeur Zolmirel.

Il émet des pensées très rapides, sous forme d’idées et d’images mentales abstraites et je songe que ce flux va à une vitesse bien élevée pour mon cerveau humain, qui peine à transcrire toutes ces pensées en mots assez rapidement. Néanmoins, après plusieurs relectures, pour compléter les idées manquantes, je songe que tout ceci est suffisamment détaillé.

Je tiens à préciser que ce message est arrivé à la fin du mois de Juin, je ne le publie que maintenant, car il m’a semblé opportun de le faire.

« Nous souhaitons te parler Aurélia, il y a encore des choses qui vont se passer sur ton monde, nous savons que cela te peine et que des choses telles que celles-ci, tu aimerais ne plus en voir la moindre dans l’actualité.

Mais c’est ainsi, ces choses seront moins tristes, moins dommageables que prévues, que celles qui ont déjà eu lieu, vous pouvez même y mettre un terme tout de suite, rien qu’en le souhaitant. L’éveil de la Lumière amène à chaque fois par réaction, un peu plus de cette ombre voilée à sortir de sa cachette.

C’est le professeur Zolmirel qui parle, je soigne les herbes et les arbres de ton monde.

Je le fais avec joie, avec patience. C’est pourquoi je suis fait, alors je suis heureux d’accomplir mon devoir.

Il est certain que les végétaux de ton monde ont besoin de soins.

L’homme de la Terre ne réalise pas tout le mal qu’il a répandu sur la strate végétale, cette pollution présente dans les feuilles est invisible. Les arbres et les plantes vertes transcendent et fixent beaucoup de polluants. C’est aussi pour cela qu’ils sont faits.

C’est désormais une strate mourante dans les villes, dans les zones préservées, cette strate s’épanouit quand même, mais est affectée par son lot de polluants, qu’elle perçoit du sol, de l’air.

Les végétaux en ont vu d’autres, il s’agit d’une forme de vie extrêmement résistante, extrêmement bien conçue. Même si elle s’éteint en certaines régions, d’autres zones vertes peuvent permettre un reboisement rapide.

A présent, pour continuer à persister, ils ont besoin de tout votre Amour.

Allez en ville, à la campagne, et faites attention au plus petit brin d’herbe. Ayez des pensées reconnaissantes pour l’arbre le plus tordu, car même lui, fait de votre monde un monde encore respirable.

Les végétaux vous rendront bien ce petit service, ils vous le rendront au centuple.

La force de vie de Dame Nature s’est accentuée dans les zones où jaillissent des sources, qui ont tout purifié. Nous pourrions dire que ces zones sont quasiment vierges, tant l’énergie y est puissante.

Nous nous tenons en ces lieux, comme beaucoup d’êtres subtils.

Vous les reconnaitrez aisément. Nous sommes heureux de voir combien vous avez à cœur de soigner votre planète, combien ce but éclaire vos vies.

Il permet aux arbres de continuer à résister. Ces derniers absorbent directement la radiance du soleil par cette opération que vous nommez la photosynthèse, mais qui est en réalité beaucoup plus complexe, puisqu’il y a conversion directe d’électrons libres en un flux nourricier.

Vos maîtres spirituels nomment ce flux le chi ou le prana. Nous pouvous dire avec certitude qu’il existe bel et bien.

Que ce prana fortifie tout ce qui vit et que sans lui, bien des espèces seraient éteintes. Cet apport direct d’énergie, qui se fait par le souffle, est essentiel. 

Vous avez l’illusion que votre respiration d’oxygène et votre nutrition sont les seuls flux qui vous suffisent à rester en bonne santé. 

Mais il y en a tellement d’autres ! Les fins réseaux d’énergie qui entourent votre corps sont si complexes qu’ils ne suffiraient pas à remplir une bibliothèque !

Vous êtes des maillages essentiels de l’univers, et vous avez la même taille immense !

Émerveillez-vous de cette grandeur que vous redécouvrez peu à peu !

Elle est là et attend votre envie profonde pour se manifester clairement. 

L‘homme abrite en son sein des milliers, des millions de milliards d’univers, avec à leur tour des galaxies, puis des planètes.

Essayez de vous représenter ce que cela signifie. Essayez de vous représenter toute la vie qui tient dans le creux de votre main (man !).

C’est pourquoi, mon peuple a suivi le chemin de la paix, et ce chemin lui a été inspiré par le règne végétal.

Les botanistes sont très nombreux chez moi. Comme je suis très vieux et que j’ai beaucoup voyagé, il me tient à cœur de vous dire combien votre planète est une belle planète.

Un monde coloré, fourmillant de vie, de forêts humides, de steppes, de prairies multicolores, de roselières et de petits paradis d’altitude !

Songez-y songez seulement à la chance qui est la vôtre d’habiter un tel monde !

Certaines planètes que j’ai pu voir sont des mondes désolés, des plaines sépulcrales, et leurs habitants ont régressé, car ils ont fait mauvais usage de l’énergie.

Leur corps a rapetissé, leurs besoins énergétiques sont devenus quasi nuls, pour survivre à l’atmosphère raréfiée. 

Oui, ils ont pris une allure inquiétante, qui ferait frémir plus d’un, vous les appelez aliens ou anges déchus. 

Ces petits êtres, pour certains, ont su malgré tout trouver la lumière.

La suite sur: http://messages.terrenouvelle.ca/vos-freres-aliens-etaient-comme-des-etres-humains/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s