Edward Snowden gagne suédoise prix des droits humains pour les révélations de la NSA

Traduction google

Play VideoPlay
Current Time 0:00
/
Duration Time 1:12
Loaded: 0%
Progress: 0%
FullscreenMute
Embed
Snowden, speaking by video from Moscow, said: ‘All the prices we’ve paid, all the sacrifices we made, I believe we would do again – I know I would.’
Ewen MacAskill in Stockholm
Monday 1 December 2014 18.26 GMT Last modified on Thursday 11 August 2016 11.51 BST

Share on LinkedIn Share on Google+ This article is 1 year old
Shares
94,955
Save for later
Whistleblower Edward Snowden received several standing ovations in the Swedish parliament after being given the Right Livelihood award for his revelations of the scale of state surveillance.

Snowden, who is in exile in Russia, addressed the parliament by video from Moscow. In a symbolic gesture, his family and supporters said no one picked up the award on his behalf in the hope that one day he might be free to travel to Sweden to receive it in person.

His father, Lon, who was in the chamber for what was an emotional ceremony, said: “I am thankful for the support of the Right Livelihood award and the Swedish parliament. The award will remain here in expectation that some time – sooner or later – he will come to Stockholm to accept the award.”

Snowden is wanted by the US on charges under the Espionage Act. His chances of a deal with the US justice department that would allow him to return home are slim and he may end up spending the rest of his days in Russia.

His supporters hope that a west European country such as Sweden might grant him asylum. Members of the Green party called for him to be given sanctuary in Sweden.

Philanthropist Jakob von Uexküll, who established the award in 1980, told the parliament: “So Mr Snowden, your Right Livelihood Award is waiting for you. We trust that Sweden will make it possible for you to collect your award here in Stockholm in person in the very near future.”

Sign up to the new-look Media Briefing: bigger, better, brighter
Read more
The awards jury, in its citation, said Snowden was being honoured “for his courage and skill in revealing the unprecedented extent of state surveillance violating basic democratic processes and constitutional rights”.

The chamber was filled with members of parliament from almost all the parties as well as family and friends of those receiving the award.

The Guardian editor, Alan Rusbridger, was also among the recipients. The jury citation said his award was in celebration of “building a global media organisation dedicated to responsible journalism in the public interest, undaunted by the challenge of exposing corporate and government malpractices”.

In his address, Rusbridger said: “One of the challenges Snowden poses for us is the recognition that there is no such thing as the public interest. No such thing as one single, monolithic interest that overrides all others.”

Security from terrorists is a public interest but freedom of expression and a right to privacy were also in the public interest. “So there are many – often conflicting – public interests, not one,” Rusbridger said.

Snowden, parlant par vidéo à partir de Moscou, a déclaré: «Tous les prix que nous avons payé, tous les sacrifices que nous avons faits, je crois que nous ferions à nouveau – je sais que je le ferais. » 

Whistleblower Edward Snowden a reçu plusieurs ovations au Parlement suédois après avoir reçu le prix Right Livelihood pour ses révélations sur l’ampleur de la surveillance de l’ Etat.

Snowden, qui est en exil en Russie, adressé au Parlement par la vidéo de Moscou. Dans un geste symbolique, sa famille et les partisans ont dit ne décrocha le prix en son nom , dans l’espoir qu’un jour il pourrait être libre de se rendre à la Suèdepour le recevoir en personne.

Son père, Lon, qui était dans la chambre pour ce qui était d’une émouvante cérémonie, a déclaré: «Je suis reconnaissant pour le soutien du prix Right Livelihood et le parlement suédois. Le prix restera ici dans l’attente que quelque temps – tôt ou tard – il viendra à Stockholm pour recevoir le prix « .

Snowden est recherché par les États-Unis sur des accusations en vertu de la Loi sur l’espionnage. Ses chances d’un accord avec le ministère de la Justice des États-Unis qui lui permettrait de rentrer chez eux sont minces et il peut finir par passer le reste de ses jours en Russie.

Ses partisans espèrent qu’un pays d’Europe occidentale tels que la Suède pourrait lui accorder l’asile. Les membres du parti vert appelé pour lui de donner refuge en Suède.

Philanthrope Jakob von Uexküll, qui a créé le prix en 1980, a déclaré au Parlement: « Alors M. Snowden, votre Right Livelihood Award vous attend. Nous espérons que la Suède, il sera possible pour vous de récupérer votre récompense ici à Stockholm en personne dans un très proche avenir.  »

Le jury des prix, dans sa citation, dit Snowden a été honoré « pour son courage et l’habileté à révéler l’ampleur sans précédent de la surveillance de l’État ne respecte pas les processus démocratiques fondamentaux et des droits constitutionnels».

La chambre était remplie de membres du parlement de presque tous les partis, ainsi que la famille et les amis de ceux recevant le prix.

L’éditeur Guardian, Alan Rusbridger , a également été parmi les bénéficiaires. La citation du jury a déclaré que son prix était dans la célébration de  » la construction d’ une organisation mondiale des médias dédié au journalisme responsable dans l’intérêt public, sans se laisser intimider par le défi d’exposer les malversations des entreprises et du gouvernement ».

Dans son discours, Rusbridger a déclaré: «L’un des défis Snowden pose pour nous est la reconnaissance qu’il n’y a pas une telle chose comme l’intérêt public. Aucune telle chose comme un seul intérêt, monolithique qui l’emporte sur tous les autres « .

Sécurité des terroristes est un intérêt public, mais la liberté d’expression et le droit à la vie privée étaient également dans l’intérêt public. « Donc, il y a beaucoup – souvent contradictoires – intérêts publics, pas un seul », a déclaré Rusbridger.

Lien de l’article en anglais: https://www.theguardian.com/us-news/2014/dec/01/nsa-whistlebloewer-edward-snowden-wins-swedish-human-rights-award?CMP=share_btn_tw

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s