ISLAM – LA DÉCLARATION DU CAIRE,  DES DROITS DE L’HOMME EN ISLAM.  DÉCRYPTAGE DE LA CHARIA (VIDÉO) ISLAM –

 

« La déclaration du Caire des droits de l’homme en Islam » a été adoptée par l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), ce n’était pas ce nom à l’époque. La déclaration a été adoptée en 1990.

Bien sur les frères « musulmans » sont derrière tout cela.

extrait de la conférence donnée le 2 octobre 2012 à Varsovie par Alain Wagner

Article 2 : « il est défendu d’ôter la vie sauf pour raison prévue par la Charia ».

Tuer des impies n’est pas un crime. Et, nous les français le sommes pour eux.

C’est très explicite, la charia prévoit des cas où il est permis de tuer. Nous verrons les dispositions prévues par la charia. Quand vous parlez de la Charia, souvent les gens essaient de vous expliquer qu’il y a plusieurs charias et que les pratiques de l’islam sont différentes en fonction des pays, mais dans ce document, vous pouvez voir que tous les pays de l’OCI, c’est-à-dire la communauté musulmane, parlent de Charia et pas de Charias. Pour eux il n’y en a qu’une. Et cette charia prévoit les cas dans lesquels on doit tuer quelqu’un.

Article 6 : « La femme est l’égale de l’homme sur le plan de la dignité humaine. Elle jouit de ses propres droits ainsi que de ses propres devoirs ». Pas d’égalité de droits : « ses propres droits ». Elle est égale à l’homme en dignité mais pas en droits.

Article 22 : « Tout homme a le droit d’exprimer librement son opinion, pourvu qu’elle ne soit pas en contradiction avec les principes de la Charia»

Où est la liberté d’expression ?

Conférence en entier non sous-titrée (29′)

https://www.youtube.com/watch?v=qvwYejFhyWE

Texte utilisé pour le sous-titrage :

La déclaration du Caire des droits de l’homme en Islam a été adoptée par l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), ce n’était pas ce nom à l’époque. La déclaration a été adoptée en 1990.

En préambule du document, nous avons une déclaration très intéressante:

«pleinement conscient de la place de l’humanité dans l’islam comme lieutenant d’Allah sur Terre».

Dès le début nous voyons que cette déclaration considère l’Humanité comme un lieutenant, un sous-commandant d’Allah sur Terre. Cela soulève la question de l’égalité.

Plus loin : «Consent à publier la Déclaration du Caire sur les Droits de l’Homme dans l’Islam qui servira de guide de conduite pour les États membres dans le domaine des droits de l’Homme».

«Guide de conduite», les signataires consentent à suivre les règles définies dans cette déclaration et particulièrement dans le domaine des droits de l’Homme qui nous intéressent ici.

«Consent à publier la Déclaration du Caire sur les Droits de l’Homme dans l’Islam qui servira de guide de conduite», on met l’accent sur l’importance des droits de l’Homme.

«Reconnaissant l’importance d’un document sur les droits de l’Homme servant de guide», le mot guide une nouvelle fois, «pour les États membres dans tous les aspects de la vie», ce qui englobe plus que les droits de l’Homme : la religion et la politique.

Cette déclaration du Caire est une deuxième définition des droits de l’Homme.

Nous allons en étudier les points principaux. Vous verrez que cela soulève quelques questions.

Article 1 : «Tous les Hommes sont égaux en dignité, en devoir et en responsabilité».

Où est le mot droit ? «Égaux en dignité», nous parlons des droits de l’Homme et nous n’avons aucune mention d’égalité de droits pour tous.

Article 1 : «Les Hommes sont tous sujets d’Allah», cela soulève la question de la liberté.

Si vous ne vous considérez pas comme un sujet d’Allah, vous avez un problème.

Oui, sujet d’Allah, liberté religieuse. Dans les droits définis par l’OSCE et l’ONU, vous avez la liberté de religion. C’est un droit fondamental. Il semble avoir été oublié dans cette déclaration.

«Nul n’a de mérite sur un autre que par la piété et la bonne action», cela soulève la question de la démocratie.

Si l’autorité que vous avez sur le peuple n’est basée que sur la piété et les bonnes actions, comment pouvez-vous faire fonctionner une démocratie, un régime où les États ont autorité sur le peuple par la loi ?

Article 2 : «il est défendu d’ôter la vie sauf pour raison prévue par la Charia», c’est très explicite, la charia prévoit des cas où il est permis de tuer. Nous verrons les dispositions prévues par la charia. Quand vous parlez de la charia, souvent les gens essaient de vous expliquer qu’il y a plusieurs charias et que les pratiques de l’islam sont différentes en fonction des pays, mais dans ce document vous pouvez voir que tous les pays de l’OIC, c’est-à-dire la communauté musulmane, parle de charia et pas de charias. Pour eux il n’y en a qu’une.

Et cette charia prévoit les cas dans lesquels on doit tuer quelqu’un. Quels cas ?

Prenons le «Reliance of the traveller and tools of the worshipper», un manuel classique de la loi islamique.

La traduction est certifiée par l’université Al-Azhar du Caire. C’est un document officiel qui a une importance certaine.

«Si une personne ayant atteint l’âge de la puberté fait acte volontaire d’apostasie* en islam, elle mérite d’être tuée».

* Dans le contexte religieux (le plus courant), l’apostasie signifie le renoncement par un individu adulte et responsable, à faire partie d’une organisation religieuse.

Ce n’est pas une légende, c’est prévu dans la charia.

Une autre raison de tuer : «punition pour fornication ou sodomie. La punition légale est imposée à tous ceux qui forniquent ou pratiquent la sodomie. Si le coupable avait la possibilité de rester pur, alors il sera lapidé à mort»

Ce n’est pas une légende, c’est écrit.

C’est prévu par la charia.

«Le djihad est une obligation pour tous».

Quand suffisamment de personnes l’exécutent avec réussite, il n’est alors plus obligatoire pour les autres». Une obligation pour tous.

Qu’est-ce que le djihad ? Ce terme semble avoir plusieurs définitions. Nous en avons une ici :

«djihad signifie faire la guerre aux non-musulmans», «cela signifie combattre pour établir la religion musulmane».

C’est une prescription de la charia pour tuer les gens.

La suite à lire sur: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2016/08/1908-islam-la-declaration-du-caire-des.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s