5 300 employés de Wells Fargo licenciés pour avoir créé des comptes fictifs

Ils auraient ouvert durant 5 ans des comptes bancaires fictifs au nom de leurs clients à leur insu afin d’atteindre des objectifs

Environ 5300 employés de la banque Wells Fargo ont été licenciés pour avoir ouvert pendant cinq ans des comptes bancaires fictifs au nom de clients à leur insu, a indiqué jeudi 8 septembre l’établissement américain.



Les malversations, qui ont débuté en 2011, consistaient pour certains conseillers en clientèle à atteindre des objectifs commerciaux et pour d’autres à gagner des primes et bonus, a indiqué le Bureau américain de protection des consommateurs (CFPB).

«Les employés de Wells Fargo ont secrètement ouvert des comptes non autorisés pour atteindre leurs objectifs en termes de ventes et percevoir des bonus», souligne Richard Cordray, le directeur du CFPB.

«Si nous regrettons toute interaction qui a été mal gérée, le nombre de cas et des équipes impliquées représentent une très petite portion de notre activité», a déclaré à l’AFP une porte-parole de Wells Fargo.

Amende de 185 millions de dollars

Reste que la banque californienne, qui octroie un prêt sur cinq aux Etats-Unis, a écopé d’une amende de 185 millions de dollars pour refermer cet épisode embarrassant.

Le CFPB et l’OCC, l’un des régulateurs bancaires, dénoncent de façon générale les pratiques des commerciaux de Wells Fargo qui ont vendu des produits bancaires à des clients à leur insu.
Dans certains cas, ces employés ont même effectué des opérations comme transférer de l’argent entre des comptes existants et des comptes ouverts sans autorisation.

Ces manoeuvres ont permis à la banque de prélever à ses clients des commissions et autres frais liés à ces comptes bancaires non autorisés, accuse le CFPB, agence gouvernementale créée après la crise financière de 2008 pour protéger les consommateurs des abus des institutions financières.

2 millions de comptes fictifs

Au total, c’est plus de deux millions de comptes bancaires non autorisés qui ont été ouverts. La banque abrite 40 millions de comptes bancaires ouverts par des particuliers.

Des employés interrogés par les régulateurs ont raconté être sous pression pour augmenter l’activité et mis en cause l’instauration de primes au mérite. Wells Fargo comptait 100’000 conseillers en clientèle avant cette affaire.

Pour éviter que ces pratiques de comptes fictifs, qui auraient pu avoir des conséquences «légales importantes» selon le CFPB, ne se reproduisent, le régulateur a décidé d’imposer la pénalité «la plus importante jamais infligée en la matière».

Wells Fargo va rembourser ses clients

Wells Fargo va payer 100 millions de dollars au CFPB, 35 millions à l’OCC et 50 millions à la ville de Los Angeles où ont été ouverts de nombreux comptes.

La banque s’est aussi engagée à restituer aux clients lésés les frais et autres commissions illégalement perçus, ajoute le CFPB. Ces dédommagements se montent à quelque 2,5 millions de dollars.
Wells Fargo dont les procédures de contrôle ont été mises en cause par les régulateurs en l’espèce va aussi recruter un contrôleur indépendant pour l’aider à renforcer ses dispositifs d’alerte.

Source : http://www.lematin.ch/

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s