LES CASSEROLES D’UN SARKOZY QUI SE PRÉSENTE AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES.

 

Trafic de Cocaïne, président de la France sous un faux nom, mais aussi….

EXPLOSIF : L’AFFAIRE BYGMALION DEVIENT L’AFFAIRE SARKOZY

Jeudi soir, dans le JT, France 2 devrait diffuser un extrait d’un reportage sur l’affaire Bygmalion, qui sera diffusé le 29 septembre. Sa programmation a déclenché la colère de Sarkozy. L’émission d’Elise Lucet, à l’instar des révélations de Marianne (1) sur la gravité des réquisitions du Parquet, promet, en effet, d’être explosive.

Le 30 août dernier, le vice-procureur, Nicolas Baietto, rendait public un réquisitoire de 142 pages, accablant pour Sarkozy, désigné comme principal instigateur du financement illégal de la campagne électorale de 2012.

Les éléments révélés par l’hebdomadaireMarianne apportent un éclairage des plus embarrassants pour le candidat à la primaire de la droite, dont les candidatures seront closes dans quelques jours.

Manifestement, non seulement Sarkozy ne pouvait ignorer le dérapage des dépenses, mais il en a accéléré le processus, en multipliant les meetings pour suivre la courbe des intentions de vote… 44 meetings seront organisés au lieu des 15 prévus initialement.

Sarkozy est le principal bénéficiaire des dépassements

Désigné comme « le principal bénéficiaire et le principal donneur d’ordres des événements, puisqu’il était le décideur final de leurs éléments essentiels », Sarkozy voit sa responsabilité personnelle mise directement en cause par le magistrat du parquet.

Pourtant ce ne sont pas les alertes comptables qui ont fait défaut. Dès le début du mois de mars 2012, une note des experts comptables, s’inquiétant des dépassements en cours, est transmise à Sarkozy, par son directeur de campagne Guillaume Lambert… En vain ! Obsédé par sa réélection, Sarkozy n’en tient pas compte.

Au total, ce sont 28,5 millions d’euros qui seront dépensés illégalement pour tenter de faire basculer les électeurs en sa faveur. Les enquêteurs ayant découvert 10 millions de dépenses supplémentaires, dissimulées dans la comptabilité de l’UMP, au lieu d’être intégrées au frais de campagne.

La suite à lire sur: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2016/09/1009-les-casseroles-dun-sarkozy-qui-se.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s