Un changement brutal est intervenu dans la stratosphère et personne ne sait pourquoi

Une perturbation brusque est intervenue dans un pattern (modèle) de vents qui n’avait pas changé depuis 60 ans. Bien qu’il n’y aura aucun impact sur le climat terrestre, les scientifiques tentent de comprendre pourquoi ce changement brutal est arrivé.

« L’oscillation quasi biennale (OQB) est une caractéristique remarquable de la circulation générale des vents dans la stratosphère, une couche de l’atmosphère située en moyenne entre 12 et 50 km d’altitude. En basse couche, il existe un régime de vent zonal dont la direction varie d’est en ouest selon une période de 24 à 30 mois : c’est l’OQB. Lorsque la circulation s’inverse, elle affecte les courants de la zone équatoriale. » définition tirée du site Futura Sciences.

L’intrigue réside dans le fait que ce modèle vient de subir un changement brusque, ce qui, selon une publication de la NASA, inquiète les scientifiques. Paul Newman, un des responsables scientifiques du Goddard Space Flight Center de l’agence spatiale américaine, déclare :

« L’oscillation quasi biennale dans la stratosphère n’a jamais changé. Et si ce phénomène, si stable, a été perturbé du jour au lendemain, alors vous feriez mieux de vous poser des questions sur ce qui se passe. »

Cette déclaration sonne comme une sorte d’avertissement provenant de ce scientifique, auteur de la récente étude ayant identifié cet intrigant changement dans la stratosphère, publiée dans la revue Geophysical Research Letters le 20 août 2016.

L’oscillation quasi biennale influence fortement les conditions stratosphériques. La quantité d’ozone dans l’équateur varie de 10% tandis que l’oscillation impacte également les niveaux de perte d’ozone concernant la zone polaire. Deux hypothétiques raisons ont été formulées par les chercheurs afin d’expliquer ce changement. La première est l’augmentation générale des températures et la seconde est relative au phénomène El Niño, un courant côtier saisonnier chaud situé au large du Pérou, qui s’est intensifié depuis 2015.

Le tourisme spatial se développe actuellement dans le cadre de la préparation de voyages suborbitaux, et devrait bientôt voir le jour si le changement en question n’affecte pas les projets en cours. En effet, si Virgin Galactic vient tout juste d’obtenir l’autorisation de faire voler son avion SpaceShipTwo, son concurrent Blue Origin a réussi plusieurs tests de sa fusée New Shepard. Aux dernières nouvelles, la société chinoise KaungChi travaille sur un projet qui consiste à envoyer des ballons à une altitude de 25 km, c’est-à-dire dans la basse stratosphère.

Sources : Inverse –  7 sur 7 –  Actualité Houssenia Writing

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :