Les quatre éléments du ‘Véritable amour’ selon l’enseignement du Bouddha

de   | Bouddha

Bouddha

Image crédit : 12/the-four-elements

Les quatre éléments du ‘Véritable amour‘ selon l’enseignement du Bouddha

« Il faut aimer de telle sorte que la personne aimée se sente libre, non seulement autour d’elle mais aussi à l’intérieur.» – Thich Nhat Hanh

Qu’est-ce que l’amour?

En quoi consiste le « véritable amour »?

Peut-il même être défini?

Notre idée sur l’amour véritable aujourd’hui provient la plupart du temps des contes de fées, des films, ou des émissions de télé-réalité, et sa définition a probablement changé depuis. Mais souvent, nous sommes attachés à notre idée de ce qu’est l’amour, ou à une sorte de critères de priorité définis par ce à quoi pourrait ressembler notre « partenaire idéal ». Le bon partenaire est tenu de disposer de certaines choses, de se comporter d’une certaine façon, et d’avoir certaines activités – et cela est tout à fait normal.

Mais peut-être que le véritable amour est plus simple que ce que la culture populaire voudrait nous faire croire.

L’amour est une chose véritable s’il est fait d’une substance appelée compréhension. Comme Thich Nhat Hanh (le vénérable moine bouddhiste vietnamien) explique ci-dessous, s’il y a l’amour/ la bonté, la compassion, la joie et l’inclusion, selon l’enseignement bouddhiste, vous rencontrez le véritable amour.

C’est assez simple finalement. Le véritable amour ne doit pas nécessairement avoir un élan magique jaillissant d’un conte de fées.

« Comme une brise en plein été,
Ou comme un beau nuage,
L’amour veut être libre,
Ne l’enferme pas dans un coffre
Où il va périr.
Qui aime ne fait point de prisonniers,
N’essaie pas de posséder.
L’amour est comme une fleur de
Printemps qui pousse en liberté. »

Bouddha

Bouddha

Image crédit : Gautama_Buddha

Les points principaux tirés de la vidéo:

. L’amour et la bonté ont le pouvoir de créer le bonheur. 

Lorsque vous êtes en mesure de développer des sentiments de joie et de bonheur en vous, c’est ça le véritable amour, il vous est offert. Si vous pouvez générer ces sentiments, et aider une autre personne à générer ces sentiments, c’est ça le vrai amour. Donc, si vous êtes une source de joie et de bonheur pour l’autre, c’est ça le véritable amour.

.Le véritable amour est la capacité à vous infliger moins de souffrance et à aider une autre personne à moins souffrir.

Il y a un art autour de la souffrance qui dit: « Si vous savez souffrir, vous souffrirez beaucoup, beaucoup moins. »

. Mettez en pratique le concept de la compassion et il se développera.

. Si l’amour ne génère pas de joie, ce n’est pas l’amour. Si l’amour vous fait pleurer (ou l’autre) tous les jours, ce n’est pas de l’amour.

« Le véritable amour est capable de générer de la joie en vous et chez l’autre personne. »

Selon le Bouddhisme, il y a quatre composantes de l’Amour véritable.
* L’Amour, la Compassion, la Joie, l’Équanimité *

1) Apporter le bonheur.

Le premier élément de l’Amour véritable est Maitrî (en Sanskrit) ou Metta (en Pali) qui peut se traduire par Amour bienveillant, bienveillance ou bonté aimante. C’est la volonté et la capacité d’offrir de la joie, du bonheur à quelqu’un.
C’est un Amour inconditionnel et sans attachement qui s’adresse à tous les êtres.
Maitrî est défini comme le souhait bienveillant que tous les êtres
connaissent le bonheur et les causes du bonheur.

2) Soulager la souffrance.

Le deuxième élément est Karuna qui peut se traduire par compassion.
C’est non seulement l’intention, la volonté d’aider à soulager la souffrance d’autrui mais aussi la capacité de comprendre la nature de cette souffrance
et de mettre en oeuvre les moyens afin d’apaiser et de transformer cette souffrance. Karuna est l’aspiration que tous les êtres sensibles
soient libérés de la souffrance et des causes de la souffrance.

3) Cultiver la joie.

La troisième composante de l’Amour véritable est Muditâ, c’est à dire la joie.
C’est une joie bienveillante et altruiste que l’on ressent quand les autres sont heureux. C’est se réjouir du bonheur et de la réussite des autres.
Muditâ se définit par le souhait que tous les êtres connaissent le bonheur
dénué de toute souffrance, ainsi que par la réjouissance devant ce bonheur.

4) L’égalité d’esprit.

Le quatrième élément est Upeksha c’est un terme sanskrit qui signifie équanimité, non attachement, non discrimination, égalité d’esprit ou lâcher-prise. L’équanimité est une qualité particulière, associée à la sagesse et à la compréhension, notre cœur s’ouvre à ce qui est plaisant, tout comme à ce qui est déplaisant, nous devenons capables de lâcher prise, d’accepter et de voir les choses telles qu’elles sont réellement.

Upeksha c’est la capacité de voir chaque personne de la même manière, sans faire de distinction entre soi et autrui, l’intention de bienveillance étant égale envers un proche comme envers un inconnu ou même quelqu’un de malveillant à notre égard. Dans un conflit, même si l’on est profondément impliqué, on reste impartial, capable d’aimer et de comprendre les deux parties.
Upeksha, c’est le souhait que les êtres demeurent égaux et en paix quels que soient les événements, bons ou mauvais.

Et vous?

Selon vous, qu’est-ce que ‘le véritable amour‘?

 

– See more at: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/quatre-elements-veritable-amour-selon-lenseignement-bouddha.html#sthash.7u7aLI5J.dpuf

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s