Divulgation Cosmique: Rencontre avec une Ancienne Sentinelle

Saison 6, Épisode 3



N’hésitez pas à vous abonner à Gaiam TV, ainsi vous pourrez voir Corey dans cet épisode et d’autres de ‘Cosmic Disclosure‘.

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ensemble avec Corey Goode. Corey, bon retour dans l’émission.

Corey Goode : Merci.

David : Qu’est-il arrivé ensuite dans notre grand récit ?

Corey : Et bien, finalement j’ai fait à nouveau ce voyage jusqu’à Vénus, le même que celui que j’avais déjà fait précédemment mais où nous n’avions pas été en mesure de le finaliser à cause d’une sorte de conflit d’organisation avec un autre groupe qui visitait Vénus.

2 Corey

David : Il semble que vous ayez eu une sorte de confrontation, n’est-ce pas ? Il y avait ces vaisseaux qui orbitaient autour de Vénus et j’ai le sentiment qu’ils ne voulaient pas que vous vous approchiez plus près, et c’était presque comme une distance militaire ou quelque chose comme cela.

3 Venus And Ships

Corey : Il y avait un vaisseau qui nous bloquait mais la communication était en cours entre Kaaree et eux, je suppose.

Elle était assise, silencieuse, et ensuite elle m’a dit que nous devions repartir.

David : Alors, dans votre mise à jour, vous avez mentionné [Corey Goode Mise à Jour des Données Partie 2] que le 3 août [2016] on vous a dit de vous préparer pour cela, mais c’était simplement dans l’idée de vous y préparer.

Corey : Tout à fait.

David : Alors, comment vous êtes-vous préparé pour cela ?

Corey : J’ai fait de mon mieux pour méditer afin d’être dans le bon état d’esprit parce que Gonzales avait été refoulé.

David : Est-ce que Kaaree vous a donné quelques instructions particulières afin de vous préparer pour ce voyage ?

Corey : Non, elle m’a dit de m’y préparer moi-même et que cela allait arriver.

David : Et vous saviez que Gonzales avait été refoulé. Qu’a dit la sentinelle à Gonzales à ce moment là sur le pourquoi de son refoulement ?

Corey : Qu’il manquait d’humilité.

David : Un manque d’humilité?

Corey : [Corey fait oui de la tête]

David : En fait, quand avez-vous eu l’opportunité de visiter Vénus? Quand cela est-il arrivé ?

Corey : Environ une semaine plus tard. J’étais étendu dans mon lit et il y a eu un flash lumineux, comme la première fois où j’ai été transporté dans le domaine des Anshars. Après ce flash et une fois que ma vue est devenue nette, je me tenais près de Kaaree et deux autres Anshars dans une sorte de vestibule qui menait dans le hangar où était stationné leur appareil.

David : A ce moment là, vous étiez toujours dans l’Intra-Terre.

Corey : Oui.

David : D’accord.

Corey : Ils m’ont guidé à l’intérieur. Nous sommes entrés dans un des bus Anshars, celui qui a les sièges bleus, et une lumière tourbillonnante s’est allumée au-dessus de nous sur toute la longueur. Nous sommes allés directement à travers elle. Et quand nous l’avons traversé, nous sommes arrivés sur l’océan où il y avait une autre lumière bleue tourbillonnante au-dessous de nous.

4 Anshar Bus

David : Intéressant.

Corey : L’appareil n’est pas allé dans le sens de la longueur. [Corey montre le nez pointant vers le haut.] Il était toujours latéral, à plat, je veux dire, parallèle au sol. Il s’est élevé dans les airs et dans l’espace à travers cette petite zone où ils sont autorisés à entrer et sortir de l’atmosphère.

David : D’accord.

Corey : Une fois que nous sommes partis, il n’y a pas eu d’incidents. Nous n’avons eu aucun souci à entrer et à sortir comme la dernière fois.

David : En d’autres mots, personne ne vous a tiré dessus. Ah, ah, ah.

Corey : Tout à fait. Mais c’était au beau milieu d’un conflit qui avait lieu au Pôle Sud.

David : Tout à fait.

Corey : Et cette fois, elle nous a emmenés sur Vénus. Ils nous ont emmenés sur Vénus. Le trajet a duré environ 10 minutes. C’était plus rapide que le précédent.

David : Hum.

Corey : Nous nous sommes arrêtés à peu près à la même distance que la dernière fois et nous avons attendu pendant un petit moment, [Kaaree] elle était assise là comme si elle faisait quelque chose avec son esprit. Et elle a dit, “Bien, nous avons l’autorisation. Êtes-vous prêt ?”

J’ai répondu, “Oui, je suis aussi prêt que l’on peut l’être.”

David : N’y avait-il pas d’autres appareils dans l’atmosphère à ce moment là ?

Corey : Non. La seule chose que nous montrait la technologie Anshar ressemblait à un astéroïde et à des débris qui se trouvaient loin dans l’atmosphère de Vénus, pris dans son champ de gravité.

David : Intéressant. D’accord.

Corey : Une fois que j’ai signalé que j’étais prêt, nous nous sommes dirigés vers Vénus à une vitesse fulgurante, traversant les nuages épais. J’ai à peine pu percevoir la couleur jaunâtre tellement nous allions vite.

Et ensuite, nous nous sommes arrêtés environ à 300 mètres au-dessus du sol et j’ai regardé aux alentours, j’ai vu ce terrain qui semblait avoir été érodé par le vent et la pluie comme ce que l’on pourrait voir sur Terre. On aurait dit d’anciennes montagnes qui s’étaient érodées et on aurait dit qu’elles avaient été creusées par une main intelligente.

J’étais en train de noter cela quand soudainement, le plafond et le sol sont devenus transparents comme cela avait été le cas lors de notre vol de reconnaissance en Antarctique.

David : Oui.

Corey : J’ai regardé en bas et je pouvais voir les grandes, les géantes constructions en forme de H gisant à l’intérieur du cratère.

David : Hum.

Corey : Nous étions si près que j’ai pu voir qu’il y avait une ligne qui les séparait… Comme si là il y a le H avec une ligne faisant toute la longueur mais qui en fait, le divise en deux constructions.

5 H Bldg

David : Hum.

Corey : Nous étions là et j’ai vu dans le fond un flash qui pouvait être vu à travers la technologie. Après cela, nous sommes descendus très rapidement.

6 Bus Entering Crater

David : Avez-vous ressenti l’accélération?

Corey : Non. Je ne ressentais pas d’inertie mais mon mental, je suppose, me jouait un tour car j’ai ressenti la sensation de tomber dans mon estomac.

David : Hum.

Corey : Je n’ai ressenti aucune inertie. Nous nous sommes arrêtés au fond et l’immensité de ces deux constructions étaient… Elles n’étaient pas connectées. Il n’y a rien que je puisse comparer avec cela.

David : Vous dites que ces constructions ont une taille colossale.

Corey : Oui, plus que quoi que ce soit… Il n’y a rien fait de mains d’hommes auquel je puisse les comparer.

David : Diriez-vous qu’elles font des kilomètres de hauteur?

Corey : Des kilomètres.

David : Vraiment?

Corey : C’était ÉNORME !

David : Avaient-elles une apparence sculptée? Semblaient-elles avoir été faites à partir de quelque chose…

Corey : Plates.

David : C’était plat, une sorte de structure tranchante.

Corey : Tout à fait, oui.

David : Dans quelle mesure cela semblait soigné et terminé ? Cela était-il cassé et dégradé ?

Corey : Oui, cela semblait ancien.

David : D’accord. Waouh !

Corey : Et érodé. Nous sommes descendus au fond là où nous avions vu le flash et quand j’ai regardé vers le haut, je pouvais à peine voir le sommet des constructions.

David : Waouh!

Corey : C’était immense. Nous avons volé à l’intérieur de cette caverne jusqu’au fond et nous avons atterri dans la zone où Gonzales avait été auparavant. C’était comme une sorte de grotte qui n’était pas extrêmement grande. Les murs étaient scintillants comme s’il y avait, je ne sais pas, comme une sorte de nature cristalline en eux.

7 Landing Area

David : Hum.

Corey : Et il y avait deux choses similaires à des obélisques de chaque côté de… Bien, il y avait une porte ici, une énorme porte qui menait à la partie la plus grande de la caverne. L’appareil Anshar était là, et il y avait un obélisque de chaque côté de la porte d’entrée, mais pas exactement au niveau de l’entrée.

Et il y avait des H dessus, comme sur une sorte de totem qui s’élevait. Et ils devenaient de plus en plus petits vers le sommet.

8 Close Up Of Bus And Obelisk

David : D’accord, je vois.

Corey : Une fois que j’ai regardé autour de moi et que j’ai vu cela, j’ai regardé à travers l’ouverture et je pouvais voir une petite partie de la structure où nous allions nous rendre. Cela ressemblait à du verre teinté.

9 Doorway

David : Est-ce que les obélisques que vous avez vus, avaient également  l’apparence du verre ?

Corey : De la Pierre.

David : De la pierre. D’accord.

La suite à lire sur: http://fr.spherebeingalliance.com/blog/divulgation-cosmique-rencontre-avec-une-ancienne-sentinelle.html

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s