Imaginer l’inimaginable : 3ème étape vers la Divulgation Totale

Guidance des Hathor suite au message: Le premier anniversaire de la Station de Gaïa en 5ème dimension

3 octobre 2016 – Archétype Hod – Aaron

Aujourd’hui, troisième étape des 10 jours vers la Totale Divulgation.

Alors que nous avons fêté ce Jour de la Délivrance, nous avons, maintenant compris que nul n’est prophète en son pays… Il y aura toujours au plus près de nous des éléments configurés pour s’opposer à notre progrès.

 

Ce n’est pas de la méchanceté, ni même de la bêtise, encore moins de l’ignorance, ceci n’est que la démonstration d’un principe auquel nous ne pouvons nous opposer : il y a une Force d’annulation à l’oeuvre dans notre monde et elle peut guérir ou tuer.

Notre psyché fonctionne comme un univers miroir, et au sein de cet autre univers, des entités siègent en assemblée. Dénués de libre-arbitre, elles sont totalement soumises aux actions passées de l’humanité. Elles façonnent la conscience collective en vertu d’une sorte de comptabilité infaillible et implacable. Dans le monde de l’univers miroir il n’existe de passe-droit qu’au travers de compromis individuels qui, par mesure de cohésion mathématique, se doivent d’être constamment rééquilibrés. C’est pourquoi toute magie engendre son contraire.

Hier nous avons tenté la réunion des opposés, ce fut un succès en apparence, puisque tout s’est terminé si joyeusement. Fraternellement nous avons chanté, dansé, loué, la fin du Secret. Enivrés d’espoir nous avons exprimé une liesse qui a chassé, pour une nuit, toutes nos interrogations.

A la fin de cette nuit, le jour s’est levé sur un nouvel espoir nourri du souvenir de cette liesse qui, comme par magie, nous avait réunis en un seul mouvement libérateur. Au petit matin, groggys de cette allégresse, nous avons vaqué, chacun de notre coté, à nos obligations habituelles. Le sortilège avait terminé son oeuvre.

Lorsque dans le même microcosme résident ensemble plusieurs assemblées qui ne pratiquent pas la même restriction mentale, des informations différentes et parfois contradictoires sont envoyées vers l’autre monde, l’univers miroir. Des réponses strictement mesurées sont alors mandatées pour exprimer cette contradiction.

Plus par Moins s’annulent, c’est une constante mathématique, produit de la substantation des entités se nourrissant de nos tentations, des formes créées par l’expression de nos désirs.

3ème jour

Pour ce jour de Gloire, vous vous asseyez sur le trône de la Reconnaissance de votre Maîtrise, sans vous laisser aller à la curiosité. Vous ne savez pas ce qu’il va advenir, ne faîtes pas de plan sur la comète, soyez simplement satisfait de vous-même sans la moindre extrapolation. Reconnaissez vos talents dans le présent. Ne rationalisez pas votre détermination, ne donnez aucune explication à votre engagement. Dans la plus extrême Simplicité, remerciez-vous, honorez-vous. Les Hathor

Aujourd’hui, je donne mes blessures en offrande sur le Trône de Gloire. Je vénère ce qui me blesse, et je loue son mérite. Je reconnait le Don majestueux de toutes les insuffisances, les miennes et celles de mes compagnons. Je remercie l’autre de ne pas réagir en fonction de mes souhaits. Je fais l’éloge de toutes les contradictions. Je suis fière de moi et de ma conviction profonde et j’éprouve une immense satisfaction lorsque mes convictions sont contredites.

Je sais au plus profond de moi que la divulgation totale de tous les secrets ne préservera pas le monde de ses dissonances. Nous avons, il est vrai, retrouvé notre dignité, mais pour autant, nous n’avons pas encore véritablement accepté la nature de ces mensonges. Contrariés de ne pouvoir réinventer un univers à notre image, nous glissons peu à peu, au gré de nos désirs inconscients, vers une nouvelle guerre pour la définition de notre avenir. Chacun dans son imaginaire désire et créé la forme de son idéal.

Oui, nous avons enfin la Divulgation Totale, et maintenant qu’allons nous en faire…? Au fond, nous n’avons même plus de quoi nous satisfaire, nous n’avons plus de bouc émissaire, qui va concentrer le flux de notre insatisfaction accusatoire ? Allons-nous, entre nous, nous lapider ?

Je lève ma coupe de souffrance et la présente en offrande, comme un de mes biens les plus précieux. Je nourris l’univers miroir de cette forme immuable d’abandon définitif de tout ce qui m’avais défini. J’accepte de tout mon coeur que soient rayées de la carte de la vie, la totalité de mes définitions. je n’ai plus de JE et encore moins de JE SUIS. Je n’ai plus de questions au sujet d’être ou ne pas être, puisque JE n’est plus.

Dépenaillée, mise en lambeaux, en extase devant le témoin de la conscience gouverneur des éléments qui ont autrefois cristallisé cette personnalité, aboutissement de la forme à laquelle j’étais identifiée, le Coeur admire l’accélération de la vibration : Tout est là, de tout temps.

L’univers miroir ne peut plus se nourrir de désirs, il offre alors un accès à la porte de l’illimité. L’Absolu dans sa miséricorde infinie va réintégrer les lignées qui avaient elle-même absorbé les créatures. Ici et maintenant, le Multiple contemple le UN.

Merci de nous avoir lu jusqu’à cet instant.

Milena@OR en guidance des Hathor

***

Je réclame le copyright pour tous mes écrits sur ce site. Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie à condition qu’il ne soit pas coupé, qu’il n’y ait aucune modification de contenu, que vous mentionniez le nom de Milena@OR et que vous fassiez référence à  ce site  http://leshathor.com 

Copyright Elishean / 2008-2016 / les Hathor 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s