Les plantes médicinales

Les remèdes naturels peuvent être utilisés si vous n’avez plus de médicaments, ou si vous voulez les économiser. L’urine peut également être utilisée comme antiseptique pour nettoyer des blessures.

Nous dressons ici la liste des plantes médicinales les plus courantes, avec leurs utilisations.

Ces plantes médicinales poussent dans les pays à climat tempéré comme la France. La plupart sont très répandues et peuvent être consommées sans risque. Elles peuvent servir à ralentir un saignement, à soigner des blessures, à guérir des fièvres, rhumes ou indigestions et bien d’autres encore… N’oubliez pas que de nombreux médicaments sont encore préparés à base de plantes, il ne faut donc pas sous-estimer leur pouvoir de guérison.

Préparation des plantes

Infusion : Coupez et broyez la plante, versez de l’eau bouillante dessus, mélangez et laissez refroidir un peu. Si vous n’avez pas accès à de l’eau bouillante vous pouvez simplement préparer le mélange et le laisser chauffer un peu au soleil. Pour avoir de l’eau potable n’hésitez pas à utiliser des comprimés purificateurs d’eau. Concernant la quantité de plante à utiliser, prenez en une petite poignée pour réaliser un demi-litre d’infusion. Si vous n’avez pas d’eau, vous pouvez simplement mâcher les plantes pour en extraire le jus puis recracher les déchets.

Décoction : Coupez et écrasez la plante jusqu’à en faire de la purée. Trempez la bouillie obtenue dans l’eau pendant une heure. Faites bouillir le tout et laissez mijoter jusqu’à ce qu’un tiers du liquide soit évaporé.

Cataplasme : Réduisez la plante en purée jusqu’à en faire une pâte plate. Ajoutez de l’eau si c’est trop sec. Appliquez sur l’endroit à traiter et recouvrez avec une grande feuille. Liez correctement le tout pour que le cataplasme reste en place.

Jus pressé : Extrayez le jus de la plante en l’écrasant avec vos mains ou des pierres.Versez le jus dans la blessure et la pulpe obtenue autour de la zone infectée. Comme pour le cataplasme maintenez le tout avec une feuille et un lien.

1. Antiseptiques et remèdes généraux

Par souci de clarté, je préfère ne mettre qu’une photo ou un dessin pour chaque plante. Si vous souhaitez plus de détails sur une plante en particulier, vous n’avez qu’à cliquer sur son nom et vous accéderez à sa page Wikipédia qui est en général très complète et bien illustrée.

  1. Euphraise de Rostkov
    Utilisation : Faire une infusion avec la plante entière pour soigner les infections des yeux. Elle soulage également le rhume des foins, la catharre et la congestion nasale
    Localisation : zone herbeuses et montagnes
    Taille : environ 30 cm
    Feuilles : ovales, plutôt dirigées vers le bas
    Fleurs : pétales blancs avec parfois des veines violettes, centre jaune
  2. Ail sauvage
    Utilisation : le bulbe est un puissant antiseptique ; diluez son jus dans de l’eau pour traiter des blessures ou des inflammations. Mangez-le pour vous protéger du rhume. Il contient également un antibiotique naturel.
    Localisation : régions tempérées et tropicales
    Feuilles : longues, enchâssées les unes dans les autres
    Fleurs : petites, blanches ou roses, au bout d’une longue tige
  3. Thym sauvage
    Utilisation : en infusion il soigne la toux et le rhume
    Localisation : zones herbeuses sèches
    Feuilles : ovales, petites
    Fleurs : mauves
  4. Scrofulaire noueuse
    Utilisation : appliquer en décoction pour soigner les inflammations, les entorses ou les furoncles, pour dissiper les caillots sanguins ou pour traiter les hémorroïdes.
    Localisation : bois, clairières, broussailles
    Feuilles : ovales, pointues
    Fleurs : rouges-marron

2. Saignements

  1. Brunelle
    Utilisation : appliquez le jus pressé sur un fort saignement ou faites une infusion en cas d’hémorragie interne
    Localisation : zones herbeuses sèches ou grasses. Plante rampante.
    Feuilles : ovales, pointues
    Fleurs : violettes
  2. Géranium à feuilles molles
    Utilisation : Utilisez le jus pressé sur un saignement ou une décoction pour une hémorragie interne
    Localisation : zones herbeuses sèches
    Feuilles : multilobées, tige poilue
    Fleurs : petites fleurs roses à cinq pétales
  3. Epiaire des marais
    Utilisation : Utilisez le jus pressé sur un saignement ou une infusion pour apaiser des douleurs et des blessures
    Localisation : lieux humides et sombres, forêt
    Taille : jusqu’à 90 cm
    Feuilles : dentelées en forme de coeur. Tige poilue.
    Fleurs : blanches tachetées, touches roses ou violettes. Attention à ne pas confondre avec d’autres plantes semblables poussant aux mêmes endroits.
  4. Sanicle d’Europe
    Utilisation : Utilisez le jus pressé sur un saignement ou une infusion pour les hémorragies internes.
    Localisation : forêt
    Taille : jusqu’à 50 cm
    Feuilles : 5 grands lobes avec chacun de petites lobes
    Fleurs : petites, blanches ou roses
  5. Grande pervenche
    Utilisation : Utilisez le jus pressé sur un saignement
    Localisation : forêt et zones rocheuses
    Taille : jusqu’à 50 cm
    Feuilles : grandes, en forme de lance
    Fleurs : larges, bleues-violettes

3. Problèmes digestifs et intestinaux

  1. Dryade à huit pétales
    Utilisation : Utilisez en infusion les tiges, feuilles et fleurs pour soigner les diarrhées
    Localisation : zones montagneuses et rocheuses, plante rampante
    Feuilles : multilobées, plus claires en dessous
    Fleurs : grandes, blanches, jaunes au centre
  2. Mélisse officinale
    Utilisation : utilisez une infusion de la plante entière pour les diarrhées et la nausée
    Localisation : zones herbeuses
    Feuilles : dentelées, ovales, vert-jaunes
    Fleurs : petites, blanches, à la base des feuilles
  3. Menthe aquatique
    Utilisation : faites une infusion des feuilles pour la diarrhée et les fièvres. Si c’est trop fort, l’infusion peut provoquer des nausées. Les autres types de menthe sont aussi efficaces.
    Localisation : au bord de l’eau
    Feuilles : aromatiques, poilues, dentelées, ovales, pointues
    Fleurs : petites, roses, groupées
  4. Orme
    Utilisation : faites une décoction avec l’écorce pour traiter les diarrhées et les éruptions cutanées
    Localisation : grands arbres
    Feuilles : ovales, pointues
    Fleurs : petites, roses
  5. Gaillet gratteron
    Utilisation : faites une infusion pour soulager une constipation, prenez des doses fréquemment
    Localisation : zones humides et forêts
    Feuilles : étroites, épineuses
    Fleurs : petites, blanches
  6. Aigremoine eupatoire
    Utilisation : faites une infusion de la plante entière pour soigner constipation et douleurs d’estomac, à prendre fréquemment
    Localisation : zones sèches et grasses
    Feuilles : dentelées, en forme de lance
    Fleurs : jaunes, sur de longues tiges
  7. Ficaire
    Utilisation : utilisez le jus pressé pour traiter les hémorroïdes, ne pas confondre avec d’autres espèces semblables et toxiques
    Localisation : zones boisées et humides
    Feuilles : brillantes, vert foncé, en forme de coeur
    Fleurs : jaunes
  8. Polygonatum
    Utilisation : faites une décoction des racines pour traiter les hémorroïdes et les blessures. Faites une infusion pour les nausées. Les baies sont toxiques ne les consommez pas.
    Localisation : bois
    Feuilles : ovales, pointues
    Fleurs : en forme de tube, blanches-vertes

4. Fièvre, toux et rhume

  1. Camomille sauvage
    Utilisation : infusion de la plante entière pour traiter fièvre, mal de tête, migraine et rhume, ou jus pressé de fleurs pour les douleurs
    Localisation : zones herbeuses grasses, plante aromatique
    Feuilles : finement ciselées
    Fleurs : semblables à des marguerites
  2. Tussilage
    Utilisation : Infusion de feuilles pour toux et rhumes
    Localisation : sol nu en fin d’hiver
    Feuilles : en forme de cœur
    Fleurs : larges, jaunes
  3. Pulmonaria
    Utilisation : infusion de la plante entière pour les douleurs au thorax et la diarrhée.
    Localisation : bois et broussailles
    Taille : jusqu’à 30 cm
    Feuilles : orientées vers le bas, taches pâles, pointues
    Fleurs : en forme de cloches, violet-bleues
  4. Marrube blanc
    Utilisation : infusion de la plante entière pour les problèmes respiratoires, très efficace chez les enfants. A forte dose elle devient laxative.
    Localisation : zones sèches
    Taille : jusqu’à 50 cm
    Feuilles : arrondies, dentelées, vert-blanches
    Fleurs : petites, groupées
  5. Achillée millefeuille
    Utilisation : infusion de la plante entière sauf les racines pour les rhumes et fièvres. Réduit également la pression sanguine et peut ralentir un saignement.
    Localisation : zones grasses. Plante aromatique
    Taille : jusqu’à 60 cm
    Feuilles : duveteuses, dentelées, vert foncées
    Fleurs : petites, blanches ou roses

Merci à Dherse de nous avoir donné l’idée d’écrire cet article : vous aussi n’hésitez pas à nous donner vos idées en nous contactant directement !

N’hésitez pas à laisser vos commentaires et à liker notre page Facebook  !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous aimez notre site ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers articles et news gratuitement !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s