DOUBLES, CLONES & ALIÈNES. REPRÉSENTATIONS DE NOS ÉLITES DIRIGEANTES. 

 

L’importance des doubles humains est apparue très tôt lorsque la politique s’est compliquée au sein des élites dirigeantes (anciennes familles fortunées – Rothschild, Rockefeller, Famille royale britannique, Trust familial Fondi, sociétés secrètes, etc.). Toutes les parties prenantes ne cherchaient qu’à remplacer certaines personnes pour apporter les changements dans les milieux politiques permettant de créer des situations et des circonstances plus favorables à leurs projets.

Après la Deuxième Guerre Mondiale, la chirurgie esthétique faciale a été pratiquée par d’habiles chirurgiens et perfectionnée en secret. Les Soviétiques l’utilisaient pour créer des doubles de haut rang et ces doubles devaient passer des années à imiter les maniérismes, les comportements et les traits de caractère de la personne qu’ils devaient finalement remplacer. Et les Etats-Unis, l’Angleterre, etc. étaient eux-aussi impliqués dans les tours de passe-passe permis par la chirurgie faciale pour abuser le public et des membres de l’aristocratie. Mais le processus destiné à provoquer le changement avait ses limites, et au cours des décennies suivantes toutes les institutions scientifiques fondées par les élites ont cherché de nouveaux moyens de créer des répliques. Aux Etats-Unis, en Angleterre et en Europe la recherche a été particulièrement compartimentée pour en garantir le secret.

Injection d’ADN :

La première injection d’ADN connue du public (pour provoquer une transformation de forme et d’aspect) a été révélée en France, et utilisait des canards, selon Gordon Rattary Taylor, l’auteur du livre « La bombe à retardement biologique ». La recherche originelle sur la manière de procéder a été classée après que des informations sur les résultats aient été publiées dans des journaux professionnels.

Une autre série d’expériences a été entreprise par le même groupe, mais les résultats de la première tentative n’ont pas pu être reproduits, et les premières découvertes publiées ont été imputées au hasard*.

(Recherches controversées menées par J. Benoit et P. Leroy en 1956, NdT.)

http://www.vjf.cnrs.fr/histcnrs/archives-orales/lheritier.html

L’institut de recherche français à Strasbourg était financé par les Rothschild. Et selon les rapports de 1959 dont les biologistes avaient connaissance, trois généticiens français avaient utilisé deux espèces de canards, le Khaki Campbell et le Pékin Blanc, et avaient extrait l’ADN du Khaki Campbell pour injecter le matériel génétique au Pékin Blanc. Les généticiens espéraient que l’ADN injecté se transférerait aux rejetons du Pékin Blanc. Mais quelque chose d’étonnant s’est produit : les caractéristiques physiques du Pékin Blanc ont commencé à se modifier en celles du Khaki Campbell.

La suite à lire sur: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2016/11/0311-doubles-clones-alienes.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s