Métatron : Atlantide et la Spirale Descendante !

Du réveil de la puissance Atlante à la Spirale Descendante de la Phase Finale !

 Canalisation de l’Archange Métatron reçue par James Tyberonn

 

Aryan et le complexe industriel

 Aryan était l’île la plus grande et la plus peuplée.

Elle était aussi le centre commercial et exerçait le plus d’influence en termes d’économie, d’agriculture et de pouvoir militaire.
À la suite du second déluge, Aryan fut sérieusement endommagée et l’infrastructure requit une étape chaotique de reconstruction.
Au cours de ce processus, l’état tomba sous la domination d’une race « blanche » élitiste et riche qui prit le contrôle de l’économie, du pouvoir militaire et du gouvernement, en dépit du fait que la majorité du peuple fût de race bronze ou rouge.
Une aristocratie corrompue et avide de pouvoir se développa qui chercha à bloquer la « Loi de Un » et à utiliser la technologie Atlante pour s’assurer le contrôle du monde, en se servant de l’énergie cristalline pour l’armement, et de la science génétique pour développer une race inférieure d’ouvriers et de soldats.

Le génie génétique était basé à Meruvia, sur Aryan.
À l’origine il avait été utilisé dans des buts bienveillants, pour améliorer les corps de ceux qui s’étaient incarnés dans des organismes ayant muté en abominations mi-homme mi-animal.
Le travail génétique était effectué et développé sur Aryan et consistait à enlever les queues, les griffes, les plumes, les peaux de serpent et les écailles.

Cela s’effectuait dans le Temple de la Purification, une sorte de centre médical spécialisé.
Nous soulignons de nouveau que durant l’Age d’Or de l’Atlantide cette activité était tout à fait bienveillante.
Des progrès énormes furent accomplis dans le domaine de la génétique, et un grand savoir en matière de clonage et d’amélioration des limitations physiques fut utilisé d’une manière responsable et morale.

Dans le chaos de la période de reconstruction, le génie génétique tomba sous le contrôle du groupe de Bélial, et fut utilisé d’une manière corrompue pour satisfaire l’avidité et l’acquisition du pouvoir.
On commença à s’en servir à des fins perverses en créant une race d’esclaves et des hybrides animaux-humains.
Comme dans l’Allemagne Nazie, on présenta cela aux masses comme le développement d’une « race pure ».
En fait, de nombreux généticiens furent gardés dans l’ignorance de ce à quoi leurs recherches servaient, jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour qu’ils puissent s’y opposer.
À ce jour, certains d’entre vous ressentent encore une grande culpabilité à cause de cela.

La Loi de Un et les Fils de Bélial


Cette utilisation d’une race d’esclaves obtenue par manipulation génétique conduisit au grand fossé entre ceux de la Loi de Un et les Fils de Bélial.
Ces derniers devinrent si accaparés et endurcis par les ambitions matérialistes de la machine industrielle qu’ils perdirent de vue la moralité spirituelle qui avait prévalu dans l’Age d’Or de l’Atlantide.
Des centaines de milliers de mutants hybrides furent créés pour travailler les champs, et aussi des monstruosités aux cerveaux contrôlés qui obéissaient comme des robots à leurs « maîtres ».
La société agro-industrielle d’Aryan devint très dépendante d’eux.
Des âmes devinrent prisonnières de ces corps appelés « choses » et « autres », clonés et ayant subi des lobotomies, à la sexualité et aux aptitudes émotionnelles anéanties.
Beaucoup de ceux qui furent pris au piège dans des corps humains androgynes monstrueux ou infra-intelligents portent encore l’abominable souffrance d’avoir été emprisonnés dans ces formes physiques qui ne permettaient ni acquisition de connaissances, ni progrès spirituel, ni expression émotionnelle.

Pendant plusieurs millénaires les deux idéologies demeurèrent totalement opposées sur ce sujet, et les agences gouvernementales se trouvaient dans une impasse.
Les habitants de Poséidia étaient beaucoup trop civilisés et doux de nature pour se lancer dans une lutte contre les Aryens, et ils essayèrent de les éduquer et de les influencer spirituellement pour les faire changer.
Les Aryens, qui étaient trois fois plus nombreux, n’osaient pas attaquer Poséidia tant qu’ils n’avaient pas la mainmise sur l’énergie cristalline qui alimentait le pays.

Les Guerres Coloniales !

Pendant ce temps-là des guerres éclatèrent entre l’armée Atlante contrôlée par les Aryens et les colonies de l’Atlantide situées dans le bassin Méditerranéen, qui avaient rompu leurs liens traditionnels et créé leurs propres gouvernements.
Les colonies, et notamment celles qui se situaient en Grèce et en Turquie, constatèrent le passage de l’Atlantide utopique à l’état militaro-fasciste contrôlé par Aryan, et cherchèrent à faire sécession.
Malgré la supériorité militaire des Aryens les états Méditerranéens ne furent pas vaincus, et des guerres coloniales régionales firent rage sans qu’aucun côté ne l’emporte.
Des factions au sein d’Aryan cherchaient de plus en plus à utiliser l’énergie cristalline pour vaincre les adversaires.
Cela fut fermement refusé par les Atla-Ra et ceux de la « Loi de Un » à Poséidia.

Les Aryens tentèrent plusieurs fois de terroriser les Poséidiens mais en vain.
Ces derniers, à titre de représailles, coupèrent le courant pour les Aryens, qui répliquèrent en coupant l’arrivée des vivres et des produits manufacturés.
Une grande impasse s’ensuivit.

Le Congrès de l’Unification Atlante


Les Aryens approchèrent les Poséidiens avec un projet trompeur, présenté comme un plan d’unification : la formation d’un nouveau Congrès National, pour résoudre leurs conflits et créer l’harmonie.
Chacune des deux parties envoya des représentants.
Le Congrès fut institué avec un nombre égal de représentants pour chacune d’elles.
Très vite, une sorte de fédération fut consacrée avec la promesse d’une plus grande harmonie.
Pendant plusieurs dizaines d’années, le Congrès National sembla sur le point de réaliser la promesse de changement et d’amélioration.
Les Poséidiens étaient encouragés et nombre d’entre eux baissèrent leur garde.
Les Atla-Ra continuaient de se méfier des intentions des Aryens et sentaient qu’il y avait tromperie.

Au début le Congrès National améliora les relations et plusieurs lois sans conséquences furent mises en place. Mais les points essentiels d’opposition, l’esclavage génétique et la mainmise sur l’énergie cristalline demeurèrent sans solution.

Cependant, du sein des Fils de Bélial avaient émergé des dirigeants charismatiques qui convainquirent les masses qu’ils sauraient faire revenir l’Atlantide à son Age d’Or d’abondance et de supériorité.
Les chefs de ce groupe furent les âmes que vous connaissez en tant qu’Hitler et Himmler, les Nazis suprématistes de votre Seconde Guerre Mondiale.
De grandes légions de type militaire furent formées et prirent le dessus en matière de persuasion politique et de pouvoir secrets.
Les mutants hybrides furent utilisés pour terroriser ceux qui s’opposaient à eux sur Aryan et sur Og, et cela fut même tenté, mais sans succès, à Poséidia.

Le puissant contingent Aryen était constitué de maîtres de la manipulation et des médias.
Ils présentaient des arguments bien construits qui masquaient leurs véritables intentions et promettaient des compromis mutuels.
Le contenu de la propagande paraissait faisable et en convainquit beaucoup, y compris des modérés et des adeptes de la Loi de Un, de son objectif d’harmonie.

Une loi fut proposée par le groupe de Bélial comme une grande opportunité de résoudre les conflits.
Elle consistait à mettre le génie génétique, jusque-là assuré par les Aryens, sous contrôle fédéral, et en échange, de placer le système des « posers cristallins » sous la tutelle d’une agence gouvernementale.
Un grand débat s’ensuivit sous l’attention générale.
Un vote fut organisé, mais la loi ne passa pas au Congrès.

Trahison !


Cependant, un compromis fut proposé par les dirigeants rusés de Bélial, qui aménageait la proposition de loi en suggérant un conseil composé de 5 Poséidiens et de 4 Aryens qui dirigerait une nouvelle agence gouvernementale assurant le contrôle de l’Energie Cristalline. Comme le plan offrait une majorité apparente aux Poséidiens, cela parut très prometteur au peuple de Poséidia.
La loi prévoyait qu’aucun changement ne pourrait prendre place sans l’accord de la majorité du conseil, mais elle stipulait aussi que les Atla-Ra, bien que demeurant chefs de départements, ne seraient plus exemptés de contrôles gouvernementaux.
Il était aussi prévu un programme de formation qui permettrait aux ingénieurs des deux parties, en dehors des Atla-Ra, d’être formés à l’ingénierie complexe.

Au début, malgré la défiance des Atla-Ra, le système sembla fonctionner et apporter plus d’harmonie.

Mais au bout de deux ans, les guerres dans le bassin Méditerranéen reprirent de plus belle et les colonies rebelles parurent prendre le dessus.
La pression montait en faveur de l’utilisation des cristaux pour des applications guerrières sous le prétexte de sécurité nationale.
Un débat et un vote furent organisés au Conseil Gouvernemental.
La sécurité nationale fut mise en avant et un sens déséquilibré et manipulé du patriotisme balaya le pays.
C’est alors que la ruse produisit ses effets.
Au grand chagrin des Poséidiens, l’un des membres de la Loi de Un qui faisait partie du Conseil retourna sa veste.
Ce n’était pas un Atla-Ra ni un être de la race d’Or.
Il s’était élevé politiquement comme un dirigeant charismatique, un négociateur fiable, qui avait fait allégeance à la Loi de Un et acquis la confiance générale.
Les Aryens l’avaient pris pour cible et séduit, et il fut victime de ses ambitions.

Plus tard, il fut pris d’un grand remords et passa de nombreuses vies à tenter de rattraper son erreur.
Car en vérité il ne vit pas venir la fin catastrophique et s’était laissé aveuglément séduire par des promesses de pouvoir et de titres.

Très Chers, telle est l’illusion du pouvoir.
Quand on acquiert du pouvoir, ce qui semble juste est souvent une illusion de l’ego.
Tout un chacun sur la route de la Maîtrise doit finalement se décider entre l’amour et le pouvoir.
Même celui que vous appelez Hitler pensa que le scénario de la race supérieure apporterait un meilleur futur à la Terre, une forme physique suprême devenant l’unique race finale en laquelle tous s’incarneraient, pour réduire la maladie et éliminer les divisions raciales, une seule race « Maîtresse ».
Même celui que vous appelez Judas dans votre allégorie biblique pensa qu’en plaçant Jeshua ben Joseph en détention il serait obligé d’utiliser ses pouvoirs divins pour révéler sa Maîtrise au monde !
Certes le paradoxe est que ce que vous appelez « Pouvoir » est souvent l’exact opposé de l’amour.
Voyez-vous comme l’ego et le pouvoir peuvent être trompeurs ?
Le voyez-vous vraiment ?

Et donc, l’utilisation du complexe énergétique cristallin et des grilles tomba aux mains du gouvernement « légalisé » contrôlé par les fils de Bélial, et il ne fut malheureusement plus possible de faire machine arrière.

La Seconde Lune de l’Atlantide


Ce qui était appelé la « seconde lune de l’Atlantide », les grilles poser cristallines et les cristaux de feu se trouvèrent sous contrôle gouvernemental, et leur utilisation devint pervertie comme les Aryens en apprenaient davantage sur leur programmation.
Au début, les Atla-Ra réussirent à en retarder l’usage, mais plus tard ils furent réduits à l’impuissance.

Comme nous l’avons dit précédemment, ce qui était connu comme la seconde lune de l’Atlantide était en fait un énorme satellite cristallin.
Il était de construction Arcturienne et géré par les Prêtres Savants de la Loi de Un.
C’était une immense sphère inhabitée de construction très avancée ayant environ 5 miles (8 km) de diamètre.
Il était utilisé depuis l’Age d’Or de l’Atlantide dans toutes sortes de buts bénéfiques.
Il amplifiait et contrôlait diverses vagues cristallines émises par les cristaux de feu, de guérison et d’énergie.
C’était une sorte de macro chip d’ordinateur qui réfractait, amplifiait et réfléchissait des faisceaux d’énergie puissamment raffinés pour leur utilisation dans l’agriculture, le contrôle du temps et des marées, les temples de guérison et de régénération et les systèmes d’énergie Ley améliorée produite par le système poser cristallin.
Il se tenait dans le ciel au-dessus de l’Atlantide et apparaissait comme une lune d’or des « moissons », c’est pourquoi on l’appelait seconde lune de l’Atlantide.
Une bande d’énergie arc-en-ciel de plasma anti gravité tournait autour de la sphère et se voyait comme ce que vous appelez à présent une aurore boréale.
Le satellite n’était pas en orbite autour de la Terre, il se mouvait selon sa programmation, était auto dirigé et changeait constamment de place pour accomplir ses innombrables tâches au-dessus de l’Atlantide, de l’Afrique et de la côte Est du Brésil.

Une fois que le complexe Grille Cristalline passa légalement sous contrôle fédéralisé Aryen, le groupe de Bélial introduisit ses propres techniciens dans le groupe des ingénieurs et remplaça des chefs de départements-clé par les leurs.
Les Atla-Ra essayèrent de bloquer leur tentative de reprogrammation du satellite à des fins guerrières, en expliquant que la surcharge du satellite dissiperait le champ d’anti gravité qui le manœuvrait et qu’un écrasement catastrophique pourrait s’ensuivre.
Les scientifiques Aryens dénigrèrent l’avertissement.
Certains des Atla-Ra furent menacés et chassés, d’autres se mirent à disparaître mystérieusement.
De nombreux Poséidiens se sentirent intimidés et impuissants quand le conseil gouvernemental permit que le satellite devienne une « arme de défense stratégique », tant il était certain que tout irait bien et qu’il serait ainsi rapidement mis fin aux guerres de rébellion.
Les scientifiques de Bélial, avec l’approbation du conseil, reprogrammèrent le système et se mirent à envoyer des ondes de lumière thermique destructrices pour causer des éruptions volcaniques et des tremblements de terre dans les colonies et nations qui refusaient de leur obéir.
Cela se passa dans les régions de ce qui est maintenant la Grèce et la Turquie, et causa une grande dévastation.
Et, bien sûr, cela donna aux Aryens l’avantage militaire qu’ils désiraient si ardemment, et ils recommencèrent de plus belle avec jubilation et le soutien de la majorité de la population.

Métatron

Canalisation de l’Archange Métatron reçue par
James Tyberonn
Source originale : www.earth-keeper.com
Traduit par Martine Racine. JungianBear@aol.com

Articles complémentaires :
Le champ cristallin du 10-10-10
Le Déluge de 17 500 avant J.C.
La Fin du Commencement
Message d’un Atlante

Source : www.energie-sante.net

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s