Article envoyé par un lecteur: Agression sexuelle : scandale chez Hanouna, omerta chez les migrants !

Un migrant soudanais de 16 ans a tenté d’embrasser une femme de 67 ans, avant de lui toucher le sein et de mimer une masturbation.

 

Il aura donc fallu que breizh-info.comévoque, le 13 novembre 2016, l’agression sexuelle survenue le 10 novembre 2016 à Arzon, petite commune du Morbihan, pour que la presse subventionnée s’en fasse l’écho, le 14 novembre au matin.

Une agression sexuelle dans laquelle un migrant soudanais de 16 ans a tenté d’embrasser une femme de 67 ans, avant de lui toucher le sein et de mimer une masturbation devant elle.

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, lorsqu’un chroniqueur de l’émission de Cyril Hanouna avait embrassé le sein d’une intervenante, sans son consentement, en pleine émission. Le scandale médiatique fut gigantesque. Et les associations féministes en première ligne pour réclamer la tête de l’agresseur.

Rien de cela à Arzon, ni à Calais, d’ailleurs, lorsqu’une interprète se fait violer par des migrants, comme à Cologne où les Allemandes se font agresser sexuellement par ces nouveaux arrivants… Surtout pas d’amalgames !

À Arzon, le procureur de la République de Vannes, admettant l’agression sexuelle, a même tenu à minimiser les faits.

Il n’a pas sorti son sexe, il a juste touché son sein et tenté de l’embrasser en effectuant une simulation de masturbation,

a-t-il déclaré.

Voilà donc la population bretonne sans doute rassurée… il ne s’agit « que » d’un individu de 16 ans s’étant comporté comme un animal vis-à-vis d’une résidente, dans le pays qui lui accorde par ailleurs le gîte, le couvert et un encadrement afin qu’il puisse s’installer définitivement sur le sol européen.

Voilà où nous en sommes aujourd’hui : à Calais, un préfet de la République – décoré depuis – explique des incendies dans la jungle de Calais par la « tradition » des migrants. En Bretagne, en relâchant ce mineur de 16 ans et en le convoquant uniquement pour jugement en mars 2017 (alors qu’il sera peut-être déjà en Angleterre), on banalise tout simplement une agression sexuelle et on tente d’étouffer l’affaire.

Une affaire qui n’aurait même pas vu le jour si breizh-info.com n’avait pas enquêté. C’est dire l’esprit « démocratique » et « républicain » qui règne dans ce pays, où le migrant est devenu l’individu qu’il faut protéger coûte que coûte, quitte, chaque jour, à se renier un peu plus, quitte à demander à la presse subventionnée et à l’administration de pratiquer l’omerta, la loi du silence.

Une chose est sûre : la population française n’acceptera sans doute plus longtemps cela. Et le réveil risque d’être brutal pour ceux qui auront contribué ou collaboré à l’avènement d’une société barbare violente, animale et profondément fracturée.

En important les migrants « qui fuient la guerre », les élites ont-elles seulement réfléchi au fait qu’elles étaient tout simplement en train d’importer la guerre sur notre propre sol ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :