Des scientifiques russes ont prélevé des échantillons « d’eau du Déluge de Noé » dans le trou le plus profond du mondes

 

Des scientifiques russes ont prélevé des échantillons « d’eau du Déluge de Noé » dans le trou le plus profond du monde
par Anguille Sous Roche,

Des scientifiques russes ont creusé le trou le plus profond du monde et ont découvert l’eau du Déluge de Noé, «réfutant ainsi le mythe» que la Terre est composée de sédiments secs et rocailleux.
Le forage de Kola n’a pu descendre qu’à 12 km de profondeur avant d’être bloqué par une force mystérieuse.

Une vidéo exposant la soi-disant conspiration de Kola déclare que le paradigme pré-établie de la croûte terrestre (croûte, manteau et noyau) s’est avéré être faux par les fouilles archéologiques.

Les scientifiques ont été choqués de constater qu’au lieu d’exhumer des roches solides et sèches, des quantités massives d’eau ont jaillies à la surface.

Les éditeurs de la vidéo, Plano Existential, affirment que cela prouve que l’événement biblique du Déluge de Noé est une réalité ; et que les eaux des crues ont été drainées dans ce puits souterrain.

L’histoire biblique du Déluge de Noé a troublé les théologiens pendant des siècles et la grande question a toujours été: « qu’est-il arrivé à l’eau du déluge qui a inondé toute la Terre? »

Désormais, certains chrétiens croient que la découverte de cette réserve d’eau souterraine est explicable et qu’elle rend crédible l’histoire du Déluge non pas comme une allégorie, mais comme un événement historique avéré.

kola-1
Voici le forage Kola, désormais fermé. Il est le puits le plus profond du monde.

Le narrateur dit : «Personne n’a jamais foré dans le manteau ou la croûte, donc il n’y aucune observation quant à ce qui est sous la croûte. Je voudrais que vous remettiez en cause tout ce que vous avez appris. Rappelez-vous du récit d’un grand Déluge. La Genèse se réfère à « toutes les fontaines de la grande profondeur ». Les roches ne devraient pas être poreuses, mais il y a de l’eau en dessous, ce qui confirme l’idée qu’à un moment donné la terre était recouverte par les eaux. »

Le puits de Kola a été mystérieusement fermé au début des années 1990, mais il a exhumé d’autres trouvailles déroutantes.

Une rumeur persistante quant à la fermeture de son usine demeure jusqu’à ce jour : les scientifiques ont flippé tandis qu’il forait « les entrailles de l’enfer » et « ont entendu les cris des âmes torturées ».

Scientifiquement parlant, l’équipe de fouilles a trouvé des poches d’hélium, d’hydrogène, d’azote et de dioxyde de carbone à l’intérieur de la Terre, ce que les scientifiques pensaient auparavant impossible.

kola-2
Les restes de l’étrange site scientifique russe, où ils ont seulement pu forer à 12 km de profondeur.

kola-3
Plusieurs fossiles ont aussi été exhumés dans le granite à plus de 6,700 mètres sous la surface, sans aucune explication quant à leur présence mystérieuse là bas.

kola-4
Source: Express.co.uk, traduction par Anguille Sous Roche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s