Vivre sa mort en pleine conscience

Effectuer notre passage vers l’inconnu, sans peurs, sans regrets, dans une infinie confiance. Redécouvrir ainsi, l’inestimable cadeau d’être en vie. L’horloge cosmique nous donne alors la mesure précieuse d’un temps qui s’écoule dans l’instant.

La très belle leçon de vie de Christine Gatineau qui nous a quitté le 29 août 2016.

Lui rendre hommage et permettre à tous de réaliser combien ces moments de fin de vie peuvent être vécus différemment.
La cérémonie d’adieu à la belle Christine aura donc été une très belle célébration de l’amour et de l’amitié, deux de ses valeurs fondamentales.

 francesca blog 1

Vivre jusque dans sa mort le désir d’expérimenter un espace de pleine conscience. Et partager dans un magistral au revoir à ses amis ce cadeau inestimable.

« It’s raining love Alleluia…» 

Combien l’amour était partout dans tes ultimes instants de vie, pour transformer ainsi les paroles de cette chanson. C’est bien une pluie d’amour qui ruisselait sur nous tous, qui souhaitions être encore en ta présence : tu es là vivante, vibrante. Preuve tangible de ton amour, de ta vie plus forte que l’absence.

Pour chacun, accueillir le récit de ton départ, de tes moments de courage et de force devant la mort qui vient. Delphine, ton amour et ta compagne raconte. Le récit de tes dernières semaines reste une inspiration, mieux, une invitation : ainsi, elle dit ton incroyable sérénité lorsque la douleur se fait moindre, ta totale confiance comme un profond abandon à ce qui vient.

« Ils m’ont donnés mes ailes » Ces dernières paroles, avant ton ultime souffle, serein et apaisé.

Toute peur disparait, demeure l’instant qui se vit parfois en purs moments de grâce. Alors, pour toi, ces vagues venues de l’invisible que tu perçois, comme un ciel qui se déchire pour offrir ses visions de splendeur.

Même ici avec nous, tu sembles communiquer d’un autre lieu, cet état nouveau, sans corps, sans douleur, juste pure présence, ton parfum d’éternité.

 francesca blog

Aux quatre coins du monde, partout où tu semais ces graines fécondes, fleurira la naissance d’un nouveau féminin sacré… Nous porterons encore et loin la flamme de ta vie. Pour toi, pour nous.

Nous sommes dans le crématorium du Père Lachaise : une foule d’amis émus, venus te dire combien ils t’aiment. Entre rires et larmes. Entre présence et absence. Ce lieu devient sacré, tout est comme suspendu : même la lumière des vitraux nous honore d’une clarté particulière. Sous la voûte étoilée de la coupole, cette énergie qui te ressemble, lumineuse, palpable. Jamais je n’avais senti autour d’une cérémonie une telle lumière, une telle grâce. Oui nous pouvons célébrer la mort aussi, d’ailleurs ici, il ne semble y avoir que de la vie. Tes amis dansent. Le souffle puissant de leur danse cosmique fera vibrer et pour longtemps encore, le lieu de nos derniers « aux revoirs ».

Amour et tristesse mêlés.

Perte ? 
Je voudrais plutôt me réjouir de t’avoir connue.

Et pour nous qui restons présents , plus que jamais : réaliser combien la vie est précieuse et fragile. Ephémère bulle de savon. Merci Christine. Cette peur tenace de la mort nous lâche. Et reste la vie, sensation intense que tu es encore avec nous. Alors, vivons plus que jamais, chacun pour sa vérité, et ceci jusqu’au dernier souffle.

Gratitude.

Les étoiles se réjouissent de ta divine présence …Comment pourrions nous encore nous lamenter :
Il est un ciel plus beau à contempler.

 francesca blog 2

Patricia Menetrey : Voir sa page web

 

Une réflexion au sujet de « Vivre sa mort en pleine conscience »

  1. Pour celui ou celle dont le corps physique meurt, découvre à cet instant avec certitude que la mort n’existe pas. Donc qu’il n’y a pas de séparation, ni de souffrance. Seuls, les survivants, trop identifiés à leur corps physique éprouvent la séparation et la souffrance qui l’accompagne. Faire confiance et ne rien juger, est la clef de la paix intérieure.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s