Pour les utilisateurs de gans suivant la Méthode de Mr Keshe

Lire et à re-lire

Intention

Cet article est basé sur nos expériences ainsi que les informations tiré des livres

Téléchargez le pdf pour faire les exercices ici: Intention_exercices


EXERCICE 1

Les sciences

Voici deux questions clefs qui peuvent nous guider à travers cette exploration de l’intention:

Et si nos pensées pouvaient influencer les choses autour de nous?

Et si une pensée pouvait guérir le monde?

Intrication quantique

Aussi appelée ‘non-localité’ : la découverte que les particules se comportent d’une façon non-isolée comme s’ils font partie d’un seul atome géant – comme des jumeaux séparés à leur naissance. Ce phénomène est la condition naturelle de l’univers : toute matière dans l’univers est intriqué dans un seul vaste champ d’énergie universel.
Les particules subatomiques (électrons par exemple ou le plasma) existent seulement à l’état potentiel; ils peuvent collapser dans un état matériel par l’influence d’un observateur. Si notre intention est très cohérente, elle est alors capable de transformer la composition moléculaire même de la matière ainsi que ses liaisons chimiques. La discipline de acquérir un mental très cohérent fait partie du courriculum des moines tibétaines, s’ils veulent devenir Geshe/Lama.

Le monde vivant échange continuellement un flux d’informations; les êtres vivants sont en étroite harmonie avec leur environnement : les plantes sont capables de déterminer leur environnement (forêt); ils peuvent même déceler nos pensés/intentions.

Ces synchronicités sont beaucoup plus fort si les participants ont établi un lien personnel auparavant.

L’intention est toujours là

Même si vous n’en êtes pas conscient, votre état d’esprit actuel est porteur d’une intention qui a un effet sur la vie autour de vous. L’esprit crée continuellement son environnement, si vous en êtes conscient ou non. Le simple fait de penser entraîne des effets.
Ce qui en est de plus : si vous regardez objectivement votre environnement et le flux des événements, vous pouvez en tirer des conclusions sur votre intention (inconsciente?).

L’intention est le maître de votre vie!

L’intention c’est un peu comme jouer du piano

Il faut apprendre à le faire, et certaines personnes le font mieux que d’autres.
Lorsqu’une personne focalise une intention vers une autre, leurs cerveaux semblent devenir isochrones. Les choses isochrones émettent un signal plus fort qu’elle ne le peuvent individuellement. Les participants qui ont des ondes cérébrales les plus cohésives influencent les ondes d’autres participants. L’attention, la croyance, la motivation et la compassion sont des facteurs important pour l’atteinte de l’effet recherché. Les personnes calmes et attentives réussissent le mieux; encore mieux si la personne visée a un urgent besoin d’être aidée.
both sides of the coin
Les meilleurs conditions dans l’émetteur correspondent aux ondes cérébrales les plus élevés : les ondes gamma apparaissent lorsque nous sommes profondément captivés par quelque chose. Le cerveau au complet doit être dans un état synchronisé.
Méditer régulièrement rend le cerveau plus cohérent, augmente le volume physique du cortex et facilite notre accès à l’information intuitive. Elle nous facilite également de désactiver l’ego pour que nous pussions nous sentir ‘un’, non-séparé, dans l’amour inconditionnel.
Le récepteur anticipe l’information à transmettre avant que l’émetteur la transmette; le cœur reçoit cette information avant le cerveau.

L’intention suit la loi de l’attraction.

Les deux côtés de la médaille : notre partie consciente et notre partie réelle.

tracking sides
Pour élargir notre conscience afin de ,,contrôler’’ un peu plus la partie (inconscient) de la réalité, le Bouddhisme Tibétain a développé une technique qui s’appelle ‘Le tracking’ (vous trouvez la feuille de travail dans l’annexe 1).

hooponoponeL’intention fonctionne comme le ho’oponopono.

Les expériences du Dr. Len dans l’hopital de maladie mentales dans la prison à haute sécurité.

Si vous ne redevenez pas comme des enfants…

EXERCICE 2

La peur dans les ballons de baudruche

Pendant une animation chaque enfant reçoit quelques ballons gonflables avec la consigne de souffler dans chaque ballon une de leurs peurs. Ensuite ils écrivent le nom de leur peur sur le ballon à l’aide d’un stylo feutre, attachent toutes leur ballons ensemble à un long fil et se promènent dans la pièce.
Chaque enfant lis et reconnaît si les autres ont les mêmes peurs ou pas.
Ensuite on leur donne une aiguille à chacun-e avec la consigne, qu’ils font faire éclater la ballon d’un autre enfant qui lui demande: « Veux-tu bien faire éclater ma peur de … (il nomme la peur et lui tient le ballon correspondante).
Une fois le ballon a éclatée, la peur est annihilée aussi – les enfant en ont aucun doute.

L’intention se fait écraser par le scepticisme habituel

Le bouclier mental.

Toutes les stratégies s’avérèrent extrêmement efficaces pour bloquer les influences non désirées. Ça peut être une pensée de « retour au refuge », une pensée qui a le pouvoir de surmonter tout type d’influence négative. Chaque fois que de sombres intentions nous assaillent, notre protection la plus efficace pourrait bien consister à nous accrocher à la pensée symbolisant le mieux ce que nous sommes nés pour accomplir.

Pour neutraliser nos propres pensées négatives, nous pouvons créer un bouclier imaginaire qui nous protège comme une coupole de lumière invisible.

EXERCICE 3

Le groupe multiple nos forces

L’effet Maharishi : si 1% de la population pratique la méditation générale; si la racine caré de 1% de la population pratique un sidhi, les conflits, le taux de criminalité, l’abus des drogues et même les accidents de route diminuent. Ces pourcentages représentent 1,730 individues pour les US; ou 8,084 pour la population mondiale! Et : la dimension d’un groupe n’est pas aussi important que l’intensité de la focalisation.

EXERCICE 4


Modèle de la guérison: copie et original

Notre corps est la copie matérielle d’un original invisible qui se trouve dans l’univers morphogénétique. Cet original ne peut pas avoir d’accident ni de maladie. La divergence entre l’original et la copie matérielle nous annonce une maladie.

L’harmonisation entre la copie et l’original fait la guérison. Pour que la guérison se passe, le canal entre l’original et la copie terrestre doit être reconnu, ouvert et non-entravé.

Si nous sommes convaincus que notre corps est l’original et l’original dans l’univers morphogénétique n’existe pas, nous bloquons le canal et empêchons ainsi la guérison. Si par contre nous nous branchons sur le plasma pour renforcer ce lien, la guérison peut être instantanée.

Il faut surtout ne pas faire obstruction au processus de guérison; l’obstruction la plus commune est la concept que c’est MOI qui me guérit. Pour minimaliser l’impacte du MOI, on peut formuler l’intention sous forme de requête – « puisse cette personne être guérie » – puis se mettre intérieurement en retrait afin de laisser passer à travers eux une plus grande force.

La transmission d’une intention nécessite d’abord une focalisation initiale, puis une sorte de détachement de la part du moi et à l’égard du résultat.Vous formulez une intention et Dieu y répond.

Le désir et l’intention

Le désir est un effort de réduction d’une tension issue d’un sentiment de manque. Au même temps le désire perpétue cette tension car le focus reste sur le manque. Un désir ne requiert pas d’action pour changer la situation (= libérer la tension).

L’intention est un plan délibéré pour accomplir une action qui enlève la tension et la manque et qui débouche dans un résultat désiré.

Le désir est une volonté sans plan d’action.

EXERCICE 5

Le processus de l’intention

Les pas préliminaires

Décidez un délai qui vous semble « raisonnable » pour atteindre votre but ( exemple : faire disparaître votre maladie). Ce délai représente la période pendant laquelle vous allez suivre votre intention (exemple : prendre vos Gouttes d’Autoguérison),

Décidez ensuite dans quelle fréquence vous allez suivre votre intention; je vous suggère de le faire entre 3 et 1 fois par jour. Vous allez prendre un engagement avec vous même par rapport à cette décision. Il est important de trouver une fréquence que vous pouvez maintenir sans déroger car il est beaucoup mieux de ne pas déroger que de ‘faire un grand effort’.

EXERCICE 6

Si vous ne l’avez pas encore, choisissez un endroit dans votre maison où vous pouvez vous recueillir ou méditer. Cet endroit peut avoir plusieurs qualificatifs :

  • sans source de distraction (radio, tv, ordinateur, cellulaire)
  • remplis de ions négatifs (propre, air frais, sans EMF, Wifi, micro-ondes)
  • tranquille et invitant
  • avec un meuble qui vous convient pour méditer (aide la détente sans vous endormir)

Cet endroit va accueillir l’outil de plasma que vous voulez utiliser ainsi que les autres aides à l’intention; un image qui montre clairement le but de votre intention (exemple : l’image de l’organe en santé que vous imprimez à partir de l’internet) et votre intention écrite.

EXERCICE 7

La formulation de l’intention

(Il est préférable de formuler l’intention par l’emploi du temps présent)

Rappelez-vous que la croyance au pouvoir de l’intention constitue un élément vital.

Les guérisons spontanés : 12,5% cancer de la peau; génito-urinaire 20% guérit spontanés; mais aussi diabète, artériosclérose ou organes vitaux irrémédiablement endommagés.

En guérison, l’approche le plus efficace ne consiste pas à vouloir détruire la source de la maladie mais à permettre le rétablissement de la santé; permettre à l’intelligence de la vie de rétablir l’ordre naturel des choses. Si des pensées qui suggèrent la possibilité d’un échec apparaissent : ne les réprimez pas – accueillez-les, ne les achetez pas (n’y investissez pas d’énergie) et laissez-les passer…

Si votre but vous semble très grand ou complexe, vous pouvez diviser tout le processus en étapes plus faciles à atteindre. Employez la discipline d’Abyasaat (le pouvoir infini des petits pas).

Énoncez l’ensemble de votre intention et incluez-y ce que vous aimeriez changer, en faveur de qui, quand et où. Soyez précis; plus il y a de détails, mieux ça sera. Enrichissez la visualisation par un maximum de détails sensoriels.

Le meilleur moyen de préciser une intention consiste à visualiser le résultat désiré en faisant intervenir vos cinq sens en temps réel. Imaginez que vous êtes libéré de la douleur en confirmant que la guérison s’est déjà réalisé – en quoi ça change votre mouvement, vos habitudes, votre vie? Sentez ce que vous imaginez!

Les athlètes les plus rapides visualisent leurs performances jusque dans les moindres détails – leur performance parfaite. Ils engagent tous leurs sens dans leur répétition mentale; surtout le ressenti physique ou des sensations kinésiques qu’ils éprouveront dans leur corps. C’est un peu comme si le cerveau était un muscle que l’on pouvait exercer, ces répétitions mentales constituent un véritable entraînement cérébral permettant de faciliter les mouvements exécutés durant la performance athlétique. Des études scientifiques on montrés que la guérison peut être prédit à 93%1 en examinent la teneur de leurs visualisations et en évaluant leur efficacité : un bon résultat demande de visualiser de manière vivante le but visé, en y intégrant des images inspirantes et de puissantes symboles. L’anticipation de la guérison avait suffi à mobiliser les mécanismes de guérison de l’organisme.

Votre intention doit être claire, précise, simple, facile à retenir et irrésistible!

Énoncez votre intention clairement, puis détachez-vous du résultat. Votre disposition d’esprit doit en être une où l’intention exprimée est prise en charge par une force plus grande que vous. Rappelez-vous que le pouvoir invoqué n’émane pas de vous, mais que vous en êtes uniquement le canal de transmission. Considérez votre démarche comme une requête adressée à l’univers.

Les gens qui réussissent le mieux s’imaginent eux-mêmes, ainsi que la personne recevant les énergies de guérison, comme ne faisant qu’un avec l’univers.

Les affirmations en groupe montrent de meilleurs résultats, si un certain pourcentage de méditants expérimentés fait partie du groupe.

EXERCICE 8

Le partenaire karmique

L’adoption d’un partenaire karmique multiplie la force et l’efficacité de votre intention.

Un partenaire karmique est une personne qui a le même problème (maladie) que vous.

Choisissez cette personne dans votre entourage; si vous n’en connaissez personne, imaginez une et donnez-lui un nom.

Installer un lien positif avec la personne; il n’est pas du tout opportun que la personne sache que vous ‘travaillez avec elle’ – ça peut être votre mission secrète! Gardez la même personne pendant le temps que vous travaillez sur la même intention.

L’outil pour faire ce travail a été développé par le Bouddhisme Tibétain; cette technique s’appelle Tonglen:

  • Installez-vous dans votre espace de méditation.
  • Sentez une lumière blanche émaner de notre cœur: « J’exprime le désir de me sentir bien et d’être libre de toute souffrance. J’apprécie la bonté et l’amour qui émane de mon cœur. »
  • Maintenant visualisez la souffrance de l’autre en détail. Imaginez cette souffrance comme un nuage foncé qui l’entoure.
  • Inspirez ce nuage foncé dans votre cœur – il va brûler entièrement aussitôt qu’il rend en contact avec la lumière blanche de votre cœur.
  • Contemplez maintenant la personne libérée de sa souffrance et réjouissez-vous de cette expérience.
    « Guérir quelqu’un d’autre guérit aussi le guérisseur »

EXERCICE 9

Le Rituel

Préparez votre outil de plasma (Gouttes d’autoguérison, Coupe de Vie, etc.) la veille selon le manuel d’utilisation; déposez-le dans votre coin.

EXERCICE 10

Donnez suite

Utilisez un journal de bord et un calendrier pour notez les changements que vous apercevez.
Prenez note chaque jour de tout changement survenu quant à l’objet de votre intention, et soyez le plus précis possible. Décrivez les changements d’une façon neutre, sans émotions ( comme dans le tracking, voir Annexe 1).

Aides sur le chemin

N’essayez surtout pas!

Excursion: « Essayes de prendre le billet de $20.00 »

La focalisation

Il y a pleines de techniques qui peuvent nous aider à devenir plus cohérent, avoir l’esprit calme et apprendre à focaliser. Le deux les plus connus sont Le Point d’Ancrageet La Pleine Conscience. La première technique travaille avec un objet (respiration, mantra, chants, tambours, une chandelle, une image, etc.) sur lequel nous posons notre attention sans froncer le front…

La deuxième utilise le flux des pensées ou émotions comme objet.

Chaque oublie ou distraction de cette focalisation est accueillit simplement et on revient à l’objet.

Vous pouvez vous rappeler de la pleine conscience pendant toutes vos occupations pendant la journée.
Accordez-vous des pauses dans vos occupations pour arrêter et voire qu’est-ce qui se passe dans votre corps et mental.
Apportez aussi une attention particulière au actions banales (manger avec attention = vraiment y goutter, sentir les parfums et les textures). Utilisez les temps d’attente pour se déposer dans la pleine conscience; c’est votre temps libre.
Évitez de penser au problèmes ou de trouver des solutions – rester dans l’accueil de ce qui se présente simplement.
L’écoute active est une forme de communication dans laquelle vous restez dans la pleine conscience.

« Est-ce que je peux rester dans la pleine conscience même dans des situation de peur, de stress ou d’excitation? »

EXERCICE 11

Le travail de Byron Katie

Nous savons que les maladies de notre psyché et de notre corps sont souvent « gérés » par le centre émotionnel, le mental, notre inconscient. Il suffit donc pas de seulement traiter la partie physique – il est nécessaire de s’occuper de la partie émotionnelle au même temps.

Byron Katie, une femme qui a atteint l’état d’éveil, a élaboré une travail qui est aussi simple qu’efficace. 4 simples questions nous guident à éclaircir un endroit dans notre psychologie qui n’est pas clair et qui nous fais souffrir.

Barsha Gardiol, une thérapeute avec beaucoup d’expérience dans différentes formes de thérapie est facilitatrice pour ce travail. Les gens qui ont accompagné l’utilisation d’une Coupe de Vie par exemple avec le travail de Byron Katie, ont trouvé qu’il était beaucoup plus facile de créer une intention claire, concise et simple.
Souvent le travail aide aussi l’action d’un outil de plasma sur notre corps.

Pour réserver une session du Travail de Byron Katie avec Barsha, cliquez ici.

Le Plasma et l’intention

Le Plasma n’est qu’une source, une disponibilité – pour être active elle a besoin d’être appelée par notre intention.

Le plasma fonctionne à 90%+ par l’intention. Cela c’est très évident dans les applications de santé mais également valable dans la domaine technologique: une personne qui « essaye » magrav pour la voiture pour « voire si ça fonctionne » ne fait peut être pas d’économie d’essence par rapport à une personne qui cultive une bonne intention de sorte: « merci ma voiture de me servir si bien; avec mon magrav je vais économiser 30% d’essence. merci ».

Lorsqu’on fabrique les outils de plasma nous-mêmes nos efforts et notre conscience s’intègre énergétiquement (plasmiquement) dans l’objet que nous fabriquons – c’est à dire que le simple fait de nous investir dans le travail établi une connexion entre l’outil et nous. Nous pouvons consciemment augmenter cette connexion en appliquant du PL-iode et une goutte de notre sang (ADN) dans l’outil. De cette façon il serait possible pour nous de contrôler l’outil juste par notre pensée, par notre intention par après.

Dans ce contexte il devient évident que la qualité de notre intention joue un grand rôle. Si, par exemple la connexion est fait avec notre âme par le PL-iode, l’outil va fonctionner selon notre volonté si notre intention est pure – si elle ne l’est pas, elle fonctionnerait pas.

Le mental récalcitrant

Une prépondérance pour le scepticisme et son équivalent le manque de confiance correspond des fois à un déséquilibre dans le centre émotif. La discipline pour un mental récalcitrant essaye de palier à ça:

  • Établissement d’un contrat d’honneur avec une somme (ex : $100,00)
  • L’Eau-de-GaNS-CO2 avec une forte dose de ZnO avec
  • Un contrat de 21 jours de discipline engagé selon le manuel du produit, sans compromis, sans exception. L’accompagnement est gratuit pour la période – le moment l’engagement n’est pas honoré, le client doit paye la somme.

1Psychologue Jeanne Achterberg, Institut de psychologie transpersonnelle de Menlo Parc, California

Posted by  / JUIN 25, 2016
Posted in

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s