– NEO – L’EURO EST EN TRAIN D’ASSASSINER L’EUROPE.

 
Par F. William Engdahl le 19 novembre 2016
« L’Europe est l’exemple même d’une situation défavorable à une monnaie unique »

Première publication le 12 novembre 2016 – New Eastern Outlook (NEO), Moscou

L’Euro est en train de détruire les nations et les économies de l’UE, au sens littéral. Depuis que le régime de la monnaie unique est entré en vigueur en 2002, en remplacement des monnaies nationales dans les transactions, le régime des taux de change fixes a dévasté l’industrie dans les pays à la périphérie des 19 membres de la zone Euro, en donnant un avantage disproportionné à l’Allemagne.
La conséquence a été une contraction industrielle peu remarquée et le manque d’une possibilité de résoudre la crise bancaire qui en a résulté. L’Euro est un désastre monétaire et la dissolution de l’UE est désormais préprogrammée comme en étant la conséquence.
Ceux d’entre vous qui sont familiers de ma réflexion sur l’économie sauront que je pense que tout le concept de mondialisation, un terme qui a été popularisé sous la présidence de Bill Clinton pour rendre attractif l’agenda des multinationales qui venait juste de paraître avec la création de l’Organisation Mondiale du Commerce en 1994, n’est qu’Un jeu de dupes destructeur au profit de quelques centaines « d’acteurs mondiaux » géants. La mondialisation détruit les nations pour faire progresser les projets de quelques centaines de multinationales géantes non réglementées.
Elle repose sur une théorie infondée publiée par le partisan anglais du libre-échange du 18ème siècle, David Ricardo, connue sous le nom de Théorie de l’Avantage Comparatif, utilisée par Washington pour justifier l’élimination de toutes les barrières commerciales protectionnistes au bénéfice des « Acteurs Mondiaux » les plus puissants, pour la plupart basés aux Etats-Unis.

Le projet américain en voie de capoter connu sous le nom de Partenariat Trans-Pacifique (PTP) ou Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (PTCI), n’est quasiment que du Mussolini sous stéroïdes. Les quelques centaines de multinationales les plus puissantes vont être formellement placées au-dessus des lois nationales si nous sommes assez fous pour élire des politiciens corrompus qui vont signer une telle absurdité. Cependant rares sont ceux qui ont examiné de près les conséquences d’avoir renoncé à la souveraineté monétaire au profit de l’Euro.

La suite sur: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2016/11/2411-neo-leuro-est-en-train-dassassiner.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s