Italie: prison pour les propriétaires qui s’opposent aux réquisitions afin d’y loger les migrants

vendredi 25 novembre 2016Benji 24 commentaires Modifier l’article
C’est bien de la folie pure, complètement dingue! Imaginez la situation: vous êtes propriétaires et possédez un bien inoccupé, comme cela peut arriver. L’état va alors pouvoir réquisitionner le bien en question. Comme l’explique le quotidien italien Il giornale, le Ministère de l’intérieur considère que cette mesure pourrait être mise en place après le référendum du 05 Décembre sur une éventuelle sortie du pays de l’UE, pour éviter que les protestations puissent impacter l’issue des votes.

1478079947-lapresse-20161028121337-21124470Les services secrets du pays ont déjà réalisé une liste des villes dans lesquelles pourrait se créer des comités réfractaires aux réfugiés et à la saisie des biens privés, et le gouvernement serait également prêt à prendre des mesures drastiques contre les citoyens s’opposant à l’arrivée de migrants.

Le Ministère de la Justice quant à elle a accepté de contribuer en assurant « des processus rapides et des places disponibles en prison » pour ceux qui opposent au plan du ministère de l’Intérieur.

De plus, ce que nous pouvons apprendre, c’est que les biens réquisitionnés ne seraient pas indemnisées, le Ministère de l’intérieur n’ayant pas les fonds, l’argent étant déjà engagé dans l’accueil des migrants dans des centres dédiés. Aucun avantage pour le propriétaire autre que de se sentir solidaire… Bien sûr, ce dernier pourrait lancer une action en justice afin d’obtenir une indemnisation, ce qui peut s’avérer extrêmement long, et qui ne garanti en rien qu’au final une indemnisation sera accordée.

Mais le pire reste à venir, nous tombons dans le « complètement hallucinant »! La décision du Ministre de l’intérieur serait « temporaire » et « pourrait » devenir permanente ET configurable, ce qui signifie, toujours selon le grand quotidien italien, qu’au final, si le propriétaire s’appose et que le logement est réquisitionné de force, le-dit propriétaire pourrait se voir accusé de « crime subversif contre l’état », et voir son bien de définitivement confisqué!

Nous pourrions penser qu’il s’agit-là de théorie conspi ou d’enfumage de l’extrême-droite, considérant qu’un tel cas de figure est impossible, et pourtant, il suffit de vérifier par soi-même, la traduction de l’article se trouve ici.

En France, nous n’avons pas encore vu ce genre de mesures, mais nous sommes bien partis pour… :

Migrants : à Blois le préfet réquisitionne 15 logements
Emmanuelle Cosse veut réquisitionner des lieux publics pour les migrants

Partager :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s