FIDEL CASTRO. HÉRO OU DICTATEUR ? UN TRAFIQUANT DE DROGUE ? UN OPPORTUNISTE ?

 

Castro mort le 25 décembre ? Il était certainement déjà mort. Cela avait été annoncé. Ils ont juste attendu la bonne date pour renforcer le mythe.

Un anniversaire : Le 25 novembre 1956, la révolution cubaine est lancée sur la rive droite du fleuve Tuxpan, près du golfe du Mexique, à quelque 300 kilomètres à l’est de Mexico.

Castro a joué sur tous les tableaux, utilisant les américains puis les russes. Un manipulateur. De nombreux rebelles l’ont rejoint grâce à l’idée de propagande par la radio du CHE.
Castro a pris le pouvoir pour servir son pays ou pour lui ?
La vie cachée de Fidel Castro révélée par son garde du corps
Par Claire Arsenault
Après avoir vécu dix-sept ans dans l’intimité de Fidel Castro, son garde du corps personnel, Juan Reinaldo Sánchez publie La vie cachée de Fidel Castro, un portrait du Lider máximo qui met à mal la légende du combattant frugal.
Il y décrit le maître de Cuba en amateur de pêche sous-marine, ayant une île à son usage exclusif comme maison de campagne. La légende castriste en sort bien bousculée.
S’il n’y a pas de héros pour son valet de chambre, il n’y en a pas davantage pour son garde du corps. Le lieutenant-colonel Juan Reinaldo Sánchez le démontre largement dans La vie cachée de Fidel Castro, le récit coécrit avec Axel Gyldèn, des dix-sept années qu’il a passées au service rapproché du maître de Cuba. De 1977 à 1994, ce militaire a vécu tout près de Fidel au point de percer la plupart des secrets de celui qui se voulait un révolutionnaire exemplaire vivant de peu et consacrant son énergie à son pays. Alors que le magazineForbes lui attribue en 2006 une fortune de 900 millions de dollars, lui affirme se contenter de 40 dollars par mois, le montant de son salaire.

Une île. Secret d’État
En ce qui concerne l’austérité affichée par un Fidel Castro bourreau de travail, le garde du corps livre une tout autre version. Couche-tard et lève-tard (jamais avant 10-11 heures), le président est un adepte accompli de la chasse sous-marine. Pour s’y adonner, celui qui a souvent dit son mépris du concept bourgeois des vacances, dispose pour son usage exclusif d’une île de rêve, à 15 km de la baie des Cochons.

La suite à lire sur: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2016/11/2811-fidel-castro.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s