LA COLÈRE DES POLICIERS  RELAYÉE PAR GUILLAUME,  UN HÉRO MENACÉ DE SANCTION. 

 

 

Guillaume Lebeau, le bien nommé.  300 policiers sont allés le soutenir ce 3 novembre.

Nous devrions tous porter un brassard ou autre avec son nom plutôt que de mettre des drapeaux aux fenêtre pour la coupe du monde de foot

Témoignage vidéo :

http://www.francetvinfo.fr/societe/manifestation-des-policiers/colere-des-policiers-guillaume-lebeau-entendu-par-la-police-des-polices_1903651.html

Guillaume, porte-parole de la colère des policiers, dénonce les enquêtes de l’IGPN

http://www.bfmtv.com/societe/guillaume-porte-parole-de-la-colere-des-policiers-denonce-les-enquetes-de-l-igpn-1054727.html

Ici un clapping de policiers.

Accompagnez les, cela a plus de  résultat que vous ne pensez.

Toulouse : les images du clapping des policiers

http://www.lci.fr/faits-divers/policiers-en-colere-l-agent-trop-bavard-guillaume-l-convoque-a-l-igpn-2010685.html

LA COLÈRE DES POLICIERS

  • UNE AGRESSION VIOLENTE – Après l’agression violente de quatre fonctionnaires à Viry-Châtillon, des centaines de policiers manifestent depuis plusieurs jours dans toute la France pour exprimer leur « ras-le-bol général », notamment vis-à-vis de leur hiérarchie. La dernière fois que je suis passé à Viry Chatillon, là où avait eu l’agression sauvage des policiers (voitures brûlées  avec les policiers piégés dedans), 2 d’entre eux étaient en faction, je n’ai pas vu de voiture de police. Ils veulent éviter la perte du matériel, mais les hommes n’ont aucune importance pour eux.
  • « LAXISME DE LA JUSTICE » – Également dans le viseur des fonctionnaires, le « laxisme de la justice« . Reçus par François Hollande, ils ont obtenu une enveloppe de 250 millions d’euros destinée notamment à l’achat de nouveaux équipements (hélas pas pour tous).
  • LÉGITIME DÉFENSE – Par ailleurs, les fonctionnaires mécontents demandent aussi une modification des règles de légitime défense, déjà assouplies par la loi de juin 2016 sur le crime organisé et le terrorisme. Des propositions sur le sujet doivent être faites d’ici la fin du mois de novembre.

« On veut se faire entendre. Montrer qu’on n’en peut plus » – Un policier

Guillaume, le policier convoqué à l’IGPN : « Je ne sais pas si je vais être sanctionné »

Guillaume était prévenu. D’abord par le préfet de police chez qui il avait été convoqué il y a quelques jours. La hiérarchie policière lui avait alors demandé de cesser son « comportement non-conforme au code de déontologie du policier« .  Au contraire, il fait honneur à la police, c’est le préfet qui fait honte à la France et lui qui doit être mis en examen.

Le préfet a fait arrêter un Général, alors, il ne va pas se gêner avec ce policier courageux qui s’exprime dans les manifestation à visage découvert pour relayer les doléances de ses collègues. Il est bien obligé de faire le travail des syndicats qui sont des vendus, des complices du pouvoir.

 

Ça n’est pas de l’argent qu’ils veulent, mais le respect. Vigipirate, qui est une ignominie, leur impose des horaires contraignants et un travail pénible. Ils sont payés par nos impôts pour nous protéger, alors qu’on leur demande de nous empêcher d’exprimer notre colère contre le gouvernement. Ils subissent les attaques de voyous qu’on leur impose de laisser faire et qu’on relâche quand ils les arrêtent.

———————-

UN AUTRE SCANDALE:

La suite à lire sur: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2016/12/0412-la-colere-des-relayee-par.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *