Message de Adama au sujet des prédictions

Message de Adama au sujet des prédictions

« Nous vous aimons tant,

Dans les tourmentes de la vie,

Selon la volonté de l’ordre supérieur

Au nom du CHRIST. »

Adama

 

Adama m’a « interpelée » ce matin au petit-déjeuner entre le café et deux tranches de pain grillé.

Adama, je sens que tu as quelque chose à dire.

Eve, bonjour, oui, en effet. Presque tous ceux parmi vous, qui s’intéressent aux choses qui sont en train de se passer, font appel à nous et aimeraient entendre des prédictions. Ils nous demandent, si ceci est vrai ou si cela est juste et ce que nous leur recommanderions de faire.

Mes bien-aimés, combien de temps encore allez-vous jouer ce jeu puéril? Je vous ai déjà dit, que nous ne ferions pas de prédictions, et que nous ne sommes pas non plus en mesure de vous garantir celles-ci à 100%. Vous êtes sans arrêt en train de nous clouer à la moindre petite observation faite par nous, qui en son temps vous avait été adressée par nous en tant que probabilité possible et vous les classez dans la catégorie « Prédictions ». Vous nous clouez avec autant de force à ces déclarations que vous avez maintenu Jésus cloué sur la croix au cours des 2000 dernières années. Personne ne peut vous donner quelque garantie que ce soit, et les prédictions qui ne se manifestent pas, sont enregistrées dans vos « bilans » spirituels dans la rubrique « ne s’est pas vérifié », ce que vous nous reprochez ensuite encore et encore. Cela ne fonctionne pas ainsi !

Il est temps de comprendre qu’il s’agit ici de quelque chose du genre d’un jeu d’échec cosmique, et que vous êtes les pions sur l’échiquier, et en même temps c’est vous également qui déplacez ces pions, un peu comme dans le jeu d’échec de vos films ‘Harry Potter’. On peut prévoir les prochains coups, mais il existe en général plusieurs possibilités, ce qui réduit grandement la capacité à prédire le coup qui sera joué réellement.

C’EST VOUS QUI JOUEZ LES COUPS !

Vous ne vous adresseriez pas sérieusement à Adama pour lui demander : Adama, peux-tu me dire, ce que je pense ? Nous vous avons dit cela il y a déjà quelque temps maintenant, et il est temps, que vous mettiez fin à ce scénario de maternelle, du genre de « Papi, c’est quand qu’il vient le lièvre de Pâques ? ».

Tous les parents conscients de leurs responsabilités enverront un jour leurs enfants dans la vie, pour qu’ils y fassent leurs propres expériences. Et c’est exactement le stade auquel vous êtes arrivés. Nous vous y avons préparé. Vous savez nager. Alors maintenant, sortez du petit bassin et entrez dans l’eau profonde.

De quoi d’autre avez-vous besoin ? Vous possédez une super plateforme de communication, vous avez des yeux pour voir et des cœurs pour ressentir les vibrations.

OUI, VOUS VOUS RETROUVEREZ DANS DES TEMPS DE DEFI MAIS VOUS AVEZ ETE PREPARES A LES AFFRONTER.

Certains d’entre vous aimeraient continuer à entendre, que tout va être doux et ouaté, comme par exemple d’être assis sur un nuage. Oui, cela sera ainsi, SI VOUS PASSEZ CETTE PERIODE DE TRANSITION. SI VOUS REUSSISSEZ A ENTRER DANS L’EPOQUE DE LA LUMIERE ET DE LA VIE.

A partir de là, nul besoin d’être devin avec une boule de cristal, pour voir, ce à quoi votre situation aboutit. Vous avez Internet, vous avez un réseau. Vous avez des yeux pour lire et observer, vous êtes capables de garder vos yeux ouverts. Vous pouvez jeter un regard de près sur tout ceci et initier précisément le genre d’action, que vous juger la mieux adaptée. Papi Adama, ne viendra pas vous chercher à la maternelle, car il vous a montré le chemin pour rentrer à la maison et il sait, que vous êtes assez grands, pour parcourir seuls ce chemin, sur vos propres pieds, sans qu’on doive vous porter. Mais il aura toujours une porte ouverte pour vous et une place sur le divan cosmique, où vous pouvez venir faire une pause avec quelques « douceurs cosmiques », pour recharger vos batteries.

Je n’ai pas de lunettes, mais si j’en avais, alors je les baisserais un peu sur mon nez pour vous regarder par-dessus le bord de mes lunettes pour vous demander en faisant les gros yeux : Le message vous est-il parvenu clairement ?

Vous connaîtrez de nombreux adieux.

Vous aurez un monde, qui « tient tête ».

Vous avez été formés pour cela.

Nous vous soutiendrons, mais vous devez être prêts à devenir adultes. Le temps en est venu à présent. Pensez qu’une lumière brillante rayonne à l’horizon. Pensez que l’ensemble de ce système solaire est soumis à une grande transformation, afin qu’un avenir doré puisse se manifester. Vous avez approuvé la construction de celui-ci. Vous avez signé les contrats. Et vous serez récompensés.

Alors ne vous rendormez PAS, (E : Adama, as-tu déjà entendu dire que le subconscient n’enregistrait pas la négation ?) [Ricane] eh bien, alors RESTEZ EVEILLES !! Séchez les larmes de vos yeux ! Vous n’aurez pas de prédictions de notre part, mais nous sommes toujours prêts, à vous envoyer une portion supplémentaire d’amour, pour que vos moteurs continuent « à ronronner ». N’oubliez jamais, à quel point nous vous aimons.

Nous vous aimons tant, que nous vous envoyons affronter les tourmentes de la vie, selon la volonté de l’ordre supérieur, au nom du Christ.

 

VOUS Y ARRIVEREZ !

Je vous embrasse tous tendrement, c’est Adama qui vous parle.

*

Wow, Adama, voici une déclaration très claire.

Le temps était venu pour cela, l’Amour. Le temps se réduit.

Oui, apparemment. Dois-je transmettre tout de suite ce message au public ?

Je t’en prie ardemment.

Ok, Papi.

Je vous embrasse.

 

Adama de Telos
Par Evelyn Kümmerle
Traduction française : M.L. Panchêvre

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s