Rothschild : « J’ai créé cette colonie (Israël) moi seul. Par conséquent, ni les colons, ni aucune organisation n’a le droit d’interférer avec mes plans ! »

 

rothschild08_02.jpg

Israeli Supreme Court building

 

Une preuve de plus qu’Israël est un état privé appartenant aux Rothschild !

Un article extrait du site de BEN PERI

Le greffier se lève :

– J’appelle maintenant Shlomoh Ziskind, un des premiers Colons Sioniste émigrés en Israël.
– Vous avez été, en 1901, l’un des tout premiers colons sionistes à être mis en place en Palestine, installation entièrement financée par monsieur Edmond James de Rothschild ?
– C’est exact monsieur le Juge.
– Vous aviez un jour adressé une sorte d’ultimatum à celui qui avait permis et financé votre implantation.
– Monsieur le Baron était particulièrement interventionniste, et plusieurs de ses interventions nous paraissaient contraires à une intégration intelligente, et contre productives, notamment vis-à-vis de nos frères Juifs installé sur cette terre depuis la nuit des temps. Nous lui avions alors adressé un message pour lui demander de nous laisser régler les problèmes de voisinage, nous-mêmes.
– Quelle était la teneur de ce message ?
– C’était à peu près : « Si vous voulez sauver la colonie, vous devez ne plus interférer dans nos affaires et nous permettre de régler seuls nos problèmes. »
– Vous parliez toujours de « colonie » pour la nouvelle implantation ?
– Le Baron parlait toujours de « sa » colonie…
– Et comment a réagit le Baron de Rothschild à votre missive ?
– Son message en retour était très explicite : « J’ai créé cette colonie, moi seul. Par conséquent, ni les colons, ni aucune organisation n’a le droit d’interférer avec mes plans ! »
– A quels plans faisait-il référence ?
Le juge se met à penser tout bas : Sachant le Baron un des actifs fondateurs et animateurs du mouvement sioniste, et que ce mouvement, et la création de son état, en plein cœur de l’Islam, n’entrent dans la stratégie de la famille Rothschild, que pour lancer leur 3e guerre mondiale, tout devient clair… ! »
– Je ne saurais vous dire monsieur le Juge, mais en tout cas sa politique n’était pas une politique de conciliation, ni à l’égard des Palestiniens Arabes, ni même des autochtones Juifs, sédentarisés depuis des millénaires. C’était plutôt une politique de confrontation permanente destinée à engendrer haines et conflits.
– Je vous remercie, monsieur Ziskind, vous pouvez vous retirer.
Le juge se met à penser : Ils ont gravement utilisé les Francs-maçons français comme ligne de front pour faire la Révolution Française, ils ont utilisé Trotski et les Trotskistes pour faire la Révolution Russe, et une fois que leurs premières lignes ont achevé leur travail, ils ont tous été massacrés par le gros des troupes des Rothschild… Je ne crains que les Sionistes ne soient leur ligne de Front pour la troisième guerre mondiale, et qu’une fois que ceux-ci auront mis la pagaille que l’on attend d’eux, et le feu aux poudres, partout où ils sont présents… ils ne soient liquidés de la même façon.

(Extrait du livre La Grand Procès des Banques, disponible sur benperi.eu)

Demain, nous verrons la déposition de monsieur Woodrow Wilson, 28e Président des Etats-Unis. »

http://blog.benperi.eu/page/5/

Écrit par Le Pouvoir Mondial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s