Des chercheurs démontrent comment la civilisation aztèque s’est effondrée

 

Une hécatombe chez les populations natives du Mexique

L’épidémie de 1540 a tué jusqu’à 80 % de la population du Mexique condamnant la civilisation Aztèque à disparaître. Avant l’arrivée de Cortès au Mexique en 1519, la population autochtone était d’environ 25 millions ; un siècle plus tard, la quasi-totalité de la population s’était éteinte laissant à peine un million de survivants.

Cocoliztli, synonyme de pestilence, c’est ainsi que les Aztèques désignaient les pics fulgurants de la maladie. Entre 1545 et 1576, les deux principaux cocoliztlis ont tué entre 7 et 18 millions de Mexicains ; d’après un historien du XVIe siècle, les cadavres étaient enterrés en continu dans les villes. Certains chercheurs ont même comparé ces épidémies à la peste noire.

Des Calaveras mexicaines

 

Le mystère de l’effondrement de la civilisation aztèque enfin élucidé ?

Jusqu’à présent, les chercheurs étaient assez divisés sur la cause du cocoliztli : rougeole, variole, typhus, fièvre hémorragique virale, de nombreuses maladies ont été évoquées. Mais aucune étude n’était jusqu’à présent parvenue à proposer une explication vraiment concluante à l’épidémie mortelle qui a touché les populations natives du Mexique au XVIe siècle.

Article complet sur: http://dailygeekshow.com/civilisation-azteque-effondrement/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *