LA BIBLE DE SCOFIELD, UN PUISSANT OUTIL DU SIONISME.  L’ALLIANCE ENTRE SIONISTES ET CHRÉTIENS ET LA GRANDE SUPERCHERIE.

 

Par Kevin Barrett le 8 février 2017

La Bible dite de SCOFIELD est une interprétation sioniste du texte de la bible, annotée en anglais moderne. Écrite en 1909 par le traître condamné Cyrus Scofield, financée par des soutiens juifs, par la corruption, la bible a été imposée aux collèges bibliques, sur les pupitres des ministres du culte chrétien, et aux croyances chrétiennes du 20ème siècle. 

Cette bible est un outil puissant des Sionistes au service de la création et du soutien à l’état illégal d’Israël et de la soumission de la religion chrétienne au Sionisme.

« O vous qui le savez au fond de votre cœur, ne prenez pas les (Juifs et les Chrétiens) comme amis … » (5 :51) Par ces mots, le Cheik Imran Hosein nous explique que le Coran nous avertit de l’hérésie psychotique connue sous le nom de « judéo-christianisme » – la force motrice de l’invasion, de l’occupation et de la destruction génocidaire Sionistes de la Terre Sainte. Le « livre non-saint » satanique du « judéo-christianisme » est la Bible de Scofield, commandée par les Rothschild, publiée par la Presse Universitaire d’Oxford, et attribuée à un faussaire à double titre qui pouvait à peine graver son nom dans la boue avec un bâton. Dix millions d’Américains appartiennent à ce culte satanique.

– Kevin Barrett, éditeur à Veterans Today.

———————————

L’Alliance entre Sionistes et Chrétiens et la Grande Supercherie

Par Tony Smario

Il y a une guerre qui commence, mais pas une de ces guerres dont on nous parle. Les plans de cette guerre datent d’il y a un siècle ou plus, et ils montrent le chemin par lequel le « Grand Œuvre » de ramener l’humanité à son Age d’Or peut être accompli. C’est la Troisième Guerre Mondiale, l’Apocalypse, l’Armageddon. Et elle promettait de se déclencher immédiatement après la reconstruction du Temple de Salomon à Jérusalem.

Observation N°1 – Une étrange Alliance

Il y a quelque chose de remarquable et de significatif dans l’unité fanatique de l’alignement judéo-chrétien au cours des derniers siècles. Remarquable, parce que ces deux religions sont dans l’impossibilité de réconcilier leurs différences idéologiques : l’une attend un futur « messie » ; l’autre accuse la première d’avoir tué le « messie » il y a plus de 2000 ans. Les deux constituent un couple d’autant plus inattendu si l’on considère que les Chrétiens ont été à l’origine persécutés par les Juifs, dont les écrits sacrés du Talmud rejettent Jésus en le qualifiant de bâtard rôtissant dans les excréments pour l’éternité, alors que la Chrétienté s’est mise à persécuter sans pitié les Juifs pour avoir tué leur messie, tout en avertissant les gens du monde entier que s’ils ne croient pas en Jésus ils vont aller en enfer pour l’éternité. Ce qui est significatif, dès lors, est que la Chrétienté occidentale est à ce point liée au Sionisme qu’elle entreprend des machinations politiques et sociales extraordinaires pour préserver cette union. Au septième siècle, les deux étaient unis par la perte, au profit de l’Islam, de la « terre sainte », que les deux tenaient pour sacrée, et par la perte de la ville qui est au centre de leur histoire religieuse. Aujourd’hui, ils sont unis par d’anciennes prophéties concernant l’arrivée du messie, la fin d’une ère, et le royaume à venir.

Le territoire et la ville ont été confiés par mandat aux « Chrétiens » il y a plus d’un siècle par l’Accord Sykes-Picot de 1915, qui a placé les états actuels de Syrie et du Liban sous juridiction française, et la Palestine sous juridiction britannique. L’Angleterre a enfreint l’accord qu’elle avait conclu avec le roi hachémite Fayçal 1er d’Irak (1883-1933) de le soutenir dans l’établissement d’un califat sur ce territoire (qui comprend actuellement l’Irak, la Syrie, le Liban, la Palestine et l’Arabie Saoudite) en contrepartie de son soutien aux Britanniques pour vaincre les Ottomans au cours de la Première Guerre Mondiale, ce qu’il a fait. Au lieu d’un califat, les Musulmans se sont retrouvés finalement divisés en gouvernements fantoches comme ceux qui existent de nos jours, et ont de ce fait présidé à la naissance de « l’Islam radical » dans le royaume nouvellement créé des Saoud, fondé et soutenu par le même gouvernement britannique qui venait juste de faire une entourloupe aux Hachémites. Il vaut la peine de noter que roi hachémite actuel (de Jordanie) a dit clairement qu’il entendait bien que les Britanniques respectent leur parole d’aider à l’établissement d’un califat hachémite sur ce territoire, et ce n’est pas l’Etat Islamique qu’il a en vue.

Article complet: http://canalisations-marie.blogspot.fr/2017/02/2102-la-bible-un-puissant-outil-du.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s