Un pas important vers la faillite de la France vient d’être franchi

Par Alain – 25 février 2017

Ça y est, c’est dans The Wall Street Journal de ce matin : la dette de la France a rejoint celles des pays périphériques de l’Europe.

Internet ne présente plus vraiment de hiérarchisation de l’information, mais la presse papier, toujours. Figurer en une est un signe d’importance pour une nouvelle ; le bas de page à droite est le deuxième emplacement le plus important après la photo sous la une.

Peut-être que cela ne vous paraît pas très important.

Après tout, les grands medias ne parlent que de revenu universel ou des revenus de certains des candidats, des gadgets électoraux en discussion, des taxes sur les robots, des lunettes des enfants. La France est un beau pays où les gens ont un budget vacances mais pas de budget santé puisque c’est l’Etat qui paye… C’est un beau pays généreux où l’on vit très bien avec l’argent des autres qui coule à flots.

Pour bien mesurer ce que signifie « dette périphérique », quelques chiffres.

La France est endettée à hauteur de 2 000 Mds€ soit, en gros, la taille de son économie.
Chaque année la dette grossit du déficit – 3,3% de l’économie en 2016 soit, en gros, 66 Mds€
Ce déficit représente 23% des recettes fiscales de la France qui sont de 288 Mds€
La charge de la dette – le paiement des intérêts – représente 41,8 Mds€
La France a besoin d’emprunter 185 Mds€ en 2017 (la dette n’est jamais remboursée puisqu’elle grossit. Elle est simplement roulée : nous empruntons pour rembourser un emprunt arrivé à échéance)
Le taux moyen d’emprunt de la France est de 2%
Les perspectives de croissance sont faibles voire nulles.
La dette de la France est détenue à 60% par des investisseurs étrangers qui lisent The Wall Street Journal.
La présentation des chiffres rapportés à la taille de l’économie, c’est-à-dire le PIB, est en réalité une dangereuse tromperie. Car l’Etat ne possède pas la totalité de l’économie. Les rentrées de l’Etat sont nos impôts. Certes, certains politiciens rêvent d’une France-URSS mais, jusqu’à présent, l’Etat ne contrôle que 57% de l’économie de la France et pas (encore) 100%.

L’Etat français ne dispose pas du PIB de la France. Il dispose seulement de nos impôts.

Tous ces milliards vous donnent un peu le tournis. Alors essayons de rapporter cela à une taille humaine.

Vos revenus réels sont de 28 800 €
Vous êtes endetté à hauteur de 200 000 €
Tous les ans, vous dépensez 6 600 € de plus que vos 28 800 €; vous empruntez cet argent

Article complet: https://www.onsaitcequonveutquonsache.com/un-pas-important-vers-la-faillite-de-la-france-vient-detre-franchi/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s