L’énigme de la foudre en boule résolue par la maîtrise de l’énergie VRIL

Dans l’aventure de Tintin intitulée Les sept boules de cristal, Hergé imagine une scène fameuse qui se passe par un soir d’orage.

Sous les yeux de Tintin, du capitaine Haddock et du professeur Tournesol, une mystérieuse sphère lumineuse, un peu semblable à une boule de feu, s’introduit dans la demeure de l’archéologue Hippolyte Bergamotte, saccage le salon, fait léviter Tournesol sur son fauteuil et finit par pulvériser une vitrine et son contenu : la momie de l’Inca Rascar Capac, que Bergamotte et six de ses confrères viennent de rapporter d’une expédition au Pérou et en Bolivie.

Cet épisode spectaculaire fera d’ailleurs la couverture de l’album. Il y a beaucoup de mystère voire de fantastique dans Les sept boules de cristal (une voyante extralucide, la disparition de Rascar Capac, la léthargie et l’envoûtement que subissent les sept scientifiques victimes des boules de cristal), mais l’épisode en question a été inspiré à Hergé par un phénomène bel et bien réel, la foudre en boule.

Celle-ci se présente en général sous la forme d’une petite sphère lumineuse de 10 à 30 centimètres de diamètre, qui brille, flotte dans l’air et se déplace pendant une ou deux dizaines de secondes avant de s’évanouir ou d’exploser.

Le plus souvent liée à un orage, elle présente la particularité de pouvoir apparaître à l’intérieur d’une maison en semblant passer à travers une fenêtre fermée, ou bien dans un avion en « traversant » le pare-brise du cockpit ! C’était sans doute trop surnaturel pour Hergé qui a préféré faire entrer la sienne… par la cheminée.

A événement incroyable, causes exceptionnelles se sont dit bien des chercheurs mis au défi de trouver une explication au phénomène. (Pierre Barthélémy)

La foudre en boule, au fil de ce dont on nous a parlé…

Article complet sur: http://www.elishean.fr/lenigme-de-la-foudre-en-boule-resolue-par-la-maitrise-de-lenergie-vril/

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’énigme de la foudre en boule résolue par la maîtrise de l’énergie VRIL »

  1. Juste pour le clin d’oeil, le nom Rascar Capac, qui semble Inca mais qui n’existe pas, aurait été créé en souvenir de l’Egyptologue belge, le professeur Capart, très connu au plan mondial pour ses travaux en archéologie.

    Et Jean Capart est mon grand Père maternel.

    Bonne fin de soirée.

    Monique Delneste

    [cid:f58eadf7-fdeb-4690-814c-c178bdf9c8b8]

    Monique Delneste 180 Allée de la pinède, 83140 Six Fours les Plages Gsm +33 (0)6 23 58 36 75 Fixe +33 (0)4 94 34 04 66

    Envoyé depuis un ordinateur alimenté par Enercoop, fournisseur d’électricité d’origine 100% renouvelable. Pour ne pas être radioactifs demain, SOYONS ACTIFS DES AUJOURD’HUI

    ________________________________

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s