Vivre sans appartenir, Aimer sans dépendre, Parler sans offenser

Il est important que nos règles de vie partent de l’éthique et du respect de ceux qui nous entourent. Ne souhaitez pas aux autres ce que vous ne voulez pas pour vous.

Les authentiques règles de vie ne sont pas marquées par un code légal, et encore moins les demandes des familles ou des nouveaux gourous d’aujourd’hui qui ont pour objectif de nous convaincre de la meilleure manière d’être heureux.

La règle de vie est marquée par soi-même quand, petit à petit, on se rend compte où se trouvent les limites, le sens du respect, la coexistence et cette magie qui nous permet de profiter en harmonie les uns des autres.

Car il y a des choses qui ne s’apprennent pas dans les livres. Nous les découvrons quand nous nous trompons, nous observons et nous déduisons, à travers de ces interactions, dans lesquelles nous touchons le bonheur mais nous connaissons aussi la douleur.

Mario Benedetti disait dans l’un de ses poèmes que nous pouvons nous lamenter de tout, que nous pouvons souffrir car les roses ont des épines et car aujourd’hui c’est la tempête.

Si nous nous concentrons sur le « vouloir souffrir », nous souffrirons. Mais, parfois il suffit d’avoir un cœur humble et de remercier la vie ou les roses qui ont des épines car au bout du compte, c’est un élément qui les rend belles.

Ainsi, nous devons comprendre que l’équilibre de notre quotidien se trouve dans notre attitude et dans ces règles de vie que l’on s’impose pour se permettre d’être un peu plus heureux.

Nous vous proposons ici de réfléchir à ces trois aspects qui, sans aucun doute, vous aideront à progresser.

1. Règles de vie : vivez sans appartenir

La première de ces lois est d’apprendre à vivre loin des apparences. Si nous y pensons, bien, notre monde se nourrit déjà trop de la fausseté, de ces images où le marketing guide beaucoup de nos actions quotidiennes.

Le monde de la publicité, des modes et de la télévision se nourrit de ces fausses apparences que l’on essaie souvent d’imiter ou d’atteindre.
De même, dans nos entourages les plus proches, nous ne voyons pas souvent l’authenticité.

Article complet sur: http://www.elishean-aufeminin.com/vivre-sans-appartenir-aimer-sans-dependre-parler-sans-offenser/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s