« 8 graphiques montrant que la France est le malade de l’Europe !! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

C’est un article de Patrick Scott du Telegraph, publié le 6 mars 2017, et qui, ne serait-ce que par son titre, fait froid dans le dos. Enfin, rien ne vous étonnera vraiment dans ce titre. Je parle de notre petite communauté d’impertinents qui refusent encore et toujours, tel le petit village gaulois d’Armorique, de céder à l’ennemi « déni ».

Oui la France est malade, et même l’homme malade de l’Europe. D’ailleurs, il y a peu de chances que l’euro survive à une éventuelle sortie de la France de la monnaie unique, et il y a tout aussi peu de chances que l’Allemagne se laisse entraîner vers le fond des profondeurs par la France, l’Italie, et tous les autres pays en difficultés.

Voilà ce qu’en dit le Telegraph dans cet article consacré à notre pays mis en graphiques !

« Avec une dette élevée, une faible croissance et d’énormes dépenses publiques, l’économie française a grandement besoin d’un électrochoc.

À en croire les sondages d’opinion actuels, le pays pourrait bien le recevoir bientôt, alors que la France est à l’aube de prendre une décision historique à l’occasion du vote du premier tour de la présidentielle qui aura lieu le mois prochain.

Aucun des deux favoris pour le second tour, Marine Le Pen du Front National et Emmanuel Macron d’En Marche !, ne représentent la classe politique traditionnelle en matière de gouvernance, même si ces deux candidats proposent des visions extrêmement différentes pour la France.

D’un côté, Le Pen promet de brider l’immigration et de retirer la France de l’Union européenne, tandis que Macron souhaite davantage voir vers l’extérieur en abaissant les impôts des sociétés françaises.

Les deux candidats souhaitent secouer le cocotier de l’establishment français et sortir l’économie moribonde du pays de sa torpeur actuelle. Mais que se passe-t-il vraiment avec l’économie française ? »

Ci-dessous, la dette française en pourcentage du PIB. Nous allons bientôt rejoindre l’Italie et le club des endettés à plus de 100 % du PIB. En cas de hausses des taux, c’est la mort financière assurée.

Voilà l’analyse du Telegraph :

« Dette publique, faible croissance et structures étatiques démesurées

Les problèmes de dette publique des pays européens sont bien connus mais il est facile de croire que des pays à la stature internationale comme la France ont des problèmes de dette moindres que d’autres pays comme la Grèce.

Cependant, la dette publique française a augmenté de façon dramatique durant ces huit dernières années, à tel point qu’elle approche les 100 % du PIB. Ce qui place la France dans le top 6 des pays les plus endettés de l’Union européenne (dette/PIB).

Lire la suite ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s