PROPAGANDE – « NOUS SOMMES TOUS MANIPULÉS »  SELON UN ANCIEN OFFICIER DE LA DGSE.

 

 a13
Dessin René Bickel

Éric Filiol, ancien officier de la DGSE évoque la manipulation de l’information et des individus

Éric Filiol est un expert français en cryptologie et virologie informatique. Il a été lieutenant-colonel de l’armée de terre française et a notamment servi comme cryptanalyste militaire de 1991 à 1997 au 44e régiment d’infanterie, régiment rassemblant certains militaires affectés à la DGSE

https://www.youtube.com/watch?v=dcBZXPt5eqs

Voir articles sur la manipulation par les aliments, plus sournoise, demain

NICOLAS DUPONT-AIGNAN. POUR «SAUVER LA FRANCE», IL DÉNONCE TOUS SES RIVAUX.

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de « Debout la France », a promis de «sauver» le pays et de «reconstruire la France», dans son premier discours de campagne présidentielle. Aucun de ses rivaux n’a été épargné.

«Tremblez, vous du système, nous allons prendre la Bastille une nouvelle fois !», a lancé Nicolas Dupont-Aignan pendant son meeting à la Maison de la Chimie devant près de 900 personnes.

«Ils ont pillé la France, ils ont volé les Français», a dénoncé sous les applaudissements cet élu de l’Essonne qui est crédité dans les sondages de 3% d’intentions de vote au premier tour.

Appelant à «abattre cette minorité de privilégiés qui a fait main basse sur la France», le maire de Yerres a vivement critiqué ses concurrents, de gauche comme de droite, et cité Napoléon Bonaparte : «On a tout détruit, il s’agit de tout recréer.»

«L’impensable est aujourd’hui possible : le clonage de François Hollande en Emmanuel Macron», a-t-il ironisé, tout en affirmant : «La défaite annoncée de Fillon, Le Pen ou Mélenchon ouvre la voie de l’Elysée à la banque Rothschild et à Angela Merkel.»

Après avoir évoqué «la honte» ressentie «pour la France» face à l’affaire des emplois présumés fictifs de la femme de François Fillon et de deux de ses enfants, Nicolas Dupont-Aignan a taclé Benoît Hamon et son projet de revenu universel qu’il a qualifié de «démagogie suprême récompensée par des électeurs socialistes complètement dingos».

Plutôt que «le cannabis et le revenu sans travail», le candidat de Debout la France promet «de gagner deux millions d’emplois» grâce notamment au «travail universel».

Le souverainiste a rappelé plusieurs propositions «pour que la France soit libre» : renégociation des traités européens, retour à la défiscalisation des heures supplémentaires, «tolérance zéro» assortie de 40 000 nouvelles places de prison, etc.

Article complet sur: http://mediaverite.blogspot.fr/2017/03/1103-propagande-nous-sommes-tous.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s