“L’Iran veut détruire l’Etat juif”, dit Netanyahou. “C’était au Ve siècle avant J-C”, répond Poutine

Netanyahou invente la menace perse pour plonger l’Amérique dans une guerre contre l’Iran. Un procédé accusatoire classique chez le dirigeant israélien, qui ne fait qu’appliquer la tradition locale. 

 

Cela fait maintenant près de 15 ans que les dirigeants israéliens qui se succèdent tentent de faire monter la tension contre l’Iran, espérant une coalition internationale, à l’image de celle qui envahit l’Irak en 1990, qui punirait leur grand ennemi. Malheureusement, l’Iran n’a attaqué personne, et depuis l’avènement de la République islamique d’Iran, en 1979, le pays a été attaqué durement, par l’Irak, avec l’appui occidental en armements derrière, et de manière plus insidieuse sur sa frontière nord, par la « révolte » kurde. Une agitation entretenue de l’Azerbaïdjan par les militaires israéliens et américains.

La paranoïa israélienne à l’égard de l’Iran n’est qu’un leurre : il s’agit d’agressivité militaire, qu’un petit pays ne peut assumer seul devant les Nations unies. Obama a résisté pendant deux mandats aux pressions des autorités israéliennes, qui n’ont que le mot bombardement à la bouche. Il s’agit pour eux d’écraser les centres de recherche nucléaire. Dans l’escalade atomique entre les deux pays, on n’est pas loin du 200 à zéro. Et même si l’Iran fabriquait une bombe atomique, Israël en aurait toujours cent fois plus.

La véritable raison de cette agressivité permanente, saupoudrée de mensonges, est que l’Iran, devenu le gendarme du Proche-Orient, contrarie les rêves de Grand Israël. La destruction de l’Irak, la destruction de la Syrie, en espérant que ces pays s’en relèveront un jour, font partie de l’agenda de l’État hébreu, prêt à saigner la région pour satisfaire ses appétits bibliques.

Il est presque réjouissant de voir que les coups isréaliens (à travers les « rebelles » et autres factions islamistes) portés à son voisin syrien ont provoqué l’augmentation de la puissance iranienne, qui a pénétré au cœur de l’Irak puis de la Syrie. Les stratèges de Tel-Aviv ne s’attendaient peut-être pas à ça. Explication possible de l’agression saoudienne contre le Yémen, qui fixe une partie du soutien iranien, désormais sur plusieurs fronts…

– La rédaction d’E&R –

 

Article complet sur: http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-Iran-veut-detruire-l-Etat-juif-dit-Netanyahou-C-etait-au-Ve-siecle-avant-J-C-repond-Poutine-44589.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s