LA BELGIQUE REFUSE L’ENTRÉE  SUR SON TERRITOIRE À 12 IMAMS TURCS.

 
Bravo, les Belges !

Plusieurs imams venant de Turquie qui voulaient prêcher dans des mosquées non reconnues par l’État se sont vus refuser l’entrée sur le territoire belge. Quatre imams ayant contesté ce refus ont été déboutés.

Le secrétaire belge à l’Asile et à la Migration Theo Francken a refusé le 15 mars de délivrer un visa de longue durée à 12 imams, toutes originaires de la Turquie, qui entendaient prêcher dans des mosquées non reconnues par l’État à Gand, Namur, Bilzen et Tamise.

Dix d’entre eux ont contesté cette décision devant le Conseil du contentieux des étrangers qui en a débouté quatre. Le Conseil a noté que la liberté religieuse n’avait pas été enfreinte parce que les prêtres musulmans se trouvaient à l’étranger et ne tombaient pas sous l’autorité de la Belgique.

Les imams peuvent encore aller devant le Conseil d’Etat pour contester ce refus.

Les relations entre Turquie et certains pays européens se sont envenimées la semaine dernière. En vue d’un référendum en Turquie qui doit renforcer les pouvoirs présidentiels, des ministres turcs se rendent en Europe pour s’assurer le soutien des diasporas turques en Europe. En Allemagne plusieurs communes ont refusé d’autoriser les meetings en invoquant un manque de place sur le site retenu pour le meeting, après quoi Recep Erdogan a qualifié les autorités allemandes de «nazis». Les Pays-Bas sont allés encore plus loin en expulsant la ministre turque de la Famille, en visite à Rotterdam. Ankara a rompu les relations diplomatiques avec Amsterdam depuis cet incident.

———————————–

Une plongée édifiante dans la France des écoles islamiques

« Les écoles que vous allez découvrir n’ont rien à voir avec l’école publique. Elles sont hors contrat, parfois illégales, et même clandestines. On y enseigne à des enfants un islam souvent radical. » Ainsi début ce reportage de « L’Œil du 20 heures », rubrique d’enquête du 20 heures de France 2, diffusé hier sur la chaine publique.

France 2 s’est par exemple rendu au Mirail, à Toulouse, où se trouve une école primaire qui accueille une cinquantaine d’élèves. Elle est dirigée par Abdelfattah Rahhaoui, qui affirme que l’enseignement y est « classique ». Vraiment ? Dans le couloir, la caméra découvre une « assistante » entièrement voilée, comme si elle se trouvait en Arabie saoudite ! Et elle n’est pas la seule…

Article complet sur: http://mediaverite.blogspot.fr/2017/03/1503-la-belgique-refuse-sur-son.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s