Les Clefs de l’Invisibilité

A cette époque, l’efficacité de la magie était universellement reconnue. Le peuple la craignait et y aspirait, le clergé la condamnait, et les intellectuels et les philosophes, parmi lesquels se trouvaient un grand nombre de charlatans, laissaient entendre qu’ils en avaient la maitrise.

Les Sortilèges et Rituels Magiques

Les formules d’invisibilité étaient souvent abominables, parfois bizarres, quelques fois ridicules, mais elles n’avaient été imaginées par des fous ou des charlatans. Elles étaient l’expression de profondes croyances.

Les yeux figuraient souvent sur la liste des ingrédients. L’association peut sembler trop facile, vous utilisez un globe oculaire lors d’un rituel et personne ne peut plus vous voir, mais la magie naturelle fonctionnait ainsi.

Les Formules de John Aubrey

John Aubrey

Dans les années 1680, l’érudit et écrivain anglais John Aubrey rapporta un sort d’invisibilité particulièrement sordide, qu’il attribua à « des juifs. »

Pour rendre un homme invisible, un mercredi matin, avant le lever du soleil, prenez sept graines de haricots noirs et la tête coupée d’un suicidé. Arrosez les haricots pendant sept jours avec un bon brandy, après quoi un esprit apparaîtra pour s’occuper des graines et de la tête ensevelie. Le lendemain, les haricots auront germé et il vous faudra trouver une petite fille pour les cueillir et de les écosser. L’un de ces haricots, placé dans la bouche, vous rendra invisible.

La suite à lire sur: http://www.elishean.fr/les-clefs-de-linvisibilite/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s