Scoop : Le FBI est après les Clinton

21 avril 2017
Scoop : Le FBI est après les Clinton

D’après des agents du FBI, en échange de l’abandon des accusations de pédopornographie contre lui, Anthony Weiner est prêt à tout déballer et à fournir des informations accablantes sur Bill et Hillary Clinton et leur fondation.

Une audience de la Cour fédérale du 7 mars a été reportée après que les agents du FBI ont demandé plus de temps pour travailler avec Weiner, afin de  relier les Clinton et leurs associés à un réseau criminel pratiquant le blanchiment d’argent, les crimes sexuels sur enfants, l’exploitation d’enfants, l’obstruction de la justice et d’autres crimes graves.

Weiner est actuellement confronté à une peine de prison inévitable de 15 ans pour production pédopornographique, après qu’il a encouragé une mineure à tourner une cassette vidéo pornographique, mais les procureurs sont prêts à laisser tomber les accusations s’il fournit des informations permettant de mettre en accusation les requins les plus gros, c’est-à-dire, Bill et Hillary Clinton, les assistants et associés clés.

« Nous parlons de Hillary Clinton, Huma Abedin et Bill Clinton, ainsi que de Jeffrey Epstein, au minimum, » a dit l’agent du FBI.

« L’horloge tournant, Bill sait que la prison se rapproche. Vous pouvez le voir chaque fois qu’il apparaît en public. La vie a perdu toute saveur pour lui. Mais Hillary se bat toujours. Je suis impatient de voir s’effacer son sourire démoniaque quand elle sera enfermée pour de bon. »

La pierre de Rosette

Aux dires des enquêteurs, l’ordinateur portable de Weiner a été surnommé la « pierre de Rosette » par les agents, du nom de l’ancienne tablette égyptienne écrite en deux langues et trois textes, qui ont permis aux historiens de réunir suffisamment d’informations pour déchiffrer les hiéroglyphes auparavant énigmatiques.

L’ordinateur portable de Weiner est si bourré d’informations incriminantes, provenant de tant de sources différentes, que les enquêteurs le considèrent comme un élément central de l’affaire en cours contre les Clinton et les membres de l’administration Obama.

L’ordinateur portable a été transmis au FBI en octobre par le service de police de New York qui enquêtait sur le scandale sexuel de Weiner, au moment où ils ont compris qu’il contenait des messages de Hillary Clinton classés confidentiels.

Bien que Weiner n’ait jamais eu accès aux courriels confidentiels du Département d’État [envoyés par Clinton], l’aspect le plus intéressant de la révélation est que, sur son ordinateur personnel, il avait nommé le dossier [contenant les courriels] « Assurance-vie », ce qui suggère qu’il a sauvegardé les courriels en sachant qu’ils pourraient l’aider à se sauver la vie à un moment donné, au cas où les Clinton se retournent contre lui.

La suite sur: http://www.blogdelazare.com/2017/03/scoop-le-fbi-est-apres-les-clinton.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s