Face aux irrégularités du scrutin, des électeurs souhaitent une réélection

image couv site 626262626268

FacebookTwitter

De plus en plus de témoignages citoyens font état d’un véritable désordre dans l’organisation des élections présidentielles. Rien qu’à Strasbourg, 17 000 électeurs ont été radiés des listes et des électeurs ont eu la mauvaise surprise de trouver des bulletins (notamment de Fillon et Macron) déjà présents dans leur enveloppe. Les électeurs privés de leur voix s’indignent et se bousculent dans les tribunaux d’instance. Pour la plupart ils ne pourront pas voter au second tour…

La complexité du système électoral français a pénalisé 12 millions de Français

Dimanche 23 avril se tenait le premier tour de la présidentielle, un événement dont tous cernaient les enjeux. Mais cette année, la complexité du système électoral français où l’inscription sur les listes électorales n’est pas systématique a privé de leurs voix près de 12 millions de Français et notamment près d’un jeune sur deux. Si l’inscription est automatique pour les jeunes qui accèdent à la majorité, il est nécessaire de se réinscrire après chaque déménagement, sans quoi, l’électeur est susceptible d’être radié des listes électorales. Une procédure largement méconnue des Français et particulièrement des jeunes, qui restent généralement rattachés à leur domicile parental malgré leur forte mobilité. Or, d’après Le Monde, 3 millions de Français déménagent chaque année, quand un électeur sur cinq seulement le déclare à la mairie. En tout, sur les 45 millions de Français en droit de voter, 7 millions étaient mal-inscrits cette année et 4 millions n’étaient pas inscrits du tout.

La suite sur: https://lareleveetlapeste.fr/face-aux-irregularites-scrutin-electeurs-souhaitent-reelection/

 

Publicités