INFO : 48H POUR INVALIDER LE SCRUTIN

48h pour faire annuler le scrutin du 1er tour au vu des irrégularités constatées !

‘Les candidats (du premier et du second tour) peuvent, dans le délai de 48 heures, déférer directement au Conseil constitutionnel l’ensemble des opérations électorales (Article 30 alinéa 3 du décret n°2001-213 du 8 mars 2001) »

‼️ Un président de bureau de vote disparu chez lui 1h à Marseille avec les bulletins (http://www.leparisien.fr/…/marseille-le-president-d-un…), des bulletins Fillon et Macron dans les enveloppes, 15 000 électeurs radiés à Strasbourg, 3800 radiés à Asnières, des électeurs empêchés de voter à Montreal à cause du manque de bureaux de vote, des disparités entre les résultats…) ‼️

✔️Bureaux de votes évacués mystérieusement dans plusieurs communes durant la journée.
✔️Dizaines de milliers de personnes radiées des listes sans explication (jusqu’à 12% dans certains communes ! et alors que certaines avaient pu voter aux primaires)
✔️ZÉRO votes blancs enregistrés dans une commune de près de 300 000 votants.
✔️Un Président de bureau de vote disparaissant mystérieusement avec des bulletins de vote pour réapparaître 40 minutes plus tard.
✔️Résultats annoncés nationalement alors que tous les bureaux n’étaient pas fermés et que les dépouillements des principales villes du pays (concentrant la majorité de la population aujourd’hui) n’ont pas commencé dans un scrutin où un écart de 360 000 votants entre les candidats déterminaient l’élection.
✔️Résultats définitifs non fixés 8 HEURES après la fin du scrutin.
✔️Nombre de voix enregistrées baissant mystérieusement d’une heure à l’autre.

EN L’ETAT ACTUEL DU DROIT
➡️ Remonter le plus rapidement possible toutes irrégularités constatées le jour du vote aux assesseurs et/ou délégués du Conseil constitutionnel présents dans les bureaux de vote.
➡️ Les candidats (du premier et du second tour) peuvent, dans ce même délai de 48 heures, déférer directement au Conseil constitutionnel l’ensemble des opérations électorales (Article 30 alinéa 3 du décret n°2001-213 du 8 mars 2001).

REQUÊTE A ADRESSER AU CANDIDAT POUR INVALIDER LE SCRUTIN
Au vu des irrégularités constatées durant le scrutin :
Les électeurs sont appelés à formuler une requête auprès de leur candidat afin que celui-ci conteste la validité de l’élection auprès du Conseil Constitutionnel.

EXEMPLE DE REQUETE :
« Au regard de nombreuses irrégularités constatées durant le scrutin du premier tour de l’élection présidentielle du 23 avril 2017, je soussigné(e) (…), électeur(trice) dans la commune de (…) demande à ce que le candidat … défère auprès du Conseil Constitutionnel l’ensemble des opérations électorales conformément à l’Article 30 alinéa 3 du décret n°2001-213 du 8 mars 2001. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s