MACRON – LA FRANCE ÉLIT UN PRÉSIDENT DOMESTIQUE DES ROTHSCHILD …

 

 

 a23
Phil Butler

Par Jim W. Dean, Managing Editor  le 4 mai 2017 avant le 2ème tout des élections

(Note de l’éditeur : le conte de fée d’Emmanuel Macron émergeant comme le «candidat naturel» d’un nouveau parti et ainsi de suite, sorti de nulle part, m’a toujours frappé comme étant un test en vraie grandeur de l’État Secret pour vérifier si la vieille maxime de P.T. Barnum: «à chaque minute naît un nouveau nigaud» était toujours d’actualité. C’est bien le cas.

Macron a évidemment été mis dans la course par quelqu’un qui a non seulement beaucoup d’argent, mais assez d’influence pour garantir qu’il allait bénéficier d’une bonne couverture médiatique en tant que «nouvelle alternative». Les anges médiatiques de Macron se sont en outre assurés que les soupçons de corruption pesant sur Le Pen et Fillon bénéficient d’une grosse couverture médiatique – ce qui est une tactique classique.

Il était beaucoup trop jeune et inexpérimenté pour être pris au sérieux dans l’optique d’avoir un impact significatif sur le chaos ambiant en Europe. Mais ce n’était pas un problème pour lui, étant donné que ses conseillers et soutiens en coulisse allaient s’en occuper pour lui.

Phil Butler jette un coup d’œil derrière le rideau qui dissimule le monde du «qui en est responsable». En regardant les choses à partir de l’Allemagne, il est plus proche d’un tas de sources que nous pouvons l’être de l’autre côté de la grande mare aux canards. Quant aux appartenances tribales de Macron, eh bien, on n’en trouve pas la moindre trace dans les grands médias – une longue tradition lorsque vous savez qui possède les grands médias.

* Phil Butler est un journaliste d’investigation et un analyste politique, un expert en science politique de l’Europe de l’Est, en exclusivité pour le magazine en ligne « New Eastern Outlook »

Le bon côté dans tout cela est que les accusations que des pays interviennent dans les élections d’autres pays n’est plus un sujet tabou. C’est tout le contraire qui est à la mode aujourd’hui. Mais toute mention de services de renseignement bien dotés qui sont à la manœuvre n’est toujours évoquée que du bout des lèvres dans des sites internet dissimulés.

Si Macron réussit son coup, alors attendez-vous à ce que d’autres «candidats naturels» et partis émergent à l’avenir, là où cette dynamique peut servir pour un pays particulier. Les signatures seront souvent les mêmes, ce qui est la faiblesse du modèle, et ce qui nous permettra de les coincer en fin de compte. «Ne demandez pas sur qui va s’abattre le marteau, il va s’abattre sur eux». Nous saurons dimanche … Jim W. Dean)

La suite sur: http://mediaverite.blogspot.fr/2017/05/1305-macron-la-france-un-president.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s